HOMME MUSÉE DE L', Paris

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le musée d’ethnographie des origines

Le musée ethnographique des Missions scientifiques, créé lors de l’Exposition universelle de Paris de 1878, devient l’année suivante le musée d’Ethnographie du Trocadéro (M.E.T.). Son parti est d’étudier l’Homme à travers ses productions matérielles, comme être pensant, producteur et agissant sur le monde, c’est-à-dire comme satisfaisant au dessein cartésien de rendre les hommes « maîtres et possesseurs de la nature ».

Un partage officiel des rôles se met en place entre les principaux musées nationaux : les collections d’anthropologie et d’histoire naturelle iront au Muséum national d’histoire naturelle, celles d’archéologie préhistorique française au musée des Antiquités nationales, les productions autres (pièces ethnographiques actuelles de France et des colonies, préhistoire « exotique ») au M.E.T.

En raison de son isolement par rapport aux grandes institutions scientifiques, du manque récurrent de moyens (argent, personnel, équipements) – qui favorise la déliquescence des collections (absence de plan de gestion et de collecte) – et d’un défaut de vision prospective de ses directeurs successifs (les professeurs d’anthropologie du Muséum Ernest-Théodore Hamy puis René Verneau), le M.E.T. va sombrer dans un état d’abandon.

En 1928, Paul Rivet succède à René Verneau comme professeur titulaire d’anthropologie du Muséum et prend la direction du M.E.T., qui est alors officiellement rattaché à sa chaire. Le musée devient ainsi l’une des galeries du Muséum et ses collections partie intégrante de celles de la chaire d’anthropologie. Le projet de Paul Rivet est de redonner vie au « cimetière de 200 000 objets » du Trocadéro et de s’appuyer sur une anthropologie totalisante, conçue comme une histoire des « races humaines » alliant ethnographie, préhistoire et archéologie à l’anthropologie physique.

Dès sa prise de fonctions, Paul Rivet s’entoure de personnalités nouvelles, dont Georges-Henri Rivière [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Musée de l’Homme : une nouvelle muséographie pour repenser l’Homme

Musée de l’Homme : une nouvelle muséographie pour repenser l’Homme
Crédits : J.C. Domenech/ MNHN

photographie

Musée de l‘Homme : recomposition architecturale 

Musée de l‘Homme : recomposition architecturale 
Crédits : J.C. Domenech/ MNHN

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : ingénieur de recherche au Muséum national d'histoire naturelle, Paris

Classification

Autres références

«  HOMME MUSÉE DE L', Paris  » est également traité dans :

EXPOSITIONS UNIVERSELLES

  • Écrit par 
  • Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE
  •  • 3 595 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un hymne au progrès »  : […] Gouvernées par un idéal de paix universelle et la conviction que la prospérité partagée doit concourir à maintenir la concorde entre les nations, les expositions sont d’abord de grandes messes du commerce et de l’industrie, où les marchandises sont présentées en amoncellements hétéroclites et les machines en mouvement. Pour les participants, elles sont d’abord des concours où sont distribuées avec […] Lire la suite

GESSAIN ROBERT (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Joëlle ROBERT-LAMBLIN
  •  • 1 003 mots

Professeur au Muséum national d'histoire naturelle, ancien directeur du musée de l'Homme, Robert Gessain était à la fois médecin, ethnologue, psychanalyste et explorateur. Ces multiples appartenances ont contribué à la richesse et à l'originalité toute particulière de sa vie et de son œuvre. Né à Clermont-Ferrand, fils de magistrat, il fit ses études de médecine à la faculté de Paris d'où il sorti […] Lire la suite

LES ANNÉES FOLLES DE L'ETHNOGRAPHIE. TROCADÉRO 28-37 (ouvrage collectif) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Frédéric KECK
  •  • 1 192 mots

Dans le chapitre « Montrer, classer, financer »  : […] La première partie de l’ouvrage est consacrée aux transformations économiques au sens large qui s’opèrent au musée d’ethnographie du Trocadéro. En 1928, Paul Rivet, médecin spécialiste des populations américaines, titulaire de la chaire d’anthropologie du Muséum national d’histoire naturelle, devient directeur du palais de la colline de Chaillot, et rattache institutionnellement les deux institut […] Lire la suite

MUSÉES D'ART AFRICAIN, France

  • Écrit par 
  • Vincent BOULORÉ
  •  • 2 592 mots

La France possède plusieurs musées où sont présentés les arts traditionnels d'Afrique noire. Les trois plus importants sont situés à Paris : le musée de l'Homme, dont les collections recèlent le plus grand nombre d'objets, le musée des Arts d'Afrique et d'Océanie (M.A.A.O., rattaché aux Musées nationaux depuis 1990) et le musée Dapper (ouvert en 1986), organisme privé consacré aux manifestations […] Lire la suite

QUAI BRANLY-JACQUES CHIRAC MUSÉE DU, Paris

  • Écrit par 
  • Julien GUILHEM, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 3 196 mots

Présenté comme l'institutionnalisation d'une forme d'art qui, jusqu'alors, n'existait que dans les vitrines des musées d'ethnologie ou au travers du marché de l'art, le projet de musée des Arts et Civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques, ou musée du quai Branly, implique le regroupement des deux plus importants musées ethnologiques français : le musée de l'Homme, partie intégr […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Arnaud HUREL, « HOMME MUSÉE DE L', Paris », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-de-l-homme-paris/