STRIÉS MUSCLES

COUTEAUX RENÉ (1909-1999)

  • Écrit par 
  • Jacques TAXI
  •  • 1 099 mots

Né à Saint-Amand-les-Eaux (Nord), René Couteaux mena de front ses études de médecine et de sciences naturelles aux facultés de Lille, puis de Paris (1928-1933). Ayant toujours eu pour objectif la recherche scientifique, il entra dès 1932 au laboratoire de biologie expérimentale de la Sorbonne, dirigé par E. Rabaud. Très vite, il décida de se consacrer à l'étude de la zone de connexion entre la te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-couteaux/#i_96139

GLYCOGÉNOSES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 553 mots

Les glycogénoses, ou maladies du stockage du glycogène, sont un groupe de déficits enzymatiques qui résultent d'une altération du métabolisme du glycogène . On les classe en treize types sur la base du déficit enzymatique spécifique, désignés par un chiffre romain. Les manifestations cliniques se divisent en deux groupes : celles qui impliquent le foie et celles qui implique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycogenoses/#i_96139

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 320 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Exemples en histologie animale »  : […] Nous nous limiterons à donner quelques exemples pour montrer en quoi l'histologie moléculaire a bouleversé les façons de voir de l'histologie traditionnelle. Désormais, il n'est plus question que d'identifier et de localiser in situ dans toutes les cellules et tissus, normaux ou pathologiques, les molécules du cytosquelette (actine, tubulines, cytokératines, etc.), les molécules d'adhérence (cadhé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histologie/#i_96139

McARDLE MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 168 mots

Également appelée glycogénose de type V, la maladie de McArdle est une maladie métabolique rare due au déficit en glycogène phosphorylase dans les cellules musculaires. En l'absence de cette enzyme, les cellules musculaires sont incapables de dégrader leur glycogène pour fournir l'énergie nécessaire lors d'un effort musculaire. L'activité musculaire est alors totalement dépendante de la disponibil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-mcardle/#i_96139

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 918 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Physiologie du muscle squelettique »  : […] Les propriétés essentielles des muscles striés – excitabilité, contractilité, élasticité – sont connues depuis longtemps, puisque Galvani découvrait en 1791 que la contraction musculaire pouvait être provoquée par des phénomènes électrostatiques (cf. électrophysiologie , chap. 1). Le fait que ces trois propriétés fondamentales ne soient pas seulement celles des muscles, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muscles/#i_96139

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Histologie et ultrastructure »  : […] Le myocarde est un muscle rouge dont les cellules, en microscopie optique, paraissent striées transversalement car elles renferment des myofibrilles à zones sombres et claires. Les cellules myocardiques sont généralement de faible diamètre (10 micromètres environ), allongées (de 50 à 200 micromètres), et présentent des bifurcations à l'extrémité digitée desquelles un accolement a lieu avec les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myocarde/#i_96139

MYOSINE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 407 mots

Protéine de masse moléculaire élevée (460 000), la myosine constitue, dans la cellule musculaire striée, les myofilaments épais des disques sombres des myofibrilles (structures intracytoplasmiques contractiles). De forme allongée (160 nm), la macromolécule de myosine est formée de deux longues chaînes torsadées ensemble pour constituer une sorte de « manche » dont l'une des deux extrémités bifurqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myosine/#i_96139

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Tumeurs du tissu musculaire »  : […] Le rhabdomyosarcome viral de la souris est une tumeur du muscle strié qui est induite par un virus ( Mouse Sarcoma Virus ) très proche du point de vue morphologique et immunologique des virus leucémogènes de la souris. L'injection intramusculaire ou sous-cutanée d'une suspension de virus à la souris, au rat et au hamster nouveau-nés est suivie dans un délai de une à trois sem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_96139


Affichage 

Fléchisseur radial du carpe au microscope

photographie

Le muscle fléchisseur radial du carpe (flexor carpi radialis), ou grand palmaire, situé dans l'avant-bras, est tendu entre l'humérus et le deuxième métacarpien C'est un muscle fléchisseur et abducteur Comme tous les muscles striés, il est formé de faisceaux de fibres musculaires disposées... 

Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

Afficher

Localisation des différents tissus musculaires

dessin

Les muscles forment l'ensemble de tissus le plus important de l'organisme et représentent environ la moitié du poids du corps Il existe trois types de muscles aux rôles différents : les muscles squelettiques ou striés, qui assurent le maintien du corps et sa mise en mouvement, les muscles... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone moteur d'un muscle strié

photographie

Les fibres musculaires qui composent les muscles sont innervées par des neurones moteurs, ou motoneurones, qui leur transmettent les messages du système nerveux central, sous forme de potentiels d'action À l'entrée du muscle, un motoneurone se ramifie et innerve ainsi plusieurs fibres... 

Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

Afficher

Organisation du muscle strié

diaporama

Niveaux d'organisation du muscle strié 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Régulation de la contraction

diaporama

Régulation de la contraction au niveau du système troponine-tropomyosine du muscle strié En a, structure moléculaire du filament fin qui est formé d'un double polymère d'actine sur lequel s'enroule la tropomyosine Le complexe troponine se fixe tous les 40 nm En b, schéma du fonctionnement du... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fléchisseur radial du carpe au microscope
Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

photographie

Localisation des différents tissus musculaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurone moteur d'un muscle strié
Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

photographie

Organisation du muscle strié
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Régulation de la contraction
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama