OSMAN MUHAMMAD FATHI (1928-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Essayiste égyptien, spécialiste de l'islam et de l'histoire du Proche-Orient, Fathi Osman prônait une interprétation libérale du Coran et tentait de favoriser la compréhension et le dialogue interreligieux.

Muhammad Fathi Osman naît le 17 mars 1928 à Minya, en Égypte. Durant sa jeunesse, il rejoint l'organisation fondamentaliste des Frères musulmans et collabore à leur hebdomadaire ; il quitte ce mouvement dans les années 1950. Après avoir publié Al-Fikr al-Islami wa-al-tatawwur (« La Pensée islamique et le changement », 1960), ouvrage qui propose une approche modérée de l'islam, Fathi Osman obtient en 1962 une maîtrise en relations islamo-byzantines à l'université du Caire. Tout en continuant à publier ses travaux en langue arabe, il enseigne à partir des années 1960 dans diverses universités en Égypte, en Algérie et en Arabie Saoudite et obtient en 1976 un doctorat en études proche-orientales à l'université de Princeton. En 1987, il part s'installer à Los Angeles, où il devient chercheur invité à l'Islamic Center of Southern California, puis fonde dans la même ville l'Institute for the Study of Islam in the Contemporary World. Durant son séjour aux États-Unis, il signe plusieurs ouvrages en anglais, dans lesquels il aborde, toujours dans un contexte musulman, des sujets comme les droits de la femme et le pluralisme démocratique. Son essai le plus lu fut sans doute Concepts of the Quran : A Topical Reading (1997), vaste analyse des principales doctrines et idées figurant dans le Coran. Il meurt le 11 septembre 2010 à Montrose, en Californie.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« OSMAN MUHAMMAD FATHI - (1928-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/muhammad-fathi-osman/