MUCUS

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Traitement des ulcères digestifs »  : […] Les ulcères gastroduodénaux sont des atteintes de la muqueuse gastrique qui résultent d'un déséquilibre entre la sécrétion acide, d'une part, et la sécrétion de mucus protecteur, d'autre part. Trois abords thérapeutiques principaux peuvent être envisagés : freiner la sécrétion acide, la neutraliser chimiquement, renforcer la protection au niveau de la muqueuse. Dans le but de freiner la sécrétion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-digestif/#i_11724

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'estomac exocrine »  : […] Le suc gastrique est principalement constitué d' acide chlorhydrique concentré et d'une enzyme, la pepsine. Cette enzyme possède la propriété de couper les enchaînements d'acides aminés formant les protéines (action protéolytique). Les aliments intégrés, déjà dissociés par la mastication et par ailleurs soumis au mouvement de brassage de l'antre gastrique, sont ainsi peu à peu transformés en une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estomac/#i_11724

MUCOVISCIDOSE ou FIBROSE KYSTIQUE DU PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Gabriel BELLON, 
  • Robert GILLY, 
  • Georges SIMON
  •  • 3 133 mots

Dans le chapitre «  Physiopathologie »  : […] Par leurs localisations et leurs expressions cliniques très variées, les manifestations pathologiques de la mucoviscidose (pancréas exocrine, intestin, voies respiratoires, voies biliaires, voies génitales, glandes sudorales) ont attiré très tôt l'attention sur l'épithélium des canaux excréteurs de ces différents organes. Toutefois, l'étude de l'épithélium respiratoire fut privilégiée du fait de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mucoviscidose-fibrose-kystique-du-pancreas/#i_11724

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Anatomie

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • René PIÉRON, 
  • Albert POLICARD
  •  • 4 564 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Fonction protectrice »  : […] La protection est la fonction essentielle de l'épithélium ; plusieurs facteurs y participent : le mouvement ciliaire, le revêtement liquide, le conditionnement de l'air, auxquels on peut ajouter le rôle mécanique de barrière joué par la cuticule dont nous avons dit la solidité. Le mouvement ciliaire est le plus anciennement étudié des moyens de protection des voies respiratoires. Son fonctionneme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-anatomie/#i_11724

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Évolution »  : […] Ces causes étant connues, on comprend pourquoi la bronchite chronique est une maladie dont l'évolution se fait pendant la vie entière. Elle se déroule en trois phases : irritative, obstructive, cardiocirculatoire. La première tient en deux symptômes : toux et expectoration. La longueur de l'évolution, sa progression insensible font que pendant longtemps (15 à 20 ans) celui qui en est atteint ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_11724

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 1 518 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les expectorants et les mucolytiques »  : […] La médication expectorante vise à faciliter l'expectoration, essentiellement en fluidifiant le liquide trachéobronchique sécrété par les cellules acineuses muqueuses et les cellules caliciformes à mucus ouvertes. Les fluidifiants agissent selon deux mécanismes : stimulation des glandes bronchiques séreuses, diminution de la viscosité du mucus bronchique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pharmacologie/#i_11724


Affichage 

Anatomie comparée d'une bronche d'un sujet normal et d'un sujet asthmatique

dessin

Par rapport à une bronche normale, la bronche du sujet asthmatique est inflammatoire, voit son diamètre resserré du fait de la contraction de la couche musculaire, tandis que sa lumière est encombrée jusqu'à être parfois obturée par un excès de mucus 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anatomie comparée d'une bronche d'un sujet normal et d'un sujet asthmatique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin