M.S.I. (Mouvement social italien)

ALMIRANTE GIORGIO (1914-1988)

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES
  •  • 611 mots

Né le 27 juin 1914, Giorgio Almirante commence sa carrière politique en 1932 comme journaliste au Tevere , publication caractérisée par ses campagnes antisémites. En 1944, il est nommé chef de cabinet du ministre de la Culture de la République sociale italienne, fondée par Mussolini pour continuer la guerre aux côtés des Allemands. L'accusation qui lui sera faite en 1971 d'avoir alors signé un déc […] Lire la suite

BORGHESE JUNIO VALERIO (1906-1974)

  • Écrit par 
  • Vittorio SPINAZZOLA
  •  • 877 mots

Issu d'une grande famille patricienne romaine, le prince J. V. Borghese vit, à peine adolescent, la prise du pouvoir par les Chemises noires. Il n'adhère pas – et il n'adhérera jamais – au Parti fasciste, qui se veut « populaire » ; mais, dans le climat fasciste, il respire l'exaltation verbale, absorbe la haine de la démocratie et fait sienne la devise « Vivre dangereusement ». Cette devise, il l […] Lire la suite

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 392 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le gouvernement Ciampi : une nouvelle tentative d'assainissement »  : […] Après la démission de Giuliano Amato, le président Oscar Luigi Scalfaro décide, pour la première fois dans l'histoire républicaine, de nommer à la présidence du Conseil un non parlementaire, le gouverneur de la Banque d'Italie, Carlo Azeglio Ciampi. La mesure montre le pouvoir effectif du président de la République. Elle illustre aussi l'ampleur de la crise politique : Ciampi, alors mal connu des […] Lire la suite