MOULURE, architecture

CORNICHE

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 422 mots

Terme désignant la partie supérieure de l'entablement, dans l'architecture classique. L'élément essentiel de la corniche est le larmier, pièce horizontale en saillie, dont la fonction est de rejeter les eaux de pluie. Dans l'architecture grecque, il constitue pratiquement à lui seul la corniche, aussi bien dans l'ordre dorique que dans l'ordre ionique. Dans l'ordre dorique, sa face inférieure, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corniche/#i_93495

MODÉNATURE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 446 mots

On appelle modénature l'ensemble des moulures qui ornent une partie d'un monument ou l'ordre qui le caractérise. Les principaux éléments qui, dans un édifice grec, portent ces moulures sont, de haut en bas : le couronnement, la frise, le chapiteau, la base (ionique ou corinthienne) pour l'ordre extérieur ; les assises inférieure et supérieure des murs qui déterminent le pronaos, la cella et l'opis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modenature/#i_93495

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'architecture gothique : remise en cause et abandon des ordres »  : […] Avec l'architecture gothique, une mutation considérable intervient non seulement dans les modes de voûtement et la conception spatiale des édifices, mais également dans la forme et la composition des supports. En effet, malgré l'utilisation de piles composées et de travées matérialisées, les architectes romans étaient généralement restés fidèles à l'ensemble socle – base – fût – chapiteau-tailloir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_93495

STUC

  • Écrit par 
  • Nicole BLANC
  •  • 3 865 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Composition, technique et ateliers »  : […] Le stuc n'obéit pas à une règle de composition unique, et sans analyse de laboratoire il est difficile d'en déterminer avec précision les constituants. Selon Vitruve ( De Architectura VII 3), un bon enduit opus tectorium – de tegere , recouvrir – est composé de chaux (carbonate de calcium) et de poudre de marbre, dans des proportio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stuc/#i_93495