MOTONEURONE ou NEURONE MOTEUR

ECCLES JOHN CAREW (1903-1997)

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 1 486 mots

John Eccles est décédé à Locarno, au Tessin, le 2 mai 1997. Dans les années récentes, il avait été contraint de réduire sa prodigieuse activité d'écrivain et de conférencier sur les mécanismes cérébraux, ce qui pour lui fut une épreuve difficile. John Carew Eccles a été une des figures les plus importantes de ce siècle dans le domaine des sciences du système nerveux. Au fil de sa longue carrière, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carew-eccles/#i_90899

ÉQUILIBRATION

  • Écrit par 
  • Francis LESTIENNE
  •  • 4 475 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Posture et tonus musculaire »  : […] L'entretien du tonus musculaire est sous le contrôle d'afférences sensorielles qui émanent de trois catégories de récepteurs : les récepteurs myo-articulaires (ou proprioceptifs), les récepteurs cutanés et les récepteurs labyrinthiques. Dans la première catégorie existent trois sortes de récepteurs : 1. Les fuseaux neuromusculaires , qui participent de façon prépondérante au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibration/#i_90899

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le tractus pyramidal »  : […] Le tractus pyramidal compte environ un million d'axones, dont 60 p. 100 sont myélinisés. En ce qui concerne son origine, il est démontré, chez les Primates et, avec des transpositions nécessaires, chez les Carnivores, que toutes les fibres pyramidales viennent du néocortex ; que le contingent essentiel est issu de l'aire 4, mais que l'aire 6, en particulier l'AMS, est à l'origine d'un contingent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemispheres-cerebraux/#i_90899

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Démence où l'atteinte motrice est au premier plan »  : […] Il peut s'agir d'une perte progressive des fonctions motrices, ou de l'apparition de mouvements anormaux. La maladie de Parkinson est la deuxième cause de MND ; elle est due à la dégénérescence d'une population de neurones qui sont situés dans la substance noire mésencéphalique et qui produisent un neurotransmetteur, la dopamine. Elle touche plus de 2 p. 100 des sujets de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-neurodegeneratives/#i_90899

MOELLE ÉPINIÈRE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 066 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Principaux faisceaux descendants »  : […] Les faisceaux descendants peuvent être rangés en deux grands groupes : d'une part, le contingent d'origine corticale dont l'apparition est récente, puisqu'elle coïncide avec celle du cortex moteur cérébral qui n'existe que chez les Mammifères, et que l'on désigne du terme général de système pyramidal ; d'autre part, tous les autres faisceaux descendants rangés sous le vocable général de système […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moelle-epiniere/#i_90899

MUSCLES

  • Écrit par 
  • Jean RAIMBAULT, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 12 918 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Contraction physiologique et travail musculaire »  : […] À son arrivée dans le muscle, la fibre nerveuse motrice, qui n'est autre que l' axone d'un motoneurone, se ramifie en un certain nombre de branches, dont chacune aboutit à une fibre musculaire. Le motoneurone, son axone et les fibres musculaires innervées par lui constituent un ensemble fonctionnel auquel Sherrington a donné le nom d' unité motrice . Les fibres musculaires d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muscles/#i_90899

NERVEUX (SYSTÈME) - Agencement des réseaux et circuits neuronaux

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 6 315 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les conditions de la motricité »  : […] La motricité somatique doit répondre à deux exigences mécaniques : maintien d'un certain tonus postural d'une part ; exécution de déplacements plus ou moins rapides d'autre part. Quelques faits essentiels sont à noter dans ce contexte. – Le problème de la dualité tonus-mouvement a été diversement résolu selon le type d'organisation animale. Certains Invertébrés ont des muscles purement toniques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-agencement-des-reseaux-et-circuits-neuronaux/#i_90899

NOUVEAU-NÉ (psychologie)

  • Écrit par 
  • François JOUEN, 
  • Michèle MOLINA
  •  • 1 208 mots

Le terme « nouveau-né » est réservé pour tout enfant de la naissance jusqu’à la fin du premier mois de vie. Une naissance à terme est comprise entre 37 et 41,5 semaines d’aménorrhée. Le nouveau-né à terme a en moyenne un poids de 3 250 g et une taille de 50 cm. Le nouveau-né apte à la vie extra-utérine est dit « viable » et assure seul ses fonctions cardiaques, respiratoires et métaboliques. Depu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouveau-ne-psychologie/#i_90899

RÉSEAUX DE NEURONES (biologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 493 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les réseaux de neurones, une construction historique »  : […] Le concept de réseau de neurones ne peut se définir aussi explicitement que ceux de fibre nerveuse ou de neurone. Longtemps, la fibre nerveuse constitua le concept clé de toutes les recherches sur le système nerveux se fondant sur l’étude des nerfs et de leurs composantes unitaires, les fibres, dont on découvre à la fin du xix e  siècle qu’elles s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-de-neurones-biologie/#i_90899

SYNAPSES

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD, 
  • Patrice GUYENET, 
  • Michel HAMON, 
  • Jacques TAXI
  •  • 7 872 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les potentiels des organisations polysynaptiques »  : […] Seules les cellules assez grosses supportent l'agression d'une microélectrode intracellulaire. Or, ces neurones sont tapissés de centaines ou de milliers de synapses, et les potentiels ainsi recueillis reflètent une activité globale, polysynaptique. La forme de celle-ci dépend donc, en réalité, du nombre et de la distribution des potentiels postsynaptiques élémentaires éveillés à peu près en même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synapses/#i_90899

TONUS MUSCULAIRE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 3 262 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'hétérogénéité du tissu musculaire strié »  : […] Une observation extérieure de la «   contraction tonique » d'un muscle fait ressortir un certain nombre de caractéristiques qui n'avaient pas manqué de frapper les premiers observateurs. Elle leur était apparue en effet comme un phénomène soutenu, lent et à faible consommation énergétique, s'opposant ainsi à la « contraction phasique rapide », grande consommatrice d'énergie dans un temps relativem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tonus-musculaire/#i_90899


Affichage 

Motoneurone

dessin

Motoneurone, redessiné d'après Deiters, qui l'avait isolé par microdissection dans la moelle épinière de bœuf (1865) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone

dessin

Schéma général d'un neurone (motoneurone) : P, péricaryon ; N, noyau ; D, dendrites ; Ax, axone, avec sa gaine de myéline divisée en segments ; Col, collatérale ; SI, segment initial de l'axone ; ER, étranglement de Ranvier ; T, arborisation terminale ; My, gaine de myéline ; NS, noyau... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone moteur d'un muscle strié

photographie

Les fibres musculaires qui composent les muscles sont innervées par des neurones moteurs, ou motoneurones, qui leur transmettent les messages du système nerveux central, sous forme de potentiels d'action À l'entrée du muscle, un motoneurone se ramifie et innerve ainsi plusieurs fibres... 

Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

Afficher

Réflexe myotatique

dessin

Le maintien de la posture est appelé tonus musculaire Il est assuré par le réflexe myotatique, réajustement constant de l'état de contraction des muscles extenseurs et fléchisseurs Cette contraction réflexe du muscle s'oppose à son étirement passif dû à la pesanteur et permet le maintien... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Substance grise médullaire : subdivision lamellaires

diaporama

Représentation au niveau des segments D 3 et L 5 de la subdivision lamellaire de la substance grise médullaire telle qu'elle ressort des travaux de B Rexed et des recherches modernes de cytoarchitectonie On notera qu'au niveau L 5, la lame IX qui contient les motoneurones innervant la musculature... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Motoneurone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurone moteur d'un muscle strié
Crédits : Visuals Unlimited/ Corbis

photographie

Réflexe myotatique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Substance grise médullaire : subdivision lamellaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama