MOSAÏQUE, art

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Pella, Macédoine antique

Pella, Macédoine antique
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Dionysos chevauchant une panthère

Dionysos chevauchant une panthère
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Maison du Faune, Pompéi : pavement

Maison du Faune, Pompéi : pavement
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Bataille d'Alexandre contre Darius, mosaïque

Bataille d'Alexandre contre Darius, mosaïque
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


Mosaïque murale

L'histoire de la mosaïque murale suit un cours très différent de celui de la mosaïque de pavement. Née beaucoup plus tard, au ier siècle avant J.-C., à Rome probablement, elle se répand dans l'Empire au iie et au iiie siècle. Appliquée tout d'abord à des surfaces réduites (fontaines, mosaïque de la Domus aurea de Néron), c'est à partir du début du iie siècle qu'elle commence à couvrir des voûtes d'une certaine importance (thermes des Sept Sages à Ostie datant de l'époque d'Hadrien). Cependant, ce n'est que dans des monuments du ive siècle que des mosaïques de revêtement d'une étendue plus considérable sont conservées (église SainteConstance à Rome, mausolée de Cent Celles près de Tarragone, en Espagne, milieu du ive s.). Aux moments de ses plus grands essors, au ve et au vie siècle tout autour de la Méditerranée, du xe au xiie siècle à Byzance et en Sicile, la mosaïque murale est le premier des arts plastiques. Contrairement à la mosaïque de pavement, restée surtout décorative, elle concrétise par l'image l'essence de la foi chrétienne.

Mosaïques à Chypre

Mosaïques à Chypre

Photographie

Les mosaïques d'un cloître, dans un monastère près de Troodos, Chypre. 

Crédits : Steve Outram/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Pourtour méditerranéen

Le démontage et la restauration de mosaïques paléochrétiennes (Rome) et byzantines (Constantinople, Kiev, Sicile) ont permis de connaître les procédés de travail des maîtres mosaïstes : la surface à décorer était enduite d'une ou deux couches de ciment sur laquelle étaient tracées les grandes lignes de la composition. On y appliquait ensuite une couche de mortier fin étendue sur une surface restreinte, correspondant au travail que l'on pouvait effectuer en une seule journée, cela afin d'éviter le durcissement du support. Sur cette surface était peinte l'image dans tous ses détails et avec les couleurs voulues, puis on y appliquait les cubes. Il s'agit donc d'œuvres créées sur place, encore que des esquisses à petite échelle aient sans doute servi à préparer l'ouvrage. Les matériaux sont en principe les mêmes que dans la mosaïque de pavement, avec une grande proportion de pâtes de verre, soit de couleurs, soit co [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MOSAÏQUE, art  » est également traité dans :

AFRIQUE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Noureddine HARRAZI, 
  • Claude NICOLET
  •  • 9 556 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La mosaïque »  : […] Les études d'ensemble les plus récentes consacrées aux mosaïques d'un certain nombre de sites africains (Utique, Thuburbo-Majus), tout en couvrant de larges tranches chronologiques, semblent, malgré leur nombre limité, suggérer qu'il faut attendre le ii e  siècle après J.-C. pour qu'apparaisse une production caractérisée par la polychromie et par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-romaine/#i_14743

ALICATADO

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET
  •  • 214 mots

Le terme d' alicatado désigne, en Espagne, une mosaïque constituée par des fragments de céramique émaillée de formes et de couleurs différentes, incrustées dans du plâtre. Ces fragments de faïence sont obtenus à partir d' azulejos monochromes sur lesquels on trace un décor et dont on détache ensuite la partie dessinée à l'aide de pinces appelées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alicatado/#i_14743

ALLÉGORIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG, 
  • Jean-François GROULIER, 
  • Jacqueline LICHTENSTEIN, 
  • Daniel POIRION, 
  • Daniel RUSSO, 
  • Gilles SAURON
  •  • 11 638 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité »  : […] Le terme grec allegoria ne se rencontre qu'à partir de l'époque hellénistique dans le vocabulaire de la rhétorique pour désigner, du point de vue du créateur, une suite continue de métaphores par lesquelles celui-ci rend accessible un concept abstrait à l'imagination de son lecteur (Quintilien, Inst. or. , 9, 2, 46) ou, parfois, pour dissimuler sa pens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allegorie/#i_14743

ANTIQUITÉ - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 294 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Formes et goûts nouveaux »  : […] L'architecture reste directement tributaire de l' Antiquité, mais des villes et des quartiers nouveaux naissent ou se développent, notamment là où réside l'empereur. Parmi les palais du iv e siècle, seul celui de Trèves (avec peut-être celui de Thessalonique dont l'identification reste incertaine) a laissé des vestiges significatifs, et notammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-l-antiquite-tardive/#i_14743

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 530 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La mosaïque romaine »  : […] L'art chrétien s'inspira très tôt des visions de l'Apocalypse. Même en Orient, où l'ouvrage était quelque peu suspect, on trouve dans la décoration des lieux de culte une atmosphère apocalyptique, qui s'exprime en particulier dans les thèmes byzantins de l' hétimasie, préparation du trône pour le retour du Christ, ainsi que dans le sujet voisin du Jugement dernier. Mais les illustrations littérale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jean/#i_14743

BALDOVINETTI ALESSO ou ALESSIO (1425-1499)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 487 mots

L'art de Baldovinetti constitue un point de rencontre entre les deux tendances qui s'étaient affirmées dans la peinture florentine de la génération précédente, celle des coloristes et celle des dessinateurs. Il se rattache plus profondément au premier groupe, à Domenico Veneziano surtout, qui fut son maître et lui enseigna l'art des tonalités affinées par la lumière, des compositions sereines et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldovinetti-alesso-ou-alessio/#i_14743

BETH ALPHA

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 330 mots

La synagogue galiléenne de Beth Alpha, découverte en 1929 (E. L. Sukenik, The Ancient Synagogue of Beth Alpha , Jérusalem, 1932), possède un pavement de mosaïque intégralement conservé. La construction appartient au troisième type des synagogues, celui dont le plan à triple nef — une nef centrale séparée des bas-côtés par deux rangées de colonnes, et terminée en une abside hé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beth-alpha/#i_14743

BOISSONNET EDMOND (1906-1995)

  • Écrit par 
  • Max BOISSONNET, 
  • Françoise GARCIA
  •  • 337 mots

Edmond Boissonnet, né le 20 juillet 1906 à Bordeaux, est un artiste français du xx e  siècle. Son indépendance ne l’empêchera pas de suivre de près les grands courants artistiques de son temps. Après un apprentissage en sculpture sur bois à l’école des Beaux-Arts de Bordeaux, il travaille dans une entreprise de décoration. Il participe en 1929 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-boissonnet/#i_14743

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 613 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'époque protobyzantine »  : […] La mosaïque, par la somptuosité des coloris, la simplification du dessin et, surtout, le rôle joué par la lumière, convenait parfaitement à l'expression du surnaturel, et les artistes des v e et vi e siècles en perfectionnèrent la technique pour en exploiter toutes les possibilités. Les monument […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-les-arts/#i_14743

BYZANCE, 330-1453 (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 037 mots

Du marbre représentant le monstre marin rejetant Jonas sur la rive à la plaque d'orfèvrerie de l'éclatant saint Michel archange et à l'icône de l' Échelle sainte de Jean Climaque, plus de trois cents objets ont exprimé, lors de l'exposition Byzance, 330-1453 (Royal Academy of Arts, Londres, 25 octobre 2008-22 mars 2009), l'intensité, la fécondité, l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-330-1453/#i_14743

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 134 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les grands cycles de peinture murale »  : […] Il n'y eut pas que la peinture sur manuscrits. Plusieurs découvertes ont permis de mieux connaître la peinture monumentale carolingienne. Les hautes vallées des Alpes cachent de grands trésors : ainsi, à Mustair, aux confins de la Suisse et de l'Italie, un ensemble grandiose de 78 scènes peintes à fresque a été découvert par les religieuses bénédictines de ce monastère, fondé à la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_14743

CAVALLINI PIETRO (1250 env.-1330)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 321 mots
  •  • 2 médias

La découverte, en 1900, des fresques que Cavallini peint à Rome vers 1293 à Sainte-Cécile-du-Transtévère ( Jugement dernier ) a déterminé la révision de la théorie, héritée de Vasari, qui fixe exclusivement à Florence les origines de la peinture italienne. Le nom de Cavallini apparaît pour la première fois dans un acte de 1272. Les mosaïques de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-cavallini/#i_14743

DAPHNI MONASTÈRE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 1 108 mots

Le monastère de Daphni se trouve à une dizaine de kilomètres à l'ouest d'Athènes, près de l'antique route d'Éleusis, à l'emplacement supposé d'un temple dédié à Apollon. À l'époque paléochrétienne ( v e - vi e  s.), un monastère existait déjà à cet endroit. Il fut réoccupé après une période d'aban […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monastere-de-daphni/#i_14743

DÉLOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 190 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La ville hellénistique »  : […] En marge de ce grand centre religieux surgit après 166 av. J.-C. une ville nouvelle, cinq fois plus grande (95 ha ; 25 000 hab. au moins) que le bourg ancien, dont les maisons sont les mieux conservées du monde grec : la fouille complète du « quartier du théâtre  » a révélé l'aspect d'une ville moyenne hellénistique, avec son lacis de ruelles, ses boutiques exiguës et ses maisons introverties. Vil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delos/#i_14743

DIOSCORIDE DE SAMOS (2e moitié IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 153 mots
  •  • 1 média

Mosaïste grec, Dioscoride de Samos (ou Dioscouridès) est un des rares artistes connus de l'école micrasiatique. Il est célèbre grâce à deux petits panneaux trouvés à Pompéi dans la villa de Cicéron, Les Musiciens ambulants du culte de Cybèle et Scène de comédie : une visite chez la magicienne (Musée national, Naples). Copiste de célèbres peintures du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dioscoride-de-samos/#i_14743

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Les tombes de Verghina »  : […] Mais les découvertes les plus spectaculaires proviennent de Verghina (Aighai), la plus ancienne capitale des rois de Macédoine. Au cur du grand tumulus remanié après le saccage des sépultures par les mercenaires galates, en 274-273 avant J.-C., se trouvaient trois tombes, une pillée et deux intactes. Ces monuments confirment que dès le dernier tiers du iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_14743

HABITAT - L'habitat gréco-romain

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 6 558 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'habitat urbain depuis le ive siècle avant J.-C. »  : […] Avec l'apparition, au iv e  siècle avant J.-C., des cours à péristyle, des pavements de mosaïque et des décors muraux peints, la maison grecque s'éloigne rapidement de ses modestes origines, dont participait encore l'urbanisme démocratique d'inspiration hippodamienne : les dimensions s'accroissent (500 m 2 et davantage) ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat-l-habitat-greco-romain/#i_14743

ICÔNE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY
  •  • 4 836 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'évolution de l'icône à Byzance et dans sa sphère d'influence »  : […] Il n'est guère possible de retracer l'histoire primitive de la peinture d'icône : les œuvres conservées sont peu nombreuses et aucune ne peut être précisément datée. La plupart de celles qui nous sont parvenues, peintes à l'encaustique et datant sans doute des vi e - viii e siècles, se trouvent a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/icone/#i_14743

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 017 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La genèse et le premier art islamique. L'art des Califes, l'art de l'empire (du VIIe à la fin du IXe s.) »  : […] L'art du premier demi-siècle islamique est mal connu. Mais n'oublions pas que les chefs du nouvel État avaient alors d'autres préoccupations que la création artistique. Aucun vestige matériel n'a subsisté de la maison du Prophète à Médine, la première grande mosquée du monde islamique, dont il est attesté qu'elle n'était qu'une construction modeste mais qui, du point de vue fonctionnel, préfigura […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-l-art-et-l-architecture/#i_14743

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'art byzantin »  : […] Le iv e  siècle voit le christianisme triompher en 380 comme religion officielle de l'Empire romain ; Constantinople, fondée en 324, devient, à la fin du siècle, lors de la séparation définitive de l'Orient et de l'Occident, la capitale de l'Empire byzantin ; les deux premiers conciles œcuméniques, celui de Nicée en 325 et celui de Constantinople […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_14743

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La synagogue : peintures murales et mosaïques »  : […] La destruction du Temple entraîna une transformation en profondeur des institutions du judaïsme. Le culte sacrificiel, limité au Temple et réservé aux seuls prêtres, fut remplacé par une liturgie composée de prières et de lectures, accessible à tous les fidèles. Les salles où se déroulaient ces cérémonies étaient conçues pour recevoir l'ensemble de la communauté. Alors que, selon la tradition, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_14743

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Lombardie romaine »  : […] La Lombardie romaine connut une longue période de prospérité et de paix, lorsqu'elle cessa d'être une province et devint partie intégrante de l'Empire romain, sous le règne d'Auguste (49 av. J.-C.). L'assimilation de la civilisation, de la culture et de l'art romain marqua le destin artistique de la Lombardie et fit d'elle le berceau du passage de l'art romain tardif aux formes médiévales « roman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_14743

MARQUETERIE

  • Écrit par 
  • Catherine ROSEAU-LÉVESQUE
  •  • 3 433 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Définition. Techniques voisines »  : […] On entend généralement par marqueterie une technique qui consiste à appliquer sur de la menuiserie toute une série d'éléments découpés dans différentes matières, telles que le bois, le métal, etc., dans l'intention d'obtenir des effets ornementaux ou figuratifs. Cette technique a trouvé son application dans la décoration du petit et du grand mobilier de l'Antiquité. D'autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marqueterie/#i_14743

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le décor architectural »  : […] Si le décor architectural des petits sanctuaires ruraux nous échappe presque totalement (il était peut-être pour l'essentiel en bois), celui des sanctuaires urbains et des grands monastères des campagnes nous est relativement bien connu, aussi bien par les monuments encore intacts que par les découvertes archéologiques. Comme l'illustre magnifiquement le baptistère de Poitiers (édifice du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_14743

MONT-CASSIN ABBAYE DU

  • Écrit par 
  • Élisabeth ZADORA
  •  • 408 mots

Érigé sur les bords du Rapido, au sommet d'une montagne de l'Italie méridionale qui lui a laissé son nom, le monastère du Mont-Cassin fut fondé, en 529, par saint Benoît . Entièrement détruit, en 1944, par les bombardements, il est aujourd'hui reconstruit. En 578, les moines bénédictins, chassés par les Lombards, désertèrent le monastère pendant plus d'un siècle. En 718, l'abbé Pétronax commence u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-du-mont-cassin/#i_14743

MONUMENTS À DÉCORS DE MOSAÏQUES, Ravenne (Italie) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 588 mots

425-450 Construction du « mausolée de Galla Placidia », impératrice d'Occident, sur le côté sud du narthex de l'église de la Sainte-Croix à Ravenne. L'édifice est décoré de mosaïques à dominante bleue dont la symbolique funéraire est axée sur le thème de la Résurrection. 432-440 Mosaïques de Sainte-Marie-Majeure à Rome. 458 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monuments-a-decors-de-mosaiques-reperes-chronologiques/#i_14743

MOSAÏQUES DE SAINT-APOLLINAIRE-LE-NEUF, Ravenne (Italie)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 285 mots
  •  • 1 média

À la charnière des v e et vi e  siècles, le roi ostrogoth Théodoric le Grand fait construire et décorer de mosaïques la basilique de Ravenne qui reçut le nom, au milieu du ix e  siècle, de Saint-Apollinaire-le-Neuf. Le bâtiment, voué à la célébr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosaiques-de-saint-apollinaire-le-neuf/#i_14743

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité classique : trompe-l'œil et « Carpe diem » »  : […] La nature morte en tant que genre pictural à part entière trouve son origine en Grèce, au début de la période hellénistique, quand apparaît, à côté de la peinture monumentale (mégalographie) ou sur panneau d'inspiration mythologique et historique, un art tourné vers la nature et la vie quotidienne, privilégiant la description de victuailles, de fleurs et de menus objets (rhopographie). De cette p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_14743

OR FOND D'

  • Écrit par 
  • Jean RUDEL
  •  • 404 mots

L'emploi de l'or en peinture, sur le fond d'un panneau, sur un mur ou sur toute surface picturale, est une pratique très ancienne qu'évoquent presque tous les traités conservés. Ces techniques sont encore employées, mais certains produits naturels ont été remplacés par des substances chimiques. Il faut distinguer la dorure sur panneau (plus rarement sur toile ou sur feuille de parchemin), de la do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fond-d-or/#i_14743

OTRANTE CATHÉDRALE D'

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 314 mots

On admet en général que, dans son état actuel, la cathédrale d'Otrante (ville des Pouilles) n'est pas antérieure à l'époque de Bohémond, prince normand de Tarente, qui l'aurait fait commencer vers 1080-1088, peut-être à l'emplacement d'un édifice plus ancien dont quelques témoins subsisteraient, sous forme de remplois, dans la crypte. Réparée au xiii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-d-otrante/#i_14743

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 547 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'art funéraire »  : […] Les plus anciennes peintures des catacombes , vers le milieu du iii e  siècle, puis les premiers sarcophages chrétiens fixent déjà les épisodes de l'Ancien et du Nouveau Testament que l'on retrouva pour la plupart d'entre eux répétés à l'infini jusqu'au milieu du iv e  siècle dans la peinture (dat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-paleochretien/#i_14743

PHILOXÉNOS D'ÉRÉTRIE (fin IVe - déb. IIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 224 mots

Peintre hellénistique, Philoxénos d'Érétrie est l'auteur présumé de la Bataille d'Issos , exécutée pour le roi Cassandre (~ 301-~ 297). Cette œuvre est connue par deux répliques en mosaïque : la première, provenant d'Alexandrie, fut trouvée à Rome près du temple de la Paix, la seconde, conservée au Musée national de Naples, date du ~ iii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philoxenos-d-eretrie/#i_14743

PIAZZA ARMERINA

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 796 mots
  •  • 3 médias

Localité de Sicile orientale près de laquelle se trouve une magnifique villa romaine du début du iv e  siècle, Piazza Armerina se trouve dans la haute vallée du petit fleuve Gela. On découvrit, peu avant la Seconde Guerre mondiale, une résidence du Bas-Empire d'exceptionnelle importance, surtout par ses pavements de mosaïque, restaurés et présenté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piazza-armerina/#i_14743

PIERO DI PUCCIO (actif entre 1364 et 1394)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 144 mots

Peintre et mosaïste de l'école toscane. La carrière de Piero di Puccio s'est partagée entre Orvieto, Pise et Milan, où il est envoyé en 1365 pour se mettre au service de Galeas Visconti, avec plusieurs artistes pisans (Giunta di Bonajuto, Jacopo di Simonetto, etc.). Il avait auparavant collaboré à Orvieto avec Ugolino di Prete Ilario à la chapelle du Corporal (1357). Il y reviendra vers 1376 pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-di-puccio/#i_14743

PRÉNESTE

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 556 mots
  •  • 1 média

Ville du Latium située à 42 kilomètres à l'est de Rome. Bâtie sur un éperon de l'Apennin qui culmine à 766 mètres, Préneste (en latin, Praeneste) — l'actuelle Palestrina — est une ville frontière du Latium. Sa fondation est attribuée au héros Caeculus. Au début du ~ vii e  siècle, Préneste participe à la grande prospérité de l'Étrurie méridionale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preneste/#i_14743

RAVENNE

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 3 872 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les mosaïques murales »  : […] Les mosaïques murales forment les ensembles les plus homogènes des v e - vi e  siècles, et avec parfois les stucs et les placages en marbre des murs ( opus sectile ) – comme au baptistère catholique, au « mausolée de Galla Placidia », dans l'abside de Saint-Vital –, et les so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ravenne/#i_14743

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Arts du Moyen Âge »  : […] Des influences extérieures, cependant, s'exerçaient : les ornements des basiliques paléo-chrétiennes étaient souvent importés de Constantinople. Les formules de la peinture byzantine ont pénétré la tradition de la mosaïque romaine, florissante depuis le v e  siècle (mosaïques de Sainte-Marie-Majeure, de Sainte-Praxède, du Baptistère du Latran, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_14743

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La peinture et la mosaïque »  : […] L'éruption du Vésuve qui détruisit Pompéi et Herculanum eut lieu le 24 août 79. Elle concorde presque exactement avec la fin de la grande période créatrice de la peinture murale romaine . Déjà les fresques exécutées dans les dix dernières années des deux cités ne témoignent plus de la vigueur et de l'originalité des périodes antérieures ; pour la première fois les artistes, conscients sans doute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_14743

SEVERINI GINO (1883-1966)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 650 mots
  •  • 1 média

Membre du groupe futuriste qui occupe une place à part dans la peinture italienne du xx e  siècle. Le milieu artistique dans lequel évolue Gino Severini pendant sa jeunesse (1900-1906) était dans une impasse : la peinture des macchiaioli ne peut plus servir de référence pour les jeunes générations, et les premières tentativ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gino-severini/#i_14743

TESSELLATUM OPUS

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 154 mots

Expression désignant l'assemblage de petits cubes (tesselles) de pierres uniformes, en vue de constituer une mosaïque. Si les cubes sont de dimensions et de matériaux variables, l' opus (appareil) est dit vermiculatum (vermiculé). La taille de plus en plus fine des cubes permit aux artistes romains d'atteindre dans l'art de la mosaïque, qui imitait de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opus-tessellatum/#i_14743

TESSONS, céramique

  • Écrit par 
  • Alain DUVAL
  •  • 233 mots

Les objets en argile, matière abondamment utilisée dès le début de la protohistoire, sont la source matérielle la plus abondante et, par là même, la plus importante en archéologie ; quelle que soit la forme sous laquelle ils se présentent, la plus grande partie de ces objets (objets entiers ou tessons) relève de la vaisselle céramique. Cette dernière, considérée en général comme un produit mineur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tessons-ceramique/#i_14743

UN NOUVEL ART IMPÉRIAL MÉSOPOTAMIEN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 354 mots

Vers — 2550 Étendard d'Ur (The British Museum, Londres) : panneau de mosaïque en coquille, lapis-lazuli et calcaire rouge qui décrit, parmi d'autres thèmes, une scène de victoire, motif récurrent de la civilisation mésopotamienne, apparemment sans lien dans cette œuvre avec un événement réel. Vers — 2500 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-nouvel-art-imperial-mesopotamien-reperes-chronologiques/#i_14743

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre DARMON, Henri STERN, « MOSAÏQUE, art », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosaique-art/