MORT DE CHARLES LE TÉMÉRAIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En un siècle, les ducs de Bourgogne ont regroupé de vastes territoires tant dans le royaume de France que dans l'Empire. Outre le bloc formé autour des deux Bourgognes, ils règnent sur un ensemble septentrional regroupant Artois, Flandre, Hainaut, Brabant, Hollande, Luxembourg. Charles, duc en 1467, achète l'Alsace et la Gueldre (1469) et se fait céder des villes picardes par le roi de France Louis XI. Cherchant à s'émanciper du cadre des royaumes traditionnels, il veut recréer la Lotharingie et lui donner plus de cohérence par l'acquisition des duchés de Bar et de Lorraine qu'il occupe (1473). Mais ses ambitions irritent ses voisins Louis XI, l'empereur Frédéric III, les Cantons suisses. Battu par ces derniers à Grandson et à Morat (1476), il est tué près de Nancy. Sa fille Marie, épouse de Maximilien de Habsbourg, transmet ses biens à sa descendance sauf le duché de Bourgogne et les villes picardes « récupérés » par Louis XI. L'échec du Téméraire confirme les frontières issues du traité de Verdun de 843 et place les territoires Habsbourg et le royaume de France en contact direct et, pour longtemps, conflictuel.

Mort de Charles le Téméraire

Mort de Charles le Téméraire

photographie

Mort de Charles le Téméraire (1433-1477), duc de Bourgogne, le 5 janvier 1477, au cours du siège de Nancy. Eugène Delacroix, La Bataille de Nancy. Huile sur toile, 1831. Musée des Beaux-Arts, Nancy. 

Crédits : AKG

Afficher

—  Vincent GOURDON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Vincent GOURDON, « MORT DE CHARLES LE TÉMÉRAIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-de-charles-le-temeraire/