MONTRÉAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Canada : carte administrative

Canada : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Notre-Dame de Montréal

Notre-Dame de Montréal
Crédits : DeAgostini/ Getty Images

photographie

Le pavillon des États-Unis

Le pavillon des États-Unis
Crédits : Hulton Getty

photographie


L'économie montréalaise : permanences, mutations, problèmes

Le schéma du développement économique est classique de tous les carrefours où convergent divers modes de transport. Sur la fonction industrialo-portuaire se greffe celle de centre de collecte et de redistribution. À l'« équation-circulation » s'ajoute la propension à abriter des sièges sociaux de compagnies ferroviaires ou aériennes ou encore d'établissements financiers et commerciaux. Ce canevas ne subit pas de mutations sensibles jusqu'en 1959, année où l'ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent va contribuer à diminuer l'importance de Montréal comme centre de transbordement. Désormais, la suppression de la rupture de charge durant au moins huit mois par an entraîne un tassement du trafic du port (le trafic annuel des marchandises était de 25 millions de tonnes en 2006), et Montréal ne représente plus qu'un tiers du tonnage de Vancouver, en se classant juste derrière Port-Cartier et Sept-Îles. Parallèlement, l'augmentation du transport par conteneurs favorise les ports côtiers (Saint John, Halifax).

À cette évolution s'additionne l'impitoyable concurrence de Toronto, dont la position géographique est beaucoup plus centrale que celle de Montréal et qui se trouve davantage à proximité des grands centres industriels traditionnels des États-Unis. Depuis le début des années 1970, les structures industrielles montréalaises relativement faibles et un secteur tertiaire trop axé sur les transports aux dépens des finances ont décliné inexorablement devant la montée en puissance de la métropole ontarienne. Le phénomène était déjà perceptible au milieu des années 1960 puisque, entre 1951 et 1966, l'écart entre les populations de Toronto et de Montréal se réduit de 24 à 13 p. 100. Depuis le début des années 1990, la situation s'est radicalement inversée et l'écart se creuse entre les deux métropoles (la différence de population, de l'ordre de 1,23 million d'habitants en 2001, augmente à 1,48 million en 2006).

Il faut néanmoins estimer à leur juste valeur les atouts incont [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : agrégé de géographie, docteur d'État, professeur des Universités

Classification


Autres références

«  MONTRÉAL  » est également traité dans :

CANADA - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Michel BRUNET, 
  • Alain NOËL
  •  • 19 332 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'unification nécessaire »  : […] La prospérité de la vallée du Saint-Laurent exigeait l'unification des deux colonies. Les fourrures ne représentaient plus qu'une fraction des exportations. Pour répondre aux besoins de la métropole et d'une population accrue, l'industrie du bois se développa rapidement après 1800 . Les exportations de produits agricoles augmentèrent. La construction de routes carrossables et de canaux contribua a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-histoire-et-politique/#i_28015

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Alain PAQUET, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 16 613 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Montréal »  : […] Fière d'avoir franchi, à la fin de 1988, le seuil des 3 millions d'habitants pour atteindre 3,8 millions d’âmes en 2009, l'agglomération montréalaise bénéficie, dès sa fondation en 1642, d'une excellente position géographique. L'implantation originelle se situe sur l'île principale de l'archipel, donc dans une situation défensive. Toutefois, là n'est pas le seul avantage : à ce point du cours du S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-realites-socio-economiques/#i_28015

CARTIER JACQUES (1491-1557)

  • Écrit par 
  • André VACHON
  •  • 1 503 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Deuxième voyage : jusqu'à Hochelaga (Montréal) »  : […] Pour preuves de la réalité de leurs découvertes, les explorateurs avaient accoutumé de ramener en Europe quelques indigènes dont ils s'étaient emparés dans les terres neuves. À Gaspé, en 1534, Cartier avait sacrifié à l'usage. Ses deux Indiens apprirent un peu de français et révélèrent l'existence, vers l'ouest, d'un royaume fabuleusement riche, que Cartier prit pour le Cathay. En 1535, le Malouin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cartier/#i_28015

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 238 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le Festival de théâtre des Amériques »  : […] Au début des années 1980 apparaît au Québec la nécessité d'ouvrir les frontières des expressions théâtrales en provoquant rencontres et confrontations avec les créations d'artistes étrangers. Naît ainsi le projet de mener à bien un événement théâtral international qui verra le jour en 1985 avec la première édition du Festival de théâtre des Amériques à Montréal, cofondé et dirigé depuis cette dat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/#i_28015

LAURENTIENNE RÉGION

  • Écrit par 
  • Marcel BÉLANGER
  •  • 808 mots
  •  • 1 média

L'ensemble de terres basses qui va s'élargissant depuis l'estuaire du Saint-Laurent jusqu'à la plaine de Montréal constitue la région laurentienne. Lieu privilégié de l'établissement français au Nouveau Monde et berceau d'une civilisation rurale, base économique de l'État québécois et prolongement septentrional des concentrations industrielles et urbaines des Grands Lacs et de la Nouvelle-Angleter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/region-laurentienne/#i_28015

QUÉBEC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Henri ROUGIER, 
  • Antony SORON
  •  • 14 454 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les disparités régionales de l'espace québécois »  : […] Le 23 décembre 1987, le gouvernement du Québec a décidé le partage du territoire provincial en dix-sept nouvelles régions administratives, afin de permettre un rééquilibrage. Mais cela ne peut empêcher que les trois régions de Montérégie, Montréal et Québec rassemblent plus de la moitié des habitants et affirment un poids économique qu'il est vain d'espérer contrebalancer. Un rapide survol de ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quebec/#i_28015

SAFDIE MOSHE (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 355 mots

Architecte canadien d'origine israélienne, né le 14 juillet 1938 à Haïfa, en Palestine (auj. en Israël). Après des études d'architecture à l'université McGill de Montréal, Moshe Safdie débute sa carrière en 1962 dans l'agence de l'architecte de Philadelphie Louis I. Kahn. Il ouvrira par la suite ses propres agences d'architecture à Montréal, Jérusalem et Boston. Le nom de Moshe Safdie reste assoc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moshe-safdie/#i_28015

SAINT-LAURENT

  • Écrit par 
  • Pierre CAMU, 
  • Universalis
  •  • 3 080 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le développement historique et économique »  : […] En 1535, le navigateur malouin Jacques Cartier découvrit le fleuve et en remonta le cours jusqu'à Montréal lors de son deuxième voyage au Canada. Au début du xvii e  siècle, Samuel de Champlain l'explora à partir de l'Outaouais et découvrit le lac Ontario et la baie Géorgienne. En peu de temps, on s'aventura sur les Grands Lacs, on fonda des forts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-laurent/#i_28015

TORONTO

  • Écrit par 
  • Henri ROUGIER
  •  • 1 431 mots
  •  • 2 médias

Forte de 5 113 149 habitants en 2006, la Région métropolitaine de recensement (R.M.R.) de Toronto est, de loin, la plus peuplée du Canada puisque l'agglomération regroupait alors 16 p. 100 de la population du pays. Ces deux données statistiques apparaissent comme le résultat d'une croissance qui ne s'est jamais interrompue depuis le début des années 1960 lorsque la R.M.R. de Toronto comptait déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toronto/#i_28015

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri ROUGIER, « MONTRÉAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/montreal/