MONODOMAINE

FERRO-ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Lucien GODEFROY
  •  • 2 855 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Propriétés structurales »  : […] Les cristaux ferro-électriques n'ont pas de centre de symétrie ; lorsqu'on élève leur température, le passage par la température de transition s'accompagne toujours d'une augmentation de symétrie ; si le matériau acquiert une structure centrosymétrique, il devient para-électrique. Dans le cas du titanate de baryum (BaTiO 3 ), seule la phase cubique au-dessus de 120  0 C n'est pas ferro-électrique. […] Lire la suite