MONOCRISTAUX

CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 8 965 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le substrat »  : […] Le substrat des circuits intégrés CMOS – c'est-à-dire la base sur laquelle ils sont construits – est en silicium. Cet élément est abondant à la surface de la Terre sous forme de sable (silice et silicates). Pour pouvoir être utilisable dans ce secteur de l'industrie, il doit être parfaitement purifié et mis sous forme de galette monocristalline. Cette dernière représente en fait un cristal de sil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circuits-integres/#i_30349

CRISTAUX - Synthèse des cristaux

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 6 270 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'émeraude et les autres béryls »  : […] Le béryl, silicate d'aluminium et de béryllium Al 2 Be 3 (Si 6 O 18 ), comporte de nombreuses variétés dont les principales gemmes sont l'émeraude (verte et limpide), l'aigue-marine (bleu-vert et transparente) , la morganite (rose) et l'héliodore (jaune). La croissance en dissolution anhydre a toujours été la méthode privilégiée pour l'obtention de ces cristaux. Les premières synthèses avérées de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-synthese-des-cristaux/#i_30349

GRENATS

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD, 
  • Ramanathan KRISHNAN
  •  • 4 299 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les monocristaux »  : […] Pour certaines études fondamentales et certaines applications, il est obligatoire de disposer de monocristaux. La méthode utilisée couramment même pour la fabrication industrielle consiste à mettre en solution des oxydes qui constituent le grenat désiré, à l'aide de fondants, généralement des sels du plomb PbO, PbF 2 , auxquels on ajoute une certaine quantité de B 2 O 3 . La fusion se fait dans un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grenats/#i_30349

HYPERSONS

  • Écrit par 
  • Pierre TOURNOIS
  •  • 2 749 mots
  •  • 2 médias

On appelle hypersons ou ondes hypersonores les ondes acoustiques ou élastiques cohérentes dont la fréquence est supérieure à 10 9  Hz. La structure périodique de la matière et l'ordre de grandeur des dimensions atomiques limitent leur fréquence maximale possible aux environs de 10 13  Hz. La longueur d'onde des hypersons varie de quelques micromètres pour 10 9  Hz à quelques dizaines de nanomètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypersons/#i_30349

MÉTAUX - Superplasticité des métaux

  • Écrit par 
  • Georges CIZERON
  •  • 6 868 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Analyse du phénomène de plasticité »  : […] Jusqu'à présent, seuls ont été mentionnés les paramètres apparents σ a (lié à S 0 ) et ε a (lié à L 0 ). En réalité, en un point donné du domaine plastique (zone II, fig. 1 ), la section réelle est S et la longueur utile de l'éprouvette est devenue égale à L. Il paraît donc plus correct de définir de nouveaux paramètres, qui sont la contrainte vraie instantanée et la déformation relative vraie i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-superplasticite-des-metaux/#i_30349

MOLÉCULE

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 4 309 mots

Dans le chapitre « L'édifice moléculaire fonction de l'état physique »  : […] Quant aux électrons, ils suivent des trajectoires très compliquées qu'il n'est pas possible de décrire analytiquement. Étant donné leur vitesse, tout se passe à notre échelle comme si l'espace autour des noyaux était rempli par une densité continue d'électricité négative. C'est précisément cette densité que permet de calculer la mécanique quantique. L'analyse de cette densité montre que les élect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/molecule/#i_30349

PHOTOVOLTAÏQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MULLER
  •  • 13 219 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Composés III-V »  : […] Alors qu'il n'y a que deux semi-conducteurs dans le groupe IV (le silicium et le germanium), les composés III-V offrent la possibilité de faire croître presque une infinité de monocristaux. Il y a, par exemple, neuf composés binaires qui combinent les éléments aluminium (Al), gallium (Ga) ou indium (In) du groupe III avec des éléments du groupe V comme le phosphore (P), l'arsenic (As) ou l'antimo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photovoltaique/#i_30349

SILICIUM

  • Écrit par 
  • Jacques DUNOGUÈS, 
  • Michel POUCHARD
  •  • 5 600 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le corps simple silicium »  : […] Compte tenu de la réactivité du silicium avec l'oxygène et de la grande stabilité des oxydes formés, on ne le trouve pas à l'état de corps simple dans la nature. Il est obtenu à partir de la silice, par réduction au four à arc utilisant des électrodes de graphite, généralement selon un procédé en continu et à des températures variant entre 1 600 et 1 800  0 C. Il est récupéré par coulée. Une vari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silicium/#i_30349