MOLASSE

ALPES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Paul OZENDA
  •  • 11 413 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Stratigraphie et paléogéographie  »  : […] Les terrains qui constituent les Alpes franco-italiennes appartiennent à deux ensembles : un socle antérieur au Secondaire, d'âge hercynien ; une couverture secondaire et tertiaire. A.  Le socle est représenté dans une série d'affleurements en un certain nombre d'alignements parallèles à la direction générale de la chaîne ; ce sont, d’ouest en est : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alpes/#i_37275

CALCAIRES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 5 194 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Calcaires composites »  : […] Parmi les principaux, on citera : – les calcaires marneux (Portlandien du Jura et du nord des Alpes) et les craies marneuses (Turonien du nord de la France) utilisés pour la fabrication des ciments ; – les craies et calcaires dolomitiques , consolidés, noduleux ou sableux ; – les craies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcaires/#i_37275

GRÈS

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL, 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 167 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Relations entre les formations gréseuses et la tectonique »  : […] Le plus souvent, le sable cimenté qui constitue les grès provient de la destruction de roches magmatiques ou métamorphiques, ou encore de la reprise de sables ou de grès préexistants. L'orogenèse est génératrice de formations gréseuses : on distingue ainsi le flysch, grès anté- ou syntectonique, de la molasse, grès postorogénique. La molasse (terme suisse : roche servant à f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gres/#i_37275

ROCHES (Formation) - Érosion et sédimentation

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • André JAUZEIN
  •  • 7 038 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Orogenèse »  : […] La formation des chaînes de montagnes induit des types de sédimentation diversifiés par les caractères de l'orogène considéré. Toutes les parties de la croûte terrestre ont un comportement mécanique équivalent dans des conditions identiques de température et de pression, mais seules les zones de bordures permettent l'établissement de déséquilibres puissants. Ainsi les zones instables se réduisent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-formation-erosion-et-sedimentation/#i_37275