MOÏSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Transmission des traditions mosaïques

Sur un point toutefois, on paraît avoir avancé : l'existence d'une « source » aux limites incertaines, appelée madianite, qénite, laïque, du Sud, nomade ou J1, moins document littéraire qu'étape dans la transmission des traditions. Les travaux géographiques de J. Koenig (Madian) et archéologiques de Rothenberg et Giveon au temple égyptien de Timna à l'est de la péninsule dite du Sinaï (env. 1300-1200 av. J.-C.) valorisent cette tradition « orientale » de la vie de Moïse. Du Nébo en Ruben cette tradition passa à Dan, en même temps que du Nébo elle passa à la « forêt d'Éphraïm » en Transjordanie (II Sam., xviii, 6), d'où les Éphraïmites de Josué l'introduisent à Gilgal, Sichem et Silo. On sait, en Éphraïm, que Moïse monta du pays d'Égypte avant de se marier en Madian et de mourir près de Moab, et cette tradition rejoint celle de l'Horeb des tribus joséphites (Éphraïm, Manassé, Benjamin). De Silo, la famille du prêtre Abiathar la porte à Nob près de Jérusalem et à Bethléem Éphrata où David est né. Abiathar et David à Siceleg et Hébron la joignent à ce qu'ils savent de Cadès et du Sinaï. Il est possible que Sadoc, l'autre prêtre de David, descende d'Aaronides (ainsi le supposent les textes P) venus du Sud à Jérusalem comme les Qénites étaient venus à Hébron. En tout cas, le culte établi par David à Jérusalem autour de l'arche est un culte de type mosaïque sans image.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : ecclésiastique, ancien directeur à l'École pratique des hautes études

Classification

Autres références

«  MOÏSE  » est également traité dans :

AARON

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 385 mots
  •  • 1 média

On ne sait guère d'où vient le nom d'Aaron, peut-être d'Égypte comme celui de Moïse, dont, selon la Bible, Aaron aurait été le frère. Les traditions le concernant doivent être soumises à la critique et bien discernées l'une par rapport à l'autre. La figure postexilique d'Aaron est plus complexe et plus élaborée que celle d'avant l'Exil. Dans les divers récits du Pentateuque, le nom d'Aaron est sou […] Lire la suite

ALLIANCE, histoire biblique

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 950 mots

Nom donné, dans la Bible, à des contrats, à des promesses ou accords passés en forme rituelle et solennelle entre Dieu et des individus, entre Dieu et Israël, entre plusieurs individus ; ces alliances sont sanctionnées par un serment. Elles étaient, à l'origine, des instruments politiques servant à maintenir un ordre politique ou social, et on trouve leurs traces dès la préhistoire. C'est à l'âge […] Lire la suite

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « La littérature apocalyptique »  : […] Comme repère originel de l'écriture apocalyptique, il faut placer la destruction du Temple de Jérusalem en 587 avant J.-C. et l' Exil à Babylone. Occasion d'un croisement religieux et culturel aux effets imprescriptibles, l'Exil entraîna une renaissance véritable, caractérisée par le maintien de l'essentiel éthique, voire culturel, d'une religion nationale, celle de Moïse, conservée aussi pure que […] Lire la suite

BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 302 mots
  •  • 1 média

La notion biblique de testament, que le christianisme a valorisée en la mettant au pluriel (Ancien Testament et Nouveau Testament), pluriel dont le concept de bible (livre) fut et demeure l'agent unificateur, est la confluence, repérable comme processus à travers l'histoire littéraire d'Israël, dans ses éléments canoniques et non canoniques, de la notion d' alliance (le latin testamentum traduisa […] Lire la suite

DEUTÉRONOME LIVRE DU

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 697 mots

Cinquième et dernier livre du Pentateuque. La Bible juive l'appelle, de ses premiers mots, Elleh haddebarim (« Voici les paroles ») ou simplement Debarim (« Paroles »). La Bible grecque, et à sa suite la Vulgate, l'intitulent « Deutéronome » ( deuteros nomos , « seconde loi ») — selon l'interprétation donnée à xvii , 18 — , parce que, venant après les autres livres législatifs (Exode, Lévitique e […] Lire la suite

DIEU - L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 959 mots

Dans le chapitre « Le nom de Dieu »  : […] On rencontre dans la Bible deux expériences du divin qui correspondent aux deux noms : celui d' El (autre forme : Elohim ) et celui de Yahvé , par lesquels Dieu se trouve désigné. El (pluriel Elohim) désigne la divinité dans presque tout le monde sémitique et suggère donc la continuité entre le « Dieu des nations » et le Dieu d'Israël. Mais quand Dieu révèle son nom à Moïse, ce nom de Yahvé n'a […] Lire la suite

EXODE, histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 542 mots
  •  • 1 média

L'exode des fils d'Israël de l'Égypte, où ils étaient tenus en esclavage, jusqu'au pays de Canaan, en passant par le désert du Sinaï, a une telle portée dans les théologies juive et chrétienne que l'événement historique lui-même retient habituellement moins l'attention que son interprétation. À partir de sources extra-bibliques et de certaines données ethnologiques, il est possible de mettre en r […] Lire la suite

EXODE LIVRE DE L'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 681 mots
  •  • 1 média

Deuxième livre du Pentateuque. Les juifs le désignent par ses premiers mots, Weelleh Shemot (« voici les noms »). Bien que la sortie d'Égypte ne couvre que quinze des quarante chapitres du livre, les Septante l'ont appelé Exodos (« sortie ») : terme dont la fortune sera grande dans le christianisme. Parmi les livres bibliques, l'Exode est celui dont la variété des genres est le plus grande : réc […] Lire la suite

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « Alliance et fidélité dans la Bible »  : […] Nous avons pris l'habitude de parler globalement de « la foi biblique », de « la foi chrétienne », de « la foi juive »..., en supposant que le mot « foi » résume la totalité du rapport de l'homme à Dieu. Il n'existe pas de mot en hébreu qui corresponde à cette acception. Les seuls termes capables d'évoquer dans sa totalité le message biblique sont ceux qui se rapportent non pas aux attitudes de l […] Lire la suite

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 135 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire et l'homme »  : […] Bien qu'instruit par cette erreur en quelque sorte magistrale, Freud recourut encore à la méthode « historique » dans son auto-analyse, à un moment où, allant à l'aventure dans le dédale de ses propres rêves, il pouvait à peine croire que sa reconstruction fût vraie. En l'occurrence, elle l'était pourtant, il put s'en assurer lorsque sa mère lui confirma un point précis de sa biographie infantile, […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

10-13 septembre 2021 Haïti. Limogeage du procureur général.

Le 10, le commissaire du gouvernement – équivalent d’un procureur général – Bed-Ford Claude cite le Premier ministre par intérim Ariel Henry à comparaître pour s’expliquer sur les contacts qu’il aurait eus avec l’un des suspects de l’assassinat du président Jovenel Moïse en juillet. Le 11, Ariel Henry et plusieurs formations d’opposition signent un « accord pour une gouvernance apaisée et efficace » qui prévoit notamment l’organisation d’élections générales d’ici à la fin de 2022. […] Lire la suite

11-14 août 2021 Haïti. Séisme meurtrier.

Le 11, le Conseil électoral provisoire reporte à novembre le premier tour des élections générales et la tenue du référendum constitutionnel annoncé par le président Jovenel Moïse, assassiné en juillet. Le 14, un séisme de magnitude 7,2 sur l’échelle de Richter, dont l’épicentre se situe à proximité de Saint-Louis-du-Sud, dans la péninsule de Tiburon, provoque la mort de plus de deux mille deux cents personnes et la destruction de nombreux villages. […] Lire la suite

7 - 20 juillet 2021 Haïti. Assassinat du président Jovenel Moïse.

Le 7, le président Jovenel Moïse est tué par balles à son domicile de Port-au-Prince par un commando armé. La Constitution prévoit que l’intérim de la fonction présidentielle est assuré par le Conseil des ministres. Chargé deux jours plus tôt par Jovenel Moïse de former un gouvernement, Ariel Henry n’a pas encore prêté serment. Claude Joseph, Premier ministre par intérim à la suite de la démission du gouvernement de Joseph Jouthe en avril, déclare assumer de facto le pouvoir et décrète l’état de siège. […] Lire la suite

11-30 avril 2021 Haïti. Enlèvements de religieux.

Le 14 également, le gouvernement de Joseph Jouthe, qui fait l’objet de nombreuses critiques, présente sa démission au président Jovenel Moïse. Le 15, l’Église, qui refuse de payer la rançon et dénonce l’incurie des autorités, appelle à la grève générale. Le 22, trois religieux haïtiens sont à leur tour libérés. Le 30 est annoncée la libération des six derniers otages. […] Lire la suite

3-8 février 2021 Haïti. Controverse sur la date de la fin du mandat du président Jovenel Moïse.

Le 3, le président Jovenel Moïse, confronté à un fort mouvement de contestation, rend public un projet de réforme constitutionnelle qui renforce les pouvoirs du chef de l’État. Il propose l’organisation d’un référendum à ce sujet en avril et la tenue d’élections générales en septembre. Jovenel Moïse gouverne par décrets depuis la fin du fonctionnement du Parlement en janvier 2020, en raison du report des élections législatives prévues en novembre 2019. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Henri CAZELLES, « MOÏSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/moise/