MOÏ, ethnies

MNONG

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 410 mots

Tribus de langue môn-khmer, les Mnong, ou Moï, sont appelés Proto-Indochinois ou Montagnards, par opposition aux Vietnamiens (hommes des deltas et des basses terres) ; le nom moï (sauvage en vietnamien), péjoratif, n'est plus employé. Les Mnong pratiquent le ray ou nuïz (culture sur brûlis), abandonnent le champ à la forêt après une ou deux récoltes créant ainsi un déplacement annuel des cultur […] Lire la suite

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 526 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Les minorités du Centre »  : […] Les Proto-Indochinois (les Moi des anciens auteurs), qui occupaient seuls les hauts plateaux du Centre il y a seulement vingt ans, sont les derniers descendants des « Indonésiens » qui, à l'époque préhistorique, vinrent s'installer en Indochine. Au nombre d'environ 450 000, on les divise linguistiquement en deux groupes, l'un de parler môn-khmer (Bahnar, Mnong, Sedang...), l'autre de parler malay […] Lire la suite