MOHOROVICIC ou MOHO DISCONTINUITÉ DE

LA DÉCOUVERTE DU MOHO

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 200 mots

En étudiant les ondes sismiques P et S générées lors du séisme du 8 octobre 1909 en Croatie, le géologue yougoslave Andrija Mohorovičić (1890-1936) constate l'existence d'une surface de discontinuité, située à une cinquantaine de kilomètres de profondeur, marquée par une brusque augmentation de la vitesse des ondes sismiques : au-dessus de cette limite, ces ondes se propagent à des vitesses faible […] Lire la suite

MANTEAU TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 877 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Changement de phase et structure radiale du manteau »  : […] La limite supérieure du manteau, le Moho, est la plus facile à interpréter, notamment parce qu'on peut l'étudier par observation directe. Le Moho est une limite pétrologique, séparant la croûte, de composition basaltique dans les océans et de composition granito-gneissique dans les continents, du manteau formé d'un assemblage d'olivine (de 60 à 70 p. 100), de pyroxènes (de 20 à 30 p. 100) et d'un […] Lire la suite

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Morphologie, structure, géophysique »  : […] Le trait le plus marquant de la géomorphologie de la mer Méditerranée est la brusque plongée des côtes vers les grands fonds de 2 500 à 5 000 mètres, disposés sous forme de plaines abyssales au centre des principaux bassins. Rares sont en effet les plateaux continentaux : parmi eux, celui du golfe du Lion, celui des Baléares entre cet archipel et la côte espagnole, celui de Tunisie-Sicile entre […] Lire la suite

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Structure du globe terrestre »  : […] La densité des roches superficielles, égale à 2,7, très différente de celle de la Terre dans son ensemble, égale à 5,52, a conduit à conjecturer une composition variant avec la profondeur . En combinant la nature surtout granitique des roches de surface, celle, surtout basaltique, des roches issues des magmas rejetés par les volcans et la composition en fer-nickel de la majorité des météorites, on […] Lire la suite


Affichage 

Cordillère des Andes : discontinuité de Mohorovicic

Cordillère des Andes : discontinuité de Mohorovicic

carte

Profondeur (en kilomètres) de la discontinuité de Mohorovicic montrant la racine crustale continentale sous la cordillère des Andes, au niveau de l'Altiplano (les cotes des isobathes et des courbes de niveau sont données en mètres) [d'après D E James, 1971] 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schéma simplifié de la tectonique des plaques

Schéma simplifié de la tectonique des plaques

dessin

Schéma simplifié de la tectonique des plaques (moho : discontinuité de Mohorovicic, séparant la croûte et le manteau) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cordillère des Andes : discontinuité de Mohorovicic

Cordillère des Andes : discontinuité de Mohorovicic
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Schéma simplifié de la tectonique des plaques

Schéma simplifié de la tectonique des plaques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin