WINKEL HOLM MOGENS (1936- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hautboïste, chorégraphe, organisateur de la section danoise de la Société internationale de musique contemporaine (S.I.M.C.), président durant de nombreuses années de la Société des compositeurs danois, le compositeur Mogens Winkel Holm, né à Copenhague en 1936 et mort le 31 octobre 1999, est une personnalité reconnue dans son pays autant pour son activité infatigable en faveur de la création que par son œuvre, peu abondante mais abordant tous les genres, inclassable mais à l'éclectisme esthétique le plus revigorant.

« Voir avec ses oreilles, entendre avec ses yeux » – un de ses aphorismes préférés – met son travail en perspective avec la nature, celle-ci incluant la ville et son bourdonnement tout autant que le bruit et la fureur des usines ou celui des torrents. Il est à cet égard l'émule de Claude Debussy enseignant qu'un coucher de soleil ou le bruit du vent est plus important que le contrepoint pour le développement d'une idée musicale. L'esthétique de Winkel Holm s'inscrit dans cette lignée, à laquelle il faut ajouter un nom, celui de Charles Ives. Mais son écriture et les techniques qu'il développe n'ont quant à elles rien à voir avec celles de ses deux illustres aînés. Rien d'étonnant à ce que ce compositeur se retrouve, sans le vouloir, dans la position d'un novateur : avec Galgarien, pour orchestre (1970), n'a-t-il pas anticipé la vague minimaliste ? Mais, et là est tout l'intérêt de ce défricheur réfractaire à tout système, le voici qui compose Aiolos, pour orchestre (1972-1977), qui obéit à un structuralisme aux antipodes de l'œuvre précédente, puis Syv breve til stilheden (« Sept Lettres au silence », 1976, révisé en 1987), qui s'offre comme une pure magie sonore impressionniste faisant référence à l'univers de Morton Feldman.

Bref, Winkel Holm est fâché avec les étiquettes, les écoles, les mouvements esthétiques constitués. Libre et indép [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « WINKEL HOLM MOGENS (1936- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mogens-winkel-holm/