MODULATION & DÉMODULATION

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les ordres de grandeur, les applications »  : […] Les moyens de production sont très variés suivant le domaine des fréquences. Des circuits électroniques permettent de réaliser des sources de fréquences allant jusqu'à la centaine de MHz (longueur d'onde de l'ordre du mètre). Ces circuits sont régis par l'approximation des états quasi stationnaires. Pour obtenir des fréquences plus élevées (ondes centimétriques), on utilise des cavités dans lesque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-lois-et-applications/#i_11220

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 294 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Procédés utilisant un signal porteur modulé »  : […] Prenons l'exemple du météorologue qui voudrait conserver sur cassette les indications de son baromètre. Il peut utiliser une porteuse quelconque (sinusoïde à 1 000 Hz par exemple) et la moduler en amplitude selon une loi choisie par lui, par exemple une loi linéaire avec 1 volt pour 1 000 hectopascals. Malheureusement, les irrégularités inévitables de la bande vont altérer sa mesure tout comme dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/#i_11220

FERRO-ÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Lucien GODEFROY
  •  • 2 855 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Propriétés optiques et photoferro-électriques »  : […] Bien que les propriétés optiques des ferro-électriques n'aient rien de remarquable en soi elles sont très utilisées car il est facile de les modifier par application d'un champ électrique (électro-optiques) ou par éclairement (photoferro-électriques). Les utilisations possibles sont des mémoires , des écrans de visualisation , des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferro-electricite/#i_11220

HÉTÉRODYNE

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 343 mots

Technique utilisée en électronique qui consiste à transposer tout le spectre centré autour d'une fréquence porteuse F P – modulée par un signal utile (par exemple audio ou vidéo) – vers une porteuse de fréquence différente, plus facile à traiter. On utilise pour cela un multiplieur qui combine le signal à transposer avec celui d'un oscillateur local de fréquence F L connue et réglable. En sortie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heterodyne/#i_11220

OPTIQUE CRISTALLINE - Principes physiques

  • Écrit par 
  • Madeleine ROUSSEAU
  •  • 5 024 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Effet Kerr »  : […] La biréfringence accidentelle d'un corps normalement isotrope peut être due à un champ électrique (effet Kerr). Si, par exemple, on soumet du nitrobenzène à un champ électrique intense, les molécules, qui présentent un dipôle électrique important, tendent à s'orienter dans le champ et il en résulte une anisotropie optique : le milieu devient uniaxe, la direction de l'axe optique étant celle du cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-cristalline-principes-physiques/#i_11220

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le 24 décembre 1906 : première émission radiophonique »  : […] Un émetteur à étincelles est un système qui module en tout ou rien un émetteur d'ondes électromagnétiques, c'est-à-dire que celui-ci émet un train d'ondes amorties plus ou moins long (selon qu'il s'agit de transmettre un point ou un tiret du code Morse), suivi d'un silence, à nouveau suivi de l'émission d'un train d'ondes. Un tel dispositif ne peut transmettre que des signaux Morse. Pour transmet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_11220

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Les transmissions radio

  • Écrit par 
  • François DE RYCK
  •  • 4 936 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La transmission radio »  : […] Une fois la couverture assurée et le déploiement des stations de base adapté au trafic à écouler, il reste à assurer le bon fonctionnement du système, en particulier l'accès au réseau des terminaux mobiles afin que ceux-ci puissent établir des communications et recevoir des appels tout en se partageant et en optimisant l'utilisation des ressources radio disponibles. Pour accéder au réseau, le term […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-les-transmissions-radio/#i_11220

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 033 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Perspectives »  : […] Pendant longtemps, il paraissait évident que la génération qui succéderait aux systèmes à 40 Gbit/s par canal aurait un débit par canal de 160 Gbit/s, puisque le débit avait toujours augmenté selon une progression géométrique de raison 4. Depuis 2006, les recherches industrielles se concentrent sur les systèmes à 100 Gbit/s, en lien avec le développement du protocole Ethernet 100 G. Il est très pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_11220

TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre

  • Écrit par 
  • Louis GOUSSOT, 
  • Stéphane LACHARNAY, 
  • Dominique NASSE
  •  • 7 947 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Le récepteur de télévision analogique »  : […] Comme tous les récepteurs radioélectriques, le récepteur de télévision analogique sélectionne le signal R. F. utile, l'amplifie et le démodule pour obtenir le signal vidéo et le signal son. Il comprend donc, pour la partie H. F., l'antenne, le coaxial de liaison au récepteur proprement dit, les étages classiques de récepteur : amplificateur, oscillateur local et chaîne F. I., au début de laquelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-television-analogique-terrestre/#i_11220

TÉLÉVISION - Nouvelles télévisions

  • Écrit par 
  • Dominique NASSE
  •  • 9 026 mots

Dans le chapitre « La télévision numérique terrestre ou TNT »  : […] La mise en œuvre de la télévision numérique sur câble et satellite était plus aisée que sur réseau terrestre, non seulement en raison de la plus grande liberté dont disposaient les opérateurs pour effectuer des évolutions techniques, mais aussi parce que le canal hertzien terrestre est plus complexe : il est sujet à des échos variables et à des perturbations fluctuantes de sa réponse en fréquence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-nouvelles-televisions/#i_11220