MODÈLE STANDARD, physique

GLASHOW SHELDON LEE (1932- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 335 mots

Né le 5 décembre 1932 à Manhattan, Sheldon Lee Glashow est le fils de juifs russes émigrés au début du xx e  siècle. Après des études à New York (à la Bronx High School) puis à l'université Cornell, il soutint sa thèse en 1959 à Harvard. Après des séjours de durées diverses au Cern à Genève, au Caltech de Pasadena et dans les universités Stanford et de Berkeley en Californie, il devint professeur […] Lire la suite

HIGGS BOSON DE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 2 571 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le modèle standard des interactions fondamentales »  : […] La compréhension actuelle des forces fondamentales (si l'on excepte la gravitation qui échappe à cette description) repose sur trois piliers : la mécanique quantique qui associe onde et particule comme deux aspects d'un même objet physique, la théorie des champs qui explicite la propagation et les interactions de ces objets, les groupes de symétrie qui contraignent la description mathématique des […] Lire la suite

INTERACTIONS (physique) - Unification des forces

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 612 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les scénarios de la grande unification  »  : […] Encouragés par l'impressionnant progrès théorique que constitue le modèle standard des interactions électrofaible et forte, les théoriciens généralisèrent ce programme d'unification. En 1974, Sheldon Glashow et Howard Georgi publiaient un article au titre provocateur : « L'Unité de toutes les forces des particules élémentaires », où ils avançaient que les interactions électromagnétiques, faibles […] Lire la suite

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Caractères généraux

  • Écrit par 
  • Maurice JACOB, 
  • Bernard PIRE
  •  • 8 162 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Vers une évolution de la physique des particules »  : […] Le modèle standard avec ses trois familles de quarks et de leptons, ses bosons vecteurs intermédiaires médiateurs d'interactions (découlant d'un principe d'invariance de jauge SU(3)  *  SU(2)  *  U(1)), et son vide, compliqué par la présence du champ de Higgs, est l'achèvement de cinquante années de recherche. Ce cadre permet de comprendre dans ses grandes lignes la nature des interactions fortes […] Lire la suite

SALAM ABDUS (1926-1996)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 663 mots
  •  • 1 média

Né à Jhang (actuellement Jhang Maghiana, au Pakistan) le 29 janvier 1926, dans une famille « pieuse et instruite », Abdus Salam est mort, le 21 novembre 1996 à Londres, de la maladie de Parkinson. Lycéen exceptionnellement doué à Lahore, il avait bénéficié d'une bourse pour poursuivre des études supérieures en Grande-Bretagne ; il obtint son doctorat à Cambridge en 1951. De retour au Pakistan, sa […] Lire la suite

WEINBERG STEVEN (1933- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 439 mots

Né le 3 mai 1933 à New York, Steven Weinberg fit ses études à New York puis à l'université Cornell (dans l'État de New York) et soutint, en 1957 à Princeton, sa thèse sur les effets de l'interaction forte dans les processus dominés par l'interaction faible. Chercheur à l'université de Californie à Berkeley de 1959 à 1966, il s'intéressa à de multiples problèmes en théorie quantique des champs, en […] Lire la suite