MODALISME

MONARCHIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 119 mots

Tendance théologique qui, venue d'Asie Mineure à Rome, se répandit au ii e et au iii e  siècle. Pour maintenir l'unité divine (la monarchie  !), elle tend à faire des trois Personnes divines des manifestations successives ou des modalités (modalisme) du Dieu unique. On dira par exemple (Noët de Smyrne, Praxéas) que c'est le Père qui a souffert en Jésus (patripassianisme). Le monarchianisme, qui r […] Lire la suite

SABELLIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 120 mots

Nom que l'on donna au modalisme ou monarchianisme (doctrine portant atteinte au dogme de la Trinité en ce qu'elle fait du Fils et du Saint-Esprit des « modes » du Père) qu'enseignait à Rome au début du iii e siècle un certain Sabellius, dont nous ne savons presque rien, sinon qu'il fut condamné par le pape Callixte. Au iv e siècle, les tenants de l'orthodoxie nicéenne furent accusés de sabellian […] Lire la suite

TRINITÉ

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 3 116 mots

Dans le chapitre « Le modalisme »  : […] Entre 180 et 240, la christologie du Logos a un concurrent redoutable : le modalisme. Pour les modalistes, la divinité elle-même s'est incarnée dans le Christ, qui n'est autre que le Père devenu chair. Le Dieu des modalistes est avant tout absolue liberté : « Lorsqu'on ne le voit pas, il est invisible ; lorsqu'il se laisse voir, il est visible. De la même façon, il est [...] engendré et inengendré […] Lire la suite