MITOCHONDRIES

Médias de l’article

Mitochondrie : structure

Mitochondrie : structure
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Enzymes : localisation

Enzymes : localisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Potentiels redox

Potentiels redox
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Transfert énergétique dans une cellule végétale

Transfert énergétique dans une cellule végétale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


La continuité mitochondriale

Les mitochondries se reproduisent-elles par croissance et division ou bien par synthèse de novo ? On sait maintenant qu'elles se reproduisent par croissance de cet organite par suite de la synthèse coordonnée de ses constituants moléculaires. À partir d'un certain volume mitochondrial, il y a coupure de la membrane interne, formation de deux vésicules matricielles et segmentation de la membrane externe qui clôt et sépare les deux vésicules précédemment formées. La masse mitochondriale double à chaque mitose.

Cette continuité physique des mitochondries a été tout d'abord démontrée avec les phospholipides des membranes. Des mutants de Neurospora crassa, auxotrophes pour la choline indispensable à la synthèse de phosphatidylcholine, ont des mitochondries plus denses quand les cellules sont cultivées en absence de choline. L'addition de choline ne s'accompagne pas de la synthèse d'une nouvelle population de mitochondries moins dense, mais de la diminution progressive de densité de la population initiale des organelles. La continuité de la biogenèse des protéines se manifeste aussi par la transformation des promitochondries des levures cultivées en anaérobiose en mitochondries effectives, à la suite de l'addition d'oxygène dans le système de culture des levures.

La biogenèse des mitochondries est un phénomène complexe mettant en jeu le génome nucléaire et le génome propre à la mitochondrie. La coordination de leur activité ne met pas en cause cependant l'autonomie fonctionnelle de ce dernier, comme le prouvent les observations qui précèdent. C'est pourquoi il est possible de postuler l'existence d'une continuité génétique mitochondriale propre à chaque espèce. Les différences génomiques mitochondriales pourraient alors servir à analyser les relations évolutives entre espèces voisines pour reconstituer leur hypothétique phylogenèse (comme on s'est efforcé de le faire en paléoanthropologie avec la théorie de l'« Ève africaine »).

Le génome mitochondrial : structure et fonction

Toutes


pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur de biochimie à l'université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

Classification


Autres références

«  MITOCHONDRIES  » est également traité dans :

AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 2 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Régulation du métabolisme de l'oxygène »  : […] (levures hautes), donc au contact de l'oxygène. On a montré que, cultivées en anaérobiose, elles possédaient des mitochondries extrêmement peu développées et que les activités de leurs enzymes d'oxydo-réduction respiratoire, en particulier de la cytochrome-oxydase, étaient extrêmement faibles. La mise en aérobiose induit donc la formation des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aerobiose-et-anaerobiose/#i_1905

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 212 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Enzymes des conversions d'énergie : les ATPases (adénosine-tri-phosphatases) ou ATP-synthétases »  : […] ATPase « réversible » de la mitochondrie. Dès 1945, Lardy et Elvehsem avaient proposé un lien entre la phosphorylation oxydative et l'activité ATPasique des membranes mitochondriales. Vers 1960, Racker et ses collaborateurs isolèrent de mitochondries de cœur de bœuf un facteur soluble F1, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioenergetique/#i_1905

BIOSYNTHÈSE DE L'ATP

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 238 mots

La théorie émise par Peter Mitchell (1920-1992), qu'il baptisa théorie chimiosmotique, bouleversa la bioénergétique. Jusqu'alors, on considérait que l'oxydation des substrats respiratoires dans les mitochondries était couplée avec la synthèse endergonique (consommatrice d'énergie) d'ATP (adénosine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biosynthese-de-l-atp/#i_1905

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 010 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Conversions d'énergie par la cellule »  : […] molécules de la membrane plasmique des bactéries aérobies ou des molécules de la membrane mitochondriale interne des cellules eucaryotes ; les unes transportent à la fois 1 proton et 1 électron, c'est à dire un atome d'hydrogène (quinones, deshydrogénases à FMN), les autres ne transportent qu'un électron (cytochromes, protéines fer-soufre). Compte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_1905

CELLULE - La division

  • Écrit par 
  • Marguerite PICARD
  •  • 4 984 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La réplication de l'ADN »  : […] En ce qui concerne les organites cellulaires porteurs d'information génétique (mitochondries de toutes les cellules, plastes des cellules végétales), la réplication de leur ADN n'est pas synchrone avec celle de l'ADN nucléaire. Elle peut être continue pendant tout le cycle cellulaire (c'est le cas des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-la-division/#i_1905

CHAPERONNES PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 964 mots

L'assemblage des mitochondries est un phénomène complexe qui requiert une coordination entre le génome mitochondrial, qui code pour environ 10 p. 100 des protéines mitochondriales, et le génome nucléaire pour les 90 p. 100 restants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proteines-chaperonnes/#i_1905

EPHRUSSI BORIS (1901-1979)

  • Écrit par 
  • Madeleine GANS, 
  • Piotr SLONIMSKI
  •  • 1 058 mots

celle d'un gène chromosomique, mais correspond à l'inactivation d'unités cytoplasmiques qui doivent donc être douées de continuité génétique. L'étude biochimique des mutants, conduite en collaboration avec un de ses élèves, Piotr Slonimski, ayant révélé l'absence de toute une série d'enzymes respiratoires liées aux mitochondries, l'idée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-ephrussi/#i_1905

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 822 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Hérédité des organites à fonction bioénergétique »  : […] Les mitochondries sont des organites régulièrement rencontrés dans le cytoplasme des cellules des Eucaryotes. Leur forme extérieure est variable, mais leur structure fine révélée par le microscope électronique est très constante. Ces organites sont le siège des réactions du catabolisme respiratoire. Celui-ci, la plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_1905

IONOPHORES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 419 mots

On nomme ionophores des substances qui perméabilisent les membranes cellulaires vis-à-vis du passage des ions. C'est le cas notamment de certains antibiotiques qui perturbent le fonctionnement des mitochondries, rendant leur membrane perméable aux ions alcalins et découplant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ionophores/#i_1905

LEHNINGER ALBERT L. (1917-1986)

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 586 mots

Albert L. Lehninger est également connu comme fondateur de la bioénergétique : il crée le mot et le concept un an après la rédaction de son tout premier livre, The Mitochondrion (c'est-à-dire le chondriome, compartiment intracellulaire consitué par les mitochondries […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-l-lehninger/#i_1905

LEVURES

  • Écrit par 
  • Jacques BOIDIN, 
  • Jean-Bernard FIOL, 
  • Simone PONCET
  • , Universalis
  •  • 3 441 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Morphologie, cytologie et reproduction »  : […] Les mitochondries présentent les mêmes caractéristiques que celles des cellules eucaryotes. L'ADN mitochondrial représente de 5 à 20 p. 100 de l'ADN total, il a souvent une teneur en guanine-cytosine inférieure à celle de l'ADN nucléaire ; sa structure est circulaire chez S. cerevisiae. Cet ADN possède […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/levures/#i_1905

LIPIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Bernard ENTRESSANGLES, 
  • Paul MANDEL, 
  • Jean-Claude PROMÉ
  •  • 6 806 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Acides saturés »  : […] cycle de Krebs (fig. 7). La chaîne des transporteurs d'électrons de la phosphorylation oxydative productrice d'ATP se trouve placée sur les crêtes de la membrane mitochondriale interne, alors que les enzymes du cycle de Krebs et de la β-oxydation sont localisées à l'intérieur de la mitochondrie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lipides/#i_1905

MEMBRANES CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU, 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 11 963 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Transferts d'électrons et passage transmembranaire des ions »  : […] facilement imaginer que des anions migrent en sens inverse du flux de protons créés par le transport des électrons. Dans la membrane interne de la mitochondrie, par exemple, Lehninger et ses collaborateurs ont ainsi étudié des flux d'ions phosphate ou carbonate opposés au flux de protons lié à la respiration cellulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-cellulaires/#i_1905

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 429 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Le métabolisme intermédiaire »  : […] l'énergie qui lui est nécessaire, mais aussi des matériaux pour des biosynthèses. Le système métabolique central, situé dans les mitochondries des cellules animales et végétales, comprend deux ensembles multienzymatiques associés aux structures mitochondriales : le cycle citrique et les chaînes d'oxydoréduction (cf. mitochondries […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_1905

MÉTABOLISME RESPIRATOIRE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 267 mots

Hans Krebs (1900-1981) étudia, à Fribourg, la formation de l'urée dans des tranches de foie de rat et décrivit, en 1930, le premier cycle biochimique où un métabolite initial est régénéré par une série de réactions intermédiaires. Contraint à l'exil en 1933, il s'établit à Oxford et découvrit, sur des muscles émincés de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme-respiratoire/#i_1905

MITCHELL PETER DENNIS (1920-1992)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 738 mots

à la question centrale : comment l'ATP est-il synthétisé dans les cellules animales, végétales ou bactériennes ? Il s'intéresse précisément aux phosphorylations oxydatives dans les mitochondries de foie de rat. Les théories régnant à l'époque postulaient l'existence « d'enzymes de couplage » liant les phosphorylations d'ADP aux oxydations de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-dennis-mitchell/#i_1905

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 785 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les caractéristiques de la nécrose cellulaire »  : […] de processus cellulaires programmés. Dans ce contexte, les cellules nécrotiques révèlent un dysfonctionnement mitochondrial (détectable par la perméabilisation de la membrane des mitochondries, l'augmentation importante de la production de radicaux libres oxydatifs et la déplétion intracellulaire en ATP), des altérations lysosomales et nucléaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morts-cellulaires/#i_1905

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 454 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le code génétique »  : […] qui codent pour chacun des acides aminés (M. Nirenberg, 1961-1964). Le code est universel, ce qui signifie qu'il est le même pour tous les êtres vivants, de la bactérie à l'homme. Cependant l'ADN des mitochondries, qui code pour quelques protéines et ARN mitochondriaux, utilise un code légèrement différent de celui de l'ADN nucléaire et bactérien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-nucleiques/#i_1905

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 924 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La théorie chimioosmotique »  : […] Soit une oxydoréduction réalisée sur une crête mitochondriale (repli de la membrane interne de la mitochondrie et siège des phosphorylations oxydatives, fig. 8a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxydoreductions-biologie/#i_1905

PHOTORESPIRATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 920 mots

qu'à l'obscurité. On réserve le nom de photorespiration sensu stricto à l'ensemble des processus métaboliques des plantes vertes qui aboutissent à ce surplus de dégagement de gaz carbonique à la lumière (surplus s'ajoutant au dégagement de CO2 lié à la respiration mitochondriale observée à l'obscurité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photorespiration/#i_1905

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 339 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Les types métaboliques de photosynthèse, d'après le mode de fixation initial de CO2 »  : […] miliaceum, où l'aspartate est également la principale forme de transport de CO2 du mésophylle aux cellules des gaines, cet acide aminé est reconverti en malate dans les mitochondries des cellules des gaines et une enzyme malique assure la libération du CO2 selon la réaction : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese/#i_1905

PLANTES

  • Écrit par 
  • Marie POTAGE, 
  • Arnaud VAN HOLT
  •  • 6 777 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Physiologie des plantes »  : […] en permanence la respiration au sein de tous leurs organes, y compris leurs racines. Elles oxydent totalement le glucose (produit de la photosynthèse) dans les mitochondries de leurs cellules et renouvellent leur ATP (adénosine triphosphate), énergie directement utilisable pour tous les travaux au sein des cellules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plantes/#i_1905

RÉGULATIONS BIOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH
  •  • 9 818 mots
  •  • 9 médias

L'ADP pénètre dans les mitochondries cellulaires pour reformer l'ATP grâce à l'énergie produite par les oxydations. L'ATP sort ensuite des mitochondries. L'ATP est un signal important de charge énergétique élevée de la cellule ; l'ADP, l'AMP sont des signaux de charge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regulations-biochimiques/#i_1905

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 614 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Réserves lipidiques »  : […] glyoxysomes. La transformation des succinates en oxaloacétates est sous la dépendance des mitochondries. Finalement, les oxaloacétates sont convertis en hexoses dans le cytoplasme. Quant au glycérol, il est phosphorylé par une glycérol-kinase pour donner des glycérophosphates qui, oxydés dans les mitochondries, seront ensuite libérés dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_1905

RESPIRATION

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 371 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Échanges gazeux »  : […] Thallophytes, le problème des échanges gazeux concerne, comme pour tout autre système cellulaire, le franchissement des membranes protoplasmiques, la circulation intracellulaire des gaz à l'état dissous, l'engagement de l'oxygène dans les oxydations cellulaires et la libération du dioxyde de carbone par voie enzymatique au niveau des mitochondries […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiration/#i_1905

RESPIRATION CELLULAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 976 mots

1857 R. Kölliker (1817-1905) découvre les mitochondries dans les muscles. La présence générale de ces organites dans toutes les cellules sera démontrée par la coloration d'Altmann, en 1890. À partir de 1940, les mitochondries isolées seront préparées par centrifugation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiration-cellulaire-reperes-chronologiques/#i_1905

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS
  • , Universalis
  •  • 7 266 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Échanges gazeux entre le sang et les tissus »  : […] Il a été établi que c'est au niveau des mitochondries qu'ont lieu les oxydations cellulaires. Au voisinage des cellules, la pression partielle de l'oxygène n'est que de quelques mm Hg. Bien que très faible, cette pression est suffisante pour alimenter les réactions biochimiques. De ce fait, par un simple mécanisme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-physiologie/#i_1905

RIBOSOMES

  • Écrit par 
  • Carlo COCITO
  •  • 4 718 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Ribosomes des mitochondries »  : […] Bien que les mitochondries soient pourvues de ribosomes de type 70 S, leur appareil de traduction présente de nombreuses différences par rapport à celui des bactéries et des chloroplastes. La petite sous-unité ribosomale a des tailles variables entre 30 S et 40 S, et la grande sous-unité entre 40 S et 60 S, d'où une hétérogénéité dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ribosomes/#i_1905

SLONIMSKI PIOTR (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Bernard DUJON
  •  • 859 mots

plus tard, Piotr Slonimski et son équipe, alors installés dans de nouveaux laboratoires du C.N.R.S. à Gif-sur-Yvette, découvrent que les mitochondries, organites intracellulaires jouant un rôle primordial dans la respiration cellulaire, possèdent leur propre génome. Il se lance alors dans l'élucidation de la nature et du contenu génétique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-slonimski/#i_1905

VARIATION, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GÉNERMONT
  •  • 9 370 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Associations entre espèces différentes »  : […] strictement héréditaire et obligatoire, a permis la diversification des aphididés. 2) Tous les eucaryotes actuels ont des mitochondries ou descendent d'ancêtres qui en avaient ; les mitochondries étant des bactéries modifiées, cette situation résulte de la capture, il y a plus d'un milliard d'années, d'une bactérie par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variation-biologie/#i_1905

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 834 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Théories métaboliques »  : […] Le déclin métabolique serait lié à des altérations mitochondriales. Les mitochondries se divisent même dans les cellules neurones et myones qui ne se divisent pas, leur temps de renouvellement étant de l'ordre d'un mois. La membrane interne des mitochondries, siège des oxydations génératrices d'énergie, est doublement exposée, par les radicaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_1905

WILSON ALAN CHARLES (1934-1991)

  • Écrit par 
  • Pascal PICQ
  •  • 1 035 mots

proposait une date de divergence vers 7 M.A. Alors que s'évanouit la controverse sur l'origine des Hominidés, Wilson et ses collaborateurs commencent à publier leurs résultats sur les cartes de restriction de l'ADN des mitochondries (ADN-mt), les organites responsables du métabolisme cellulaire. L'ADN-mt des hommes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alan-charles-wilson/#i_1905

Voir aussi

Pour citer l’article

Roger DURAND, « MITOCHONDRIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/