MISSIONS ARCHÉOLOGIQUES FRANÇAISES À L'ÉTRANGER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De l'archéologie au patrimoine

Tout pays possède aujourd'hui ses propres institutions patrimoniales – musées, chaires d'archéologie, service des antiquités. Accueillant les équipes françaises, chacun définit en contrepartie ses problématiques et formule ses exigences, qui dépassent souvent le cadre de la recherche sur le terrain. Toute activité archéologique s'effectue nécessairement en collaboration.

La formation des archéologues et la préservation des sites constituent deux des principales requêtes faites aux États fouillants, car le patrimoine est désormais partout perçu comme une promesse de développement durable. Au Maroc, cas unique, le ministère français des Affaires étrangères, par le biais du service de coopération culturelle qu'il a établi à Rabat, octroie des bourses aux étudiants désireux de travailler sur leur pays. L'intérêt pour le passé et le patrimoine archéologique ne peut que se développer car chaque site, en plus d'être un lieu de mémoire, représente une potentialité économique et financière. Les États en sont conscients et sollicitent en ce sens les équipes archéologiques en place. La restauration des sites de Delphes et Délos en Grèce, Karnak en Égypte, Mari et Ras Shamra en Syrie – pour ne citer que les plus prestigieux – est placée sous la responsabilité scientifique d'archéologues français. Souvent un mécène (telle la société Total en Syrie) constitue le troisième interlocuteur de cette coopération aux formes et aux enjeux multiples.

Associés aux conservateurs et architectes des Bâtiments de France, les archéologues sont également appelés à réfléchir à la restructuration de musées, à Addis-Abeba en Éthiopie, Damas en Syrie, ou encore Hanoï au Vietnam – voire à la création de musées de site, comme en Tunisie à Haïdra et en Jordanie à Jerash. D'autres programmes patrimoniaux dépassent davantage encore le champ de la recherche : au Yémen ou en Afrique [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : conservateur du Patrimoine au musée Cernuschi, Paris

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicolas ENGEL, « MISSIONS ARCHÉOLOGIQUES FRANÇAISES À L'ÉTRANGER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/missions-archeologiques-francaises-a-l-etranger/