MISE EN SCÈNE, théâtre

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La scène

  • Écrit par 
  • Alfred SIMON
  •  • 10 027 mots
  •  • 5 médias

Pour l'historien du théâtre, le xxe siècle se confond avec l'âge d'or de la mise en scène. Elle est née dans les vingt dernières années du siècle précédent. En créant le Théâtre-Libre en mars 1887, André Antoine s'est promu premier metteur en scène moderne et a placé la mise en scène théâtrale au centre de toute problématique de la modernité. Il pouva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-scene/#i_5573

887 (R. Lepage)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 829 mots

Dans le chapitre « Je me souviens… »  : […] Comme il l’avait fait pour certains de ses spectacles, dont Les Aiguilles et l’Opium en 1991 ou Le Projet Andersen en 2005, Robert Lepage est seul en scène. Il se fait tour à tour narrateur, conférencier ou interprète des personnages évoqués dans ce récit, dont la conception témoigne un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/887/#i_5573

ACTEUR

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 796 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers une psychologie de l'acteur »  : […] Avant de se normaliser, cette esthétique de la sensibilité se répand dans le théâtre révolutionnaire et romantique, d'autant que le passage à Paris en 1827 des acteurs anglais infléchit cette extériorisation du sensible vers l'expression d'une vérité parfois paroxystique. L'acteur, désormais, n'hésite pas à rendre les affres de l'agonie d'une manière on ne peut plus « réaliste », mêlant aux convul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acteur/#i_5573

ADRIEN PHILIPPE (1939- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 829 mots

Né en 1939 à Savignies, dans l'Oise, Philippe Adrien se fait d'abord connaître comme auteur dramatique. Après En passant par la Lorraine (1965), La Baye (1967) lui vaut son plus grand succès. Mise en scène au théâtre de Chaillot par Antoine Bourseiller, avec Suzanne Flon et Jean-Pierre Léaud, la pièce raconte un déjeuner dominical réunissant deux famil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-adrien/#i_5573

ALBERT-BIROT PIERRE (1876-1967)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 947 mots

Peintre, sculpteur, imprimeur, romancier, poète, Pierre Albert-Birot est un esprit original et l'un des grands poètes du xx e siècle. Son père était un homme d'affaires qui réussissait mal et qui quitta bientôt le domicile conjugal. Pierre Albert-Birot passa son enfance à Angoulême, où il était né, dans une semi-pauvreté, tandis que sa mère avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-albert-birot/#i_5573

ALLEMAND THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 8 423 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Renversement de tendance : le débat autour de la mise en scène »  : […] Depuis 1963, l'art de la « régie » connaît une mutation : il joue davantage sur la distance expérimentale, pouvant inclure au demeurant provocation et agression du public. Peter Zadek, Peter Palitzsch, Rudolf Noelte traitent la scène comme un lieu a priori neutre et, partant de là, prêtant à des manipulations illimitées, donc à une action redoublée sur le spectateur. En 1967, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-allemand/#i_5573

ANTOINE ANDRÉ (1858-1943)

  • Écrit par 
  • Bernard DORT, 
  • Universalis
  •  • 1 682 mots

Dans le chapitre « Le premier metteur en scène moderne »  : […] L'apport essentiel d'Antoine demeure d'avoir définitivement fondé ce que l'on peut appeler « la mise en scène moderne ». Certes, pendant tout le xix e siècle, on a assisté au développement de la mise en scène. Mais c'est Antoine qui, le premier – du moins en France – est apparu comme un metteur en scène à part entière. De la mise en scène, qui de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-antoine/#i_5573

APPIA (A.)

  • Écrit par 
  • André VEINSTEIN
  •  • 1 274 mots

Dans le chapitre « Pour une réforme du théâtre »  : […] Fils de médecin, petit-fils de pasteur, Appia, tout en poursuivant de solides études musicales, fait preuve de dons certains pour le dessin et la peinture. Mais ce seront les premiers spectacles auxquels il assistera au cours des années 1879-1886 qui provoqueront en lui, et pour toute sa vie, sa passion du théâtre. L'œuvre et les idées de Wagner constituent les sources de sa pensée ; mais les réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-appia/#i_5573

AUTO SACRAMENTAL

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 3 126 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Apogée. Calderón »  : […] Avec Pedro Calderón de la Barca, la dramaturgie espagnole, sans s'astreindre aux sacro-saintes « unités », atteint à une perfection qui est surtout maîtrise dans l'agencement des intrigues comiques ou tragiques . De plus en plus il émerveillera ses contemporains par cet art de « proposer, objecter et résoudre » que le père Castroverde assimile à un « parfait syllogisme » dans son approbation du re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auto-sacramental/#i_5573

BARKER HOWARD (1946- )

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 785 mots
  •  • 1 média

Né à Dulwich en 1946, en Angleterre, Howard Barker est l'auteur d'une œuvre impressionnante : plus de cinquante pièces de théâtre, des recueils de poèmes, des ouvrages théoriques (notamment Arguments fo r a Theatre , 1989), des livrets d’opéra, une pièce pour marionnettes, deux films. Il n'a que peu marché sur les traces de ses aînés, Edward Bond, John A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-barker/#i_5573

BARRAULT JEAN-LOUIS (1910-1994)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 344 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'incarnation même du théâtre »  : […] Jean-Louis Barrault entre en théâtre à vingt ans, après avoir été l'élève de Charles Dullin, dont il apprend beaucoup, et rencontré au théâtre de l'Atelier le grand mime Étienne Decroux dont les leçons font épanouir en lui un art inné de la pantomime, qui lui donne une place particulière parmi les comédiens de son temps. Il en témoigne dès sa première mise en scène au théâtre de l'Atelier en 193 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-barrault/#i_5573

BARSACQ ANDRÉ (1906-1973)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 174 mots

Décorateur et metteur en scène français, André Barsacq, après avoir fondé en 1937 le théâtre des Quatre-Saisons avec Jean Dasté, prend la succession de Dullin à la tête du théâtre de l'Atelier en 1940. En trente années intenses de théâtre, la plupart du temps de création, il aura à l'affiche de nombreuses pièces d'Anouilh ( Le Bal des voleurs , 1940 ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-barsacq/#i_5573

BATTLEFIELD (mise en scène P. Brook et M.-H. Estienne)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dieux, hommes et bêtes »  : […] Dans le cadre savamment décrépit des Bouffes du Nord, Peter Brook, au plus haut de son art, signe une mise en scène stupéfiante de clarté. Tout n’est que raffinement, grâce, simplicité. Hormis des tapis au sol, aucun élément n’encombre le plateau. Les murs sont nus, teints de diverses couleurs sous l’effet des lumières délicates de Philippe Vialatte : rouge, comme ils étaient imprégnés de trop de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/battlefield-mise-en-scene-p-brook-et-m-h-estienne/#i_5573

BATY GASTON (1885-1952)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 442 mots

Troisième homme du « Cartel », Gaston Baty fut un technicien sensible et intelligent de cette machine à jouer qu'est le théâtre. Il débute en 1919 au cirque d'Hiver en assistant Firmin Gémier dans une de ses mises en scène populaires. En 1921, il crée sans grand succès L'Annonce faite à Marie de Paul Claudel. Il fonde alors les Compagnons de la chimère, avec lesquels il erre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-baty/#i_5573

BAYEN BRUNO (1950-2016)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 810 mots

Né le 13 novembre 1950 à Paris, Bruno Bayen entre à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Sous la direction de Bernard Dort, il présente une maîtrise consacrée à Homme pour homme de Brecht. Il s'essaie déjà à l'écriture dramatique. Au musée ce soir évoque Mai-68 par le biais du théâtre dans le théâtre, et intéresse Jean-Marie Serreau, mais reste s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-bayen/#i_5573

OH LES BEAUX JOURS (S. Beckett) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 033 mots

Dans le chapitre « « Encore une journée divine » »  : […] La pièce se compose de deux actes, le premier sensiblement plus long que le second. Elle s'ouvre sur la « sonnerie perçante » d'un réveil marquant le début de la journée de Winnie (« la cinquantaine »). Celle-ci entame alors un soliloque, fragmentaire et troué de silences, où se mêlent considérations sur l'existence (« Ça que je trouve si merveilleux… La façon dont l'homme s'adapte »), évocations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oh-les-beaux-jours/#i_5573

BECKETT SAMUEL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 4 806 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La « Comédie » »  : […] Et l'écrivain irlando-français boucle son esthétique du va-et-vient en passant lui-même sans cesse d'une langue à l'autre, traduisant ses textes français en anglais, et ses textes anglais en français. Ou bien en alternant prose et théâtre. Car, pour Beckett comme pour Genet, le théâtre n'est pas une dérivation de la création littéraire. Il s'impose au contraire, à un moment donné (à vrai dire asse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-beckett/#i_5573

BELLORINI JEAN (1981- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années de formation »  : […] Jean Bellorini est né en 1981 à Paris, dans une famille de médecins. À onze ans, il entre en 6 e au lycée Saint-Michel-de-Picpus. Situé dans le XII e  arrondissement, à Paris, cet établissement possède une vraie salle de spectacle où les élèves peuvent se produire. Ces années de collège et lycée seront celles de sa formation. Acteur d’abord, mette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bellorini/#i_5573

BENE CARMELO (1937-2002)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MANGANARO
  •  • 798 mots

Né à Campi Salentina, dans les Pouilles, en 1937, Carmelo Bene débute à Rome en 1959 dans une interprétation très remarquée de Caligula d'Albert Camus, tant l'acteur y semble excéder les limites propres au travail de la simple interprétation. Grand inventeur et opérateur, depuis le début des années 1960, de ce qu'on appellera les cantine (caves) de Rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmelo-bene/#i_5573

BERGMAN INGMAR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 062 mots

14 juillet 1918 Naissance d'Ingmar Bergman à Uppsala (Suède). 1930 Après avoir découvert le cinéma avec un projecteur amateur, le jeune Bergmanvisite les studios de la Svensk Film Industri près de Stockholm. 1937-1939 Néglige ses études de littérature et d'histoire de l'art au profit de la mise en scène, en montant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bergman-reperes-chronologiques/#i_5573

BERLINER ENSEMBLE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 565 mots

Compagnie dramatique est-allemande révélée à Paris au Théâtre des Nations en juin 1954 par une représentation de Mère Courage et ses enfants ( Mutter Courage und ihre Kinder , 1938) de Brecht. Depuis lors, la leçon du Berliner Ensemble n'a cessé de nous être donnée dans la réalisation même de l'œuvre de Brecht : communion avec l'œuvre d'art et esprit cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berliner-ensemble/#i_5573

BESSON BENNO (1922-2006)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 841 mots

Benno Besson grandit à Yverdon dans une famille d'instituteurs. Étudiant en philologie à l'université de Zurich en 1942, il fréquente assidûment les spectacles du Schauspielhaus, qui accueille les exilés antifascistes allemands et autrichiens (Therese Giehse, Wolfgang Langhoff, Teo Otto...) et découvre avec enthousiasme le théâtre de Brecht qu'il déchiffre en apprenant la langue allemande. Comédi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benno-besson/#i_5573

BLIN ROGER (1907-1984)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 466 mots

Metteur en scène exemplaire d'un théâtre difficile, dont le nom est attaché à la réalisation des grandes œuvres de Genet et de Beckett. Élève de Dullin, lié à Artaud, proche de Prévert et du groupe Octobre, Blin se fait connaître comme acteur avant la Seconde Guerre mondiale. En 1949, il se révélait metteur en scène en présentant La Sonate des spectres de Strindberg. Puis il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-blin/#i_5573

BOAL AUGUSTO (1931-2009)

  • Écrit par 
  • Jacques NICHET
  •  • 579 mots

Né à Rio de Janeiro, Augusto Boal fonde en 1956, à São Paulo, le théâtre Arena, qui raconte l'histoire et la vie quotidienne du Brésil. Mais dès 1964 il est contraint, par les dictateurs qui prennent le pouvoir dans son pays, à continuer son action théâtrale clandestinement, puis à partir de 1971 en exil en Argentine, au Pérou et au Portugal. En réponse aux oppressions, il invente le Théâtre de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augusto-boal/#i_5573

BOND EDWARD (1934- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 243 mots

Dans le chapitre « Un théâtre du cataclysme »  : […] Edward Bond est né en 1934 à Holloway. Lié dans un premier temps au Royal Court Theatre de Londres, connu comme un laboratoire d'avant-garde, Bond fut associé au Royal Court Writer's Group. Il y acquit, au contact de metteurs en scène comme William Gaskill ou George Devine, une expérience concrète de la scène et du jeu théâtral, dimension qu'il développera par la suite au cours de nombreux atelie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-bond/#i_5573

BONDY LUC (1948-2015)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 042 mots
  •  • 2 médias

Né à Zurich le 17 juillet 1948, Luc Bondy a partagé son activité de metteur en scène de théâtre et d'opéra entre l'Allemagne, la France et la Belgique. Parfaitement bilingue, il aura incarné un certain cosmopolitisme européen, particulièrement sensible dans le répertoire, tant classique que contemporain. Fils du journaliste et écrivain François Bondy (1915-2003), élève de l'école de Jacques Lecoq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luc-bondy/#i_5573

BOURDET GILDAS (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 793 mots

au Havre.D'abord attiré par la peinture et la scénographie (il signe ou cosigne le plus souvent les décors de ses spectacles), Gildas Bourdet se tourne rapidement vers la mise en scène. Les premières réalisations de sa troupe, le théâtre de la Salamandre, fondée en 1974, se font sur le mode de l'adaptation et de l'écriture collective ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gildas-bourdet/#i_5573

BOURSEILLER ANTOINE (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 558 mots

Acteur, metteur en scène et animateur de théâtre, Antoine Bourseiller est né à Paris le 2 juillet 1930. Il se fait connaître par la présentation d'œuvres oubliées du xvii e siècle, telles la Marianne de Tristan l'Hermite et La Mort d'Agrippine de Cyrano de Bergerac. En 1960, il remporte le premier prix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-bourseiller/#i_5573

BRAUNSCHWEIG STÉPHANE (1964- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 940 mots

Stéphane Braunschweig est né en 1964 à Paris. Après l'École normale supérieure et des études de philosophie, Stéphane Braunschweig entreprend sa formation théâtrale auprès d'Antoine Vitez, à l'École de Chaillot. Avec sa jeune troupe du Théâtre-Machine, il met en scène Woyzeck de Büchner en 1988, spectacle remarqué au festival du Jeune Théâtre d'Alès. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephane-braunschweig/#i_5573

BRICAGE CLAUDE (1937-1992)

  • Écrit par 
  • Christian CAUJOLLE
  •  • 680 mots

Le photographe Claude Bricage est mort du sida le 21 mars 1992. Il préparait alors une exposition ainsi que trois ouvrages consacrés à Louis Aragon, à l'occasion du dixième anniversaire de la mort de l'écrivain, à la chorégraphe Maguy Marin, dont il suivait le travail depuis longtemps, et à Antoine Vitez, dont il fut le fidèle accompagnateur. Il avait également mis en chantier, avec des photograph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bricage/#i_5573

BROOK PETER (1925- )

  • Écrit par 
  • Georges BANU
  •  • 2 297 mots
  •  • 2 médias

L'apport de Peter Brook tient d'abord au profond renouvellement de la mise en scène qu'il fait subir au théâtre de Shakespeare, en Angleterre, grâce à des spectacles mondialement connus. Il se manifeste aussi dans son travail d'exploration des écritures contemporaines. Au début des années 1970, il opère une rupture en s'installant à Paris, où il crée, avec Micheline Rozan, le Centre internationa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-brook/#i_5573

ÇA IRA (1) FIN DE LOUIS (J. Pommerat)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 958 mots
  •  • 1 média

Quatre heures trente de passions, de colères et de liesse, de tensions. Quatre heures trente de disputes, controverses et déclarations solennelles devant un public fasciné et tout ouïe. Ça ira (1) Fin de Louis , écrit et mis en scène par Joël Pommerat, se situe dans la continuité des grandes pièces sur la Révolution française, comme La Mort de Danton (G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ca-ira-1-fin-de-louis/#i_5573

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Dynamiques de l'avant-guerre »  : […] La création collective pratiquée à l'intérieur du réalisme documentaire a été, paradoxalement, également pratiquée (voire renforcée par le biais des works-in-progress ) par ce qu'on appelle le théâtre alternatif ou d'avant-garde, qui, ancré dans le courant postmoderne, s'attache à contester, depuis les années 1960, non seulement les idées de la classe dominante mais aussi les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_5573

CANEVAS, théâtre

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 226 mots

Au xvi e siècle, avec la commedia dell'arte, les Italiens donnent à la vieille tradition de la farce un développement remarquable. Les acteurs doivent développer avec verve sur un canevas un dialogue improvisé entre des personnages stéréotypés. Théâtre de professionnels, la commedia dell'arte favorise la mise en scène de situations dynamiques : l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canevas-theatre/#i_5573

CARTEL, théâtre

  • Écrit par 
  • Pierre-Aimé TOUCHARD
  •  • 2 016 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Baty »  : […] Gaston Baty aussi était poète, mais alors que les recherches de Pitoëff frôlaient la métaphysique, celles du fondateur de la Baraque de la Chimère (1922) tendaient à favoriser l'évasion du public par la création d'atmosphères bien proches de celles du rêve. De milieu bourgeois, Gaston Baty (1885-1952) fit en Allemagne des études supérieures qui devaient orienter d'une manière décisive son activité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartel-theatre/#i_5573

CASTELLUCCI ROMEO (1960- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 346 mots
  •  • 1 média

Metteur en scène, plasticien, scénographe, Romeo Castelluci (né en 1960 à Cesena, Emilie-Romagne) est intimement lié à l'aventure artistique de la Societas Raffaello Sanzio, qu'il fonde en 1981 avec sa sœur Claudia et une autre fratrie composée de Chiara et Paolo Guidi. Basé à Cesana, ce groupe, augmenté de jeunes étudiants issus de diverses disciplines, va amorcer une recherche théâtrale influenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romeo-castellucci/#i_5573

CAUBÈRE PHILIPPE (1950- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 974 mots

Dans le chapitre « L’aventure du « Soleil » »  : […] Philippe Caubère est né en 1950, dans une famille bourgeoise de Marseille. Ses premières passions furent le rock et Johnny Hallyday, avant qu’il ne découvre Gérard Philipe. « Peu politisé » comme il l’avouera plus tard, il ne participe pas à la contestation de Mai-68, mais quitte le domicile familial pour entrer cette même année dans le Théâtre d’Essai d’Aix-en-Provence (Tex) qui vient tout juste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-caubere/#i_5573

LA CERISAIE (mise en scène A. Françon)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 104 mots

Le 17 mars 2009, Alain Françon a signé son dernier spectacle en tant que directeur du Théâtre national de la Colline, avant de céder la place à Stéphane Braunschweig, ancien directeur du Théâtre national de Strasbourg. En l'espace de douze années, il aura fait de cette institution l'un des fleurons de la création théâtrale en France. Pour cet ultime au revoir à son public, il a choisi une œuvre u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cerisaie/#i_5573

CHÉREAU PATRICE (1944-2013)

  • Écrit par 
  • Anne Françoise BENHAMOU
  •  • 2 968 mots
  •  • 2 médias

Artiste précoce, Patrice Chéreau s'impose rapidement en Europe comme un des plus grands metteurs en scène de théâtre de son temps par la puissance et l'originalité de ses points de vue critiques, par la force de son univers plastique (sur lequel vient se greffer très tôt celui du scénographe Richard Peduzzi) et par la radicalité de sa direction d'acteurs  : le lyrisme de son écriture scénique exa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrice-chereau/#i_5573

LA CLASSE MORTE, Tadeusz Kantor

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 325 mots

Tour à tour peintre, plasticien, scénographe, puis metteur en scène et auteur, Tadeusz Kantor (1915-1990) fonde en 1955 le Théâtre Cricot 2 (anagramme de « to cyrk », le cirque). Dans la cave de la galerie Krysztofory à Cracovie, il poursuit une recherche théâtrale issue de diverses influences philosophiques et picturales (Duchamp et le surréalisme, Fluxus et l' arte povera , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-classe-morte/#i_5573

COMÉDIE MUSICALE

  • Écrit par 
  • Laurent VALIÈRE
  •  • 6 023 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le musical rock et Stephen Sondheim »  : […] Dans les années 1960, Cole Porter ou Richard Rodgers se sont retirés ou connaissent des échecs. Des nouveaux venus, parfois issus du milieu de la musique pop, connaissent un succès unique, à l'instar de Mitch Leigh, compositeur de Man of La Mancha ( L'Homme de la Mancha , adaptation de Don Quichotte , 1965). Certains nouveaux compo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-musicale/#i_5573

COPEAU JACQUES (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Georges LERMINIER
  •  • 1 570 mots

Dans le chapitre « Pour un théâtre sans « trucs » »  : […] Dès le manifeste publié dans la N.R.F. de septembre 1913, Copeau donnait le pas à l'interprétation sur la mise en scène proprement dite. Il s'élevait contre certaines tendances qui se faisaient jour alors en Russie (Meyerhold, Stanislavski) ou en Allemagne (Reinhardt, Erler, Fuchs). La prééminence des recherches techniques ainsi qu'une tendance à la systématisation lui semblaient dangereuses. « La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-copeau/#i_5573

CRAIG EDWARD GORDON (1872-1966)

  • Écrit par 
  • André VEINSTEIN
  •  • 1 027 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Praticien et théoricien »  : […] Fils de la célèbre actrice anglaise Ellen Terry (1848-1928) et d'Edward William Godwin (1833-1886), architecte épris de théâtre, Craig, né à Stavenage (Hertfordshire), commence sa carrière d'acteur à l'âge de treize ans, au cours d'une tournée effectuée aux États-Unis avec sa mère et Henry Irving, qu'il considérera toute sa vie comme son maître. Engagé par Irving au Lyceum Theatre à dix-sept ans, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-gordon-craig/#i_5573

DÉCOR DE THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 776 mots

Partie essentielle de la composition scénique, le décor est au centre de l'extraordinaire évolution de la mise en scène contemporaine. Élément fondamental de la scénographie, le décor définit un espace, soit en limitant l'action, soit en s'intégrant à elle. Longtemps témoin de la représentation de l'action, le décor tend à devenir de moins en moins décoratif, de plus en plus représentatif du lieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decor-de-theatre/#i_5573

DESARTHE GÉRARD (1945- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 675 mots

Gérard Desarthe est né en 1945 à Paris. À dix-sept ans, il trouve un exutoire à ses passions d'adolescent dans le théâtre. « J'étais en cavale, je fuyais la maison de correction, la cellule familiale, je traînais à Paris, je ne savais pas où bouffer, où dormir. » Des gens l'ont hébergé et aidé. Après différents petits boulots, puis quelques tentatives ( La Remise , de Roger […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-desarthe/#i_5573

DESCHAMPS JÉRÔME (1947- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 175 mots

Acteur et metteur en scène, Jérôme Deschamps est d’abord le fondateur de la troupe des Deschiens qu’il crée avec Macha Makeïeff. Il codirige avec cette dernière le Théâtre national de Nîmes de 2003 à 2007 et, de 2007 à 2015, il est à la tête de l’Opéra-Comique. Neveu du comédien Hubert Deschamps, Jérôme Deschamps est né dans une famille bourgeoise de Neuilly-sur-Seine le 5 octobre 1947. Son parco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-deschamps/#i_5573

LA DISPUTE, Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 050 mots

Dans le chapitre « Un conte noir ? »  : […] Il est difficile de ne pas évoquer la mise en scène que Patrice Chéreau fit de La Dispute . Dans sa radicalité, elle ouvrit une interrogation sur les fondements et la nécessité même de la société, déportant la pièce vers le tragique, à rebours de toute interprétation « puérile » et galante. Le dispositif scénique imaginé par Richard Peduzzi, divisant l'espace en deux, renvoy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-dispute/#i_5573

DISTANCIATION

  • Écrit par 
  • Jacques POULET
  •  • 351 mots

Le terme « distanciation » (allemand Verfremdung ), par lequel il faut entendre le mouvement fait pour prendre du recul, recouvre dans la théorie et dans la pratique brechtiennes du théâtre épique à la fois un concept de portée philosophique et les techniques mises en œuvre pour produire l'effet d'éloignement ( Verfremdungseffekt ). Héritées pour une par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/distanciation/#i_5573

DRAME - Les écritures contemporaines

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 6 547 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  De la scène au texte, et retour »  : […] D'une certaine manière, la réinvention du théâtre et de la théâtralité par Craig puis par Artaud, dans une volonté farouche d'autonomie et dans le déni de la littérature dramatique, continue aujourd'hui de peser sur les destinées de l'écriture dramatique. À l'auteur isolé dans son cabinet, dont Sartre fut un des derniers avatars, semble avoir définitivement succédé l'auteur-homme de théâtre, parf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-les-ecritures-contemporaines/#i_5573

ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 10 629 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La scène »  : […] La présentation du spectacle sur une scène exiguë, entourée de trois côtés par le public, sans décors, sans jeux de lumière, sans rideau, situe déjà la pièce dans un domaine théâtral différent. Il faut avoir recours à d'autres artifices que ceux du « réalisme ». L'absence de décor facilite les changements de lieu, qu'on peut indiquer par des accessoires, des écriteaux ou des allusions dans le text […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-elisabethain/#i_5573

ENGEL ANDRÉ (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 928 mots

Philosophe de formation, André Engel abandonne l'enseignement pour rejoindre le Théâtre de l'Espérance de Jean-Pierre Vincent et de Jean Jourdheuil. Il participe à la réalisation de Dans la jungle des villes , de Brecht (1972), puis signe la mise en scène de Don Juan et Faust, de C. D. Grabbe, l'année suivante. En 1975, il collabore au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-engel/#i_5573

ÉPIQUE THÉÂTRE

  • Écrit par 
  • Jacques POULET
  •  • 1 078 mots
  •  • 1 média

À partir d'un refus de l'art dramatique traditionnel, Brecht élabore et définit, après l'expérience de ses « pièces didactiques », les principes d'une dramaturgie originale. À la forme dramatique du théâtre qui est action, il substitue la forme épique qui est narration et qui traduit une nouvelle représentation du monde jointe à une nouvelle éthique. Historiquement, le théâtre épique s'inscrit dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-epique/#i_5573

FANNY ET ALEXANDRE (mise en scène J. Deliquet)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

L’œuvre-somme d’Ingmar Bergman fut à l’origine un roman partiellement autobiographique. D’abord adapté pour la télévision dans une version en quatre parties d’une durée totale de plus de cinq heures, le film connut une sortie remaniée en salles en 1982, qui lui valut d’obtenir l’année suivante l’oscar du meilleur film étranger. Comme le livre, le film est d’abord un hymne à la magie du théâtre et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fanny-et-alexandre-mise-en-scene-j-deliquet/#i_5573

FELSENSTEIN WALTER (1901-1975)

  • Écrit par 
  • Claude VAUGIER
  •  • 2 245 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De Vienne à Berlin »  : […] Walter Felsenstein, fils d'un ingénieur viennois, commence à vingt ans une carrière de comédien. Après deux ans de cours auprès d'un professeur du Burgtheater de Vienne, il est attaché à diverses scènes de la province allemande, en particulier à Lübeck et à Mannheim. Il a l'occasion de réaliser en 1926 sa première mise en scène théâtrale – La Ronde de Schnitzler – et sa prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-felsenstein/#i_5573

FIN DE PARTIE (mise en scène d'A. Françon)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 754 mots

« C'est laid, c'est sale, c'est désolant, c'est malsain, c'est vide et misérable. » Ainsi se plaignait le célèbre critique Jean-Jacques Gautier dans les colonnes du Figaro , quelques jours après la première en France de Fin de partie . S'en prenant à Beckett, qui « a installé sur scène-nue quatre cadavres plus répugnants, plus abjects les uns que les aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fin-de-partie-mise-en-scene-d-a-francon/#i_5573

FISBACH FRÉDÉRIC (1966- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 084 mots

Né en 1966 à Paris, Frédéric Fisbach s'affirme comme l'un des metteurs en scène les plus singuliers du nouveau paysage théâtral français. C'est comme acteur qu'il commence sa carrière, en particulier dans les mises en scène de Stanislas Nordey. Après avoir rencontré celui-ci au Conservatoire (dont il sort en 1991), il le suit en résidence au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis (1991-1993), puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-fisbach/#i_5573

FO DARIO (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Laetitia DUMONT-LEWI, 
  • Valeria TASCA
  •  • 2 261 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un maître »  : […] Dario Fo renoue en 1977 avec les circuits institutionnels, en présentant à la télévision, après quinze ans d’exclusion, une rétrospective de ses spectacles, où sont reprises des comédies de la période dite « bourgeoise », comme Isabella, tre caravelle e un cacciaballe ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dario-fo/#i_5573

FOMENKO PIOTR (1932-2012)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 1 080 mots

Piotr Fomenko appartient à la grande histoire du théâtre russe d'après le dégel. Metteur en scène-pédagogue, réalisateur de plusieurs films de cinéma et de télévision, il dirigeait depuis 1993 une jeune troupe, l'Atelier Piotr Fomenko, aujourd'hui couronnée de nombreux prix – apothéose d'une carrière difficile dans la Russie brejnevienne. Né le 13 juillet 1932 à Moscou, Piotr Fomenko est d'abord p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-fomenko/#i_5573

FORTUNY MARIANO (1871-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 134 mots

Célèbre surtout à travers ses créations de tissus et de robes, Mariano Fortuny est aussi un technicien et un artisan qui a exercé ses talents dans des domaines divers : de la peinture et de la photographie à la conception d'objets mécaniques et à la scénographie. Essentiellement autodidacte, cet inlassable chercheur (il dépose à Paris plus de vingt brevets entre 1901 et 1934) est convaincu que l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortuny-mariano-1871-1949/#i_5573

FRANÇON ALAIN (1945- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 783 mots

C'est à Saint-Étienne, sa ville natale, qu'Alain Françon s'initie au théâtre dans les années 1960. Élevé par ses grands-parents, tenanciers de bistrot dans un quartier minier, il suit d'abord des études d'histoire de l'art, avant de constituer un groupe de théâtre dépendant de la Comédie de Saint-Étienne. Jean Dasté en est alors le directeur. Il donne sa chance à Françon, faisant figurer ses mises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-francon/#i_5573

GARCÍA VICTOR (1934-1982)

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 799 mots

Victor García était argentin, mais contrairement à ses compatriotes du groupe TSE et à Jorge Lavelli, il n'était pas un enfant des villes. Né à Tucumán, il est élevé dans une ferme isolée, à deux mille kilomètres de Buenos Aires. Sa vie et son œuvre sont marquées par une sorte de sauvagerie masochiste due au refus viscéral des masques sociaux, par un paganisme diffus et sacrilège. Il fait ses étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-garcia/#i_5573

GATTI ARMAND (1924-2017)

  • Écrit par 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 1 563 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un théâtre des possibles »  : […] Après la guerre, il devient journaliste pour Paris-Match et Le Parisien libéré , reçoit le prix Albert-Londres en 1954 pour un reportage – « Envoyé spécial dans la cage aux fauves » –, coécrit une biographie de Churchill et voyage en Sibérie, en Algérie, au Guatemala et en Chine avec Michel Leiris, Chris Marker et Paul Ricoeur. Mais, très vite, les mots […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-gatti/#i_5573

GÉMIER FIRMIN (1869-1933)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 452 mots

En 1903, Péguy publie dans ses Cahiers une série d'articles de Romain Rolland sous le titre : « Le théâtre du peuple, essai d'esthétique d'un théâtre nouveau ». C'est le temps de Gémier. Ancien comédien d'Antoine et de Lugné-Poe, grand animateur qui se situe entre Antoine et Copeau, il rêve, en précurseur, d'un théâtre populaire dont la réalisation sera le but de sa vie. Refu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/firmin-gemier/#i_5573

GLENVILLE PETER (1913-1996)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 78 mots

Metteur en scène britannique né à Londres en 1913 et mort à New York en 1996. Peter Glenville monte notamment des œuvres de Shakespeare, Sartre, Anouilh, et adapte de nombreuses pièces au cinéma, avec des acteurs prestigieux ( L'Emprisonné, 1955, avec Alec Guinness ; Becket , 1964, avec Richard Burton, Peter O'Toole et John Gielgud ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-glenville/#i_5573

GROTOWSKI JERZY

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 2 701 mots

Dans le chapitre « Les spectacles »  : […] Quand Grotowski passe en 1965 à Wroclaw, la capitale de la Basse-Silésie, où son théâtre reçoit le statut d'Institut de recherches sur le jeu de l'acteur, il a élaboré déjà avec sa troupe neuf spectacles ou ébauches de spectacles, dont quatre puisent leur inspiration chez les classiques polonais, romantiques en fait, du xix e  siècle ou du début d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerzy-grotowski/#i_5573

GROTOWSKI JERZY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 494 mots

1933 Naissance de Jerzy Grotowski à Rzeszów au sud de la Pologne. 1955-1957 Grotowski suit une formation de metteur en scène à l'Institut du théâtre de Moscou et à l'École supérieure d'art dramatique de Cracovie. Il signe sa première mise en scène, Les Chaises de Ionesco, en 1957, au Teatr Stary de Cracovie. Un premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotowski-reperes-chronologiques/#i_5573

GRÜBER KLAUS MICHAEL (1941-2008)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 384 mots

Géant au visage mangé par une barbe épaisse, les sourcils fournis, le regard tantôt joyeux, tantôt mélancolique, mais toujours empreint d'une tendresse et d'une humanité profondes, semblable à la seule image qu'il ait laissée de lui au cinéma (il était le clochard magnifique des Amants du Pont-Neuf de Léos Carax, 1991), Klaus Michael Grüber, décédé dans la nuit du 22 juin 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klaus-michael-gruber/#i_5573

HOGHE RAIMUND (1949- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 431 mots

Dans le chapitre « Du journalisme à la danse »  : […] Né en 1949 à Wuppertal, Raimund Hoghe commence sa vie professionnelle comme journaliste, en brossant des portraits de marginaux et de personnalités du monde des arts pour l’hebdomadaire allemand Die Zeit . Il écrit également des critiques, fait des reportages et rédige des essais sur toutes les disciplines artistiques, qu’il illustr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raimund-hoghe/#i_5573

HONORÉ CHRISTOPHE (1970- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 966 mots

Dans le chapitre « Un cinéma nourri des autres arts »  : […] Auteur de scénarios pour Anne-Sophie Birot, Jean-Pierre Limosin ou Gaël Morel, de courts-métrages ( Hôtel Kuntz , 2008 ; Homme au bain , 2010) ou de clips ( Avant la haine d'Alex Beaupain, 2011), Christophe Honoré n'a jamais cessé de publier des livres depuis 1996, notamment une vingtaine de romans pour enfants et adolescents abor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christophe-honore/#i_5573

INTÉRIEUR (M. Maeterlinck)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 972 mots
  •  • 1 média

Après avoir fait connaître de nombreux auteurs contemporains, de Marguerite Duras à Edward Bond, Harold Pinter ou Peter Handke, Claude Régy trouve en 1985, à travers sa rencontre avec Maurice Maeterlinck (1862-1949), matière à nourrir et développer sa recherche théâtrale. Elle se nourrit surtout d’un rejet du naturalisme, dans une forme de radicalité qui se libère des poncifs dramatiques et psych […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interieur/#i_5573

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « « Teatri stabili » et compagnies privées »  : […] La crise des stabili est due au fait qu'ils sont devenus de plus en plus des noyaux de pouvoir théâtral où l'on n'a accès que par un système classique de clientélisme et d'influences. Ils ont aussi manqué leur premier objectif, celui d'être une école pour les nouveaux acteurs. En fait, le tort majeur des stabili , et nous pensons surtout au Piccolo Tea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_5573

JEU, genre dramatique

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 2 002 mots

Dans le chapitre « Le Jeu d'Adam »  : […] Le titre désigne un texte du milieu du xii e  siècle, qui prévoit la mise en scène non seulement de la faute d'Adam et d'Ève, mais aussi du drame d'Abel et de Caïn et du défilé des prophètes. La représentation est prévue dans tous ses détails : les indications données en latin n'impliquent pas que les scènes soient jouées sur le parvis d'une égli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-genre-dramatique/#i_5573

JEU D'ADAM (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 729 mots

Dans le chapitre « Montrer la Chute »  : […] Les trois séquences du Jeu , dont les deux premières sont fondées sur le récit de la Genèse, développent le thème de la Chute et de la Rédemption de l'humanité, comme le feront beaucoup plus tard et avec plus d'ampleur les Mystères de la Passion . Le Jeu d'Adam , comme l'indique le titre, est plus spécialement consacré à la faute o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-d-adam-anonyme/#i_5573

JOUVET LOUIS (1887-1951)

  • Écrit par 
  • Robert de LAROCHE
  •  • 919 mots
  •  • 1 média

Il y a deux Louis Jouvet  : l'homme de théâtre, un des plus importants animateurs de compagnie et metteurs en scène du xx e  siècle ; et la vedette de cinéma – malgré lui, pourrait-on dire – dont une quarantaine de films conservent pour la postérité la silhouette dégingandée, le visage en lame de couteau et la diction unique. « Le théâtre, disait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-jouvet/#i_5573

KALISKY RENÉ (1936-1981)

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR
  •  • 944 mots

Combattre la disparition de la dimension métaphysique dans les processus révolutionnaires ; récuser aussi bien la confiance dans le progrès liée à l'illusion d'un ordre universel que l'imposture de la civilisation de masse ; réaffirmer la dimension tragique de l'existence, tels sont quelques-uns des axes éthiques qu'entendit réactualiser l'œuvre de René Kalisky. De même, il puise sa matière dramat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-kalisky/#i_5573

KANE SARAH (1971-1999)

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ
  •  • 890 mots

Née à Kelvedon Hatch (Essex) d'une mère enseignante et d'un père journaliste, la dramaturge anglaise Sarah Kane choisit à dix-sept ans de poursuivre ses études dans le département de théâtre de l'université de Bristol. C'est là qu'elle commence à écrire pour le théâtre et qu'elle acquiert une expérience de metteur en scène et d'actrice en jouant le rôle de Bradshaw dans la pièce d'Howard Barker, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarah-kane/#i_5573

KANTOR TADEUSZ

  • Écrit par 
  • Brunella ERULI
  •  • 1 226 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un théâtre de la vision »  : […] La carrière internationale du metteur en scène commence avec La Poule d'eau (1971), présentée au festival de Nancy, et continue avec Les Mignons et les guenons (1973), toujours de Witkiewicz. Avec La Classe morte (1975) , le texte de la pièce de Witkiewicz, Tumeur cervicale , se transforme en une « séance d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-kantor/#i_5573

KAZAN ELIA (1909-2003)

  • Écrit par 
  • Christophe MERCIER
  •  • 2 795 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'héritier de la « méthode » »  : […] 1946 marque un tournant dans sa carrière : cette année-là, il fonde l'«  Actor's Studio », école où sont enseignées les thèses de Stanislavski, et pépinière d'acteurs pour le cinéma des années cinquante (Montgomery Clift, Marlon Brando, James Dean, Karl Malden, Antony Quinn, Paul Newman, Warren Beatty y ont été formés) ; en outre, il réalise pour la Fox son premier long métrage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elia-kazan/#i_5573

KORTNER FRITZ (1892-1970)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 477 mots

Fritz Kortner, de son vrai nom Fritz Nathan Kohn, se fit connaître comme acteur de théâtre et de cinéma d'avant-garde dans l'Allemagne des années 1920. Après son retour d'exil en 1949, il contribua, par ses talents d'innovateur, à redonner vie à la scène allemande. On lui doit notamment des interprétations particulièrement originales de grands chefs-d'œuvre classiques. Né à Vienne le 12 mai 1892, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-kortner/#i_5573

LAGARCE JEAN-LUC (1957-1995)

  • Écrit par 
  • Gaëlle GLIN
  •  • 1 146 mots

Dans le chapitre « De la mise en scène à l'écriture »  : […] Jean-Luc Lagarce est né le 14 février 1957 à Héricourt (Haute-Saône) de parents protestants, ouvriers chez Peugeot. Il étudie d’abord la philosophie à l'université de Besançon. Son mémoire de maîtrise analyse les liens entre Théâtre et pouvoir en Occident . Il s'initie à la pratique théâtrale au conservatoire de région d'art dramatique. Avec d'autres élèves, il fonde la compa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-luc-lagarce/#i_5573

LA MOUETTE (mise en scène T. Ostermeier)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 984 mots

Toute nouvelle mise en scène de Thomas Ostermeier constitue un événement. Son adaptation de La Mouette d’Anton Tchekhov à l’Odéon-Théâtre de l’Europe a suscité une attente d’autant plus grande qu’il s’agissait d’un spectacle, non pas venu en tournée depuis la Schaubühne berlinoise, mais créé en français, au Théâtre de Vidy à Lausanne, le 26 février 2016. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mouette-mise-en-scene-t-ostermeier/#i_5573

LANGHOFF MATTHIAS (1941- )

  • Écrit par 
  • Odette ASLAN
  •  • 1 893 mots

On le porte aux nues ou on l'exècre. Il surprend, il dérange. Ses détracteurs l'estiment scandaleux, provocateur, iconoclaste. Selon ses inconditionnels, ce metteur en scène décape insolemment, revivifie les œuvres, bouscule les idées reçues et ses spectacles sont jubilatoires. Sa mère, Renate, était comédienne ; son père, Wolfgang, acteur, metteur en scène, directeur du Deutsches Theater de Berli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-langhoff/#i_5573

LASSALLE JACQUES (1936-2018)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 003 mots

Ancien élève de Fernand Ledoux au Conservatoire de Paris, Jacques Lassalle – né à Clermont-Ferrand le 6 juillet 1936 – n'embrasse pas une carrière traditionnelle de comédien. En 1967, il fonde le Studio-Théâtre de Vitry-sur-Seine, qu’il dirigera jusqu’en 1982. Il inaugure ainsi, à la tête d'une jeune compagnie aux moyens limités, un parcours de metteur en scène exigeant et préoccupé par la dimensi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lassalle/#i_5573

LAVAUDANT GEORGES (1947- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 922 mots

L'activité théâtrale de Georges Lavaudant commence à Grenoble, sa ville natale. Au cours de stages organisés par le secrétariat d'État à la Jeunesse et aux Sports, il fait la connaissance des comédiens Philippe Morier-Genoud, Ariel Garcia-Valdes, Annie Perret, ses futurs compagnons de route. Sans autre formation théâtrale, il rejoint la jeune compagnie du Théâtre partisan durant la période de Mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lavaudant/#i_5573

LAVELLI JORGE (1931- )

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 501 mots

Né à Buenos Aires, formé à l'université du Théâtre des Nations, à Paris. Lavelli est un des metteurs en scène les plus originaux de ces quelques dernières années. Premier prix au concours des Jeunes Compagnies dramatiques en 1963, il révèle en France Witold Gombrowicz avec la pièce Le Mariage (1963), puis avec Yvonne, princesse de Bourgogne . Lavelli l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-lavelli/#i_5573

LA VIE DE GALILÉE (mise en scène J.-F. Sivadier)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une fête de l’intelligence »  : […] Réinstallée dans son décor d’origine – des lattes de bois clair reconstruisant en permanence l’espace alors que, sur le côté, une petite table avec miroir à maquillage fait office de coulisses apparentes –, la mise en scène n’a rien perdu de sa fluidité, de son allégresse, de sa vitalité. Elle est plus fidèle que jamais à l’esprit d’un Brecht qui, s’il se faisait le héraut d’un théâtre du sens et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vie-de-galilee/#i_5573

LE RÉVIZOR et L'INSPECTEUR GÉNÉRAL (N. Gogol)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 012 mots

Rien de plus comique que le Révizor de Nicolas Gogol (1836), trônant au sommet du patrimoine théâtral russe. Mais aussi, rien de plus politique que cette fable de la corruption, en des temps où les classes dirigeantes doivent soutenir le siège de la suspicion généralisée. Rien de plus métaphysique, enfin, que cette ironique parabole où l'imposture démasque le mensonge et où l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-revizor-l-inspecteur-general/#i_5573

LES GÉANTS DE LA MONTAGNE(mise en scène S. Braunschweig)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 071 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le voyage des comédiens »  : […] Il a travaillé huit ans sur cette pièce. Sa mort, à Rome, le 10 décembre 1936, l’a empêché de la terminer. Cependant, au cours de sa dernière nuit, il en rêvait encore. Au matin, il avait raconté à son fils le dernier acte qu’il avait imaginé et que celui-ci tentera par la suite de reconstituer : la rencontre des Géants et de la comtesse Ilse, décidée à faire découvrir à ce peuple barbare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-geants-de-la-montagne/#i_5573

L'ÉTAT DE SIÈGE (mise en scène E. Demarcy-Mota)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 903 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un spectacle choral »  : […] Peu représenté depuis sa création, L’ É tat de siège a retrouvé le haut de l’affiche en mars 2017 avec le metteur en scène et directeur du Théâtre de la Ville Emmanuel Demarcy-Mota, convaincu de son actualité et de sa forte résonance dans le temps présent. À l’Espace Cardin à Paris, son théâtre étant en travaux, il a inversé et ouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-etat-de-siege-mise-en-scene-e-demarcy-mota/#i_5573

LIOUBIMOV IOURI (1917-2014)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 660 mots

Personnalité théâtrale de premier plan, emblématique de la résistance culturelle au pouvoir soviétique dans les années 1960-1970, Iouri Petrovitch Lioubimov est né le 30 septembre 1917 à Iaroslavl, sur les bords de la Volga. Venu à Moscou en 1922 avec ses parents, inquiétés lors de la montée du stalinisme, il suit d’abord une formation d’électricien, avant d’être admis à l’École du Théâtre d’art I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-lioubimov/#i_5573

LUGNÉ-POE AURÉLIEN-MARIE LUGNÉ dit (1869-1940)

  • Écrit par 
  • Pascale ROGER
  •  • 950 mots

Acteur et metteur en scène français, réputé pour avoir matérialisé sur la scène l'esthétique symboliste, Lugné-Poe a produit en réalité une œuvre théâtrale d'une grande diversité. Inlassable découvreur d'auteurs et de textes (Maeterlinck, Hauptmann, Ibsen, Strindberg, Verhaeren, Wilde, D'Annunzio, Synge, Jarry, Claudel, Crommelynck, Salacrou...), il a fait connaître un vaste répertoire étranger to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lugne-poe/#i_5573

LUPA KRYSTIAN (1943- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 968 mots
  •  • 1 média

Le metteur en scène polonais Krystian Lupa est né en Silésie en 1943. Ce n'est qu'assez tardivement, vers trente ans, qu'il se consacre au théâtre. En effet, il étudie d'abord pendant six ans les arts graphiques à l'académie des Beaux-Arts de Cracovie. Son intérêt pour le dessin ne le quittera jamais et continue de jouer un grand rôle dans la préparation de ses spectacles. Diplômé de gravure en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krystian-lupa/#i_5573

MACBETH (mise en scène A. Mnouchkine)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 074 mots

Dans le chapitre « Une course à l’abîme »  : […] Effarant et effaré, Serge Nicolaï incarne celui qui, par- delà la monstruosité de ses actes, reste un petit homme aveuglé par son destin. Vaillant soldat, un rien brute, un rien fruste, embourgeoisé, il avance vers l’abîme sans comprendre que, quels que soient ses efforts pour maîtriser le déroulement des événements, précéder leur cours, voire le forcer, il n’en est que le jouet. Condamné à peine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macbeth-mise-en-scene-a-mnouchkine/#i_5573

MACBETH HORROR SUITE (C. Bene)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MANGANARO
  •  • 1 535 mots

L'acteur et metteur en scène italien Carmelo Bene, invité par le Théâtre de l'Odéon, le Festival d'automne et le Centre international de dramaturgie, ouvrait la saison 1996 du Théâtre et celle du Festival avec une dramatisation humoristique dont le Macbeth de Shakespeare constituait le noyau. En 1983, Bene avait déjà présenté à Paris un spectacle à partir de la même source ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macbeth-horror-suite/#i_5573

MARLEAU DENIS (1954- )

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 304 mots

Né à Québec en 1954, directeur depuis 1982 de la Compagnie Ubu qu'il a fondée et avec laquelle il a créé vingt spectacles, Denis Marleau pratique aussi bien le montage de textes que l'adaptation d'écrits non théâtraux et la mise en scène d'œuvres dramatiques. Les montages sont réalisés surtout dans les années 1980. Le jeune metteur en scène se sent alors très proche des dadaïstes, Tzara ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-marleau/#i_5573

MARTHALER CHRISTOPH (1951- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 116 mots

L'un des plus grands metteurs en scène que la France ait découvert en Allemagne au cours des années 1990 est un musicien suisse. Suisse, et Suisse allemand, Christoph Marthaler l'est profondément (il a d'ailleurs consacré plusieurs spectacles à l'interrogation satirique de l'identité de sa petite nation) ; il est né en 1951 à Erlenbach, dans le canton de Zurich. Et s'il a suivi durant deux ans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christoph-marthaler/#i_5573

MAUCLAIR JACQUES (1919-2001)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 588 mots

Comédien, metteur en scène, découvreur de textes et auteur dramatique, Jacques Mauclair est né en 1919 à Paris. Fils d'un commerçant aux Halles et d'une mère au passé de comédienne, il découvre le théâtre à travers Baty, Dullin, Pitoëff. Prisonnier en Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale, il suit les cours de Jouvet dans le Paris de la Libération, avant de jouer sous sa direction dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-mauclair/#i_5573

COMMEDIA DELL'ARTE

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED
  •  • 2 290 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les troupes et leur répertoire »  : […] Héritières d'une tradition qui remonte aux atellanes et aux pantomimes de la Rome antique, les troupes de la commedia dell'arte sont, à leur origine, presque toutes itinérantes. Vouées au voyage comme les jongleurs, les funambules et les marchands d'orviétan, elles parcourent l'Italie dans tous les sens, soit qu'elles dressent leurs tréteaux sur les places publiques, soit qu'elles trouvent des po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commedia-dell-arte/#i_5573

MÉLODRAME

  • Écrit par 
  • Anne UBERSFELD
  •  • 3 298 mots

Dans le chapitre « Structures et langages du mélodrame »  : […] Dans le spectacle qu'offre le mélodrame, les conflits sont résorbés et comme phagocytés : il n'y a pas de véritable problème politique, moral ou social, et tout le monde adopte en définitive un système des valeurs identiques : le Traître se nomme lui-même « scélérat » et « coquin ». Aucune transgression morale ou sexuelle ; et, au cas où l'auteur aurait la tentation de mettre en scène une quelconq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melodrame/#i_5573

MESGUICH DANIEL (1952- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 908 mots

Né à Alger en 1952, installé avec sa famille à Marseille dix ans plus tard, dans des conditions matérielles difficiles, Daniel Mesguich rejoint Paris après Mai-68 et intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1970, après avoir débuté un cursus universitaire de philosophie. Son apprentissage intellectuel est celui d'un passionné, ouvert aux disciplines modernes telles que la ps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-mesguich/#i_5573

MEYERHOLD VSEVOLOD EMILIEVITCH (1874-1940)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 2 398 mots

Vsevolod Meyerhold (Meyerhol'd) est l'un des premiers et des plus importants metteurs en scène du xx e  siècle. Rejetant le théâtre de son temps, et face à Stanislavski qui ouvre la voie de la rematérialisation de la scène en privilégiant l'attention portée à l'environnement réel et à la psychologie, Meyerhold met en œuvre sa dématérialisation qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vsevolod-emilievitch-meyerhold/#i_5573

MIQUEL JEAN-PIERRE (1937-2003)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 824 mots

Comédien, metteur en scène, pédagogue, directeur de compagnies et d'institutions, Jean-Pierre Miquel est né le 22 janvier 1937, à Neuilly-sur-Seine. C'est en 1957, au cours de ses études, que ce licencié en lettres et en droit public, diplômé en sciences politiques, aborde le théâtre. Il rejoint le Groupe de théâtre antique de la Sorbonne. Au sein de cette troupe universitaire, qui va jouer un rôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-miquel/#i_5573

MOLIÈRE

  • Écrit par 
  • Antoine ADAM, 
  • Alfred SIMON
  •  • 8 499 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Molière et ses metteurs en scène »  : […] Pendant tout le xviii e  et la majeure partie du xix e  siècle, la représentation des pièces de Molière porta surtout la marque de ses grands interprètes, la mise en scène étant réduite à une mise en place et à une direction d'acteurs assurées presque toujours par le membre le plus ancien ou le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moliere/#i_5573

MONDY PIERRE (1925-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 237 mots

Pierre Mondy, de son vrai nom Pierre Cucq, est né le 10 février 1925 à Neuilly-sur-Seine. Après s'être inscrit au cours Simon en 1946, il commence (avec un petit rôle dans Rendez-vous de juillet , de Jacques Becker) une carrière prolifique tournée aussi bien vers le théâtre et le cinéma que, par la suite, vers la télévision. Au cinéma, on le voit surtout dans des comédies bi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-mondy/#i_5573

MONNET GABRIEL (1921-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 558 mots

Acteur, metteur en scène et directeur de théâtre français, Gabriel Monnet fut, avec Jean Vilar, Hubert Gignoux, Jean Dasté, Roger Planchon, une des grandes figures de la décentralisation théâtrale. Né en 1921 à Montmédy (Meuse), il passe son enfance au Meynard, en Ardèche. Il se destine à l'enseignement lorsque éclate la Seconde Guerre mondiale. Refusant de rejoindre le S.T.O., il gagne le maquis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-monnet/#i_5573

MOSCOU (THÉÂTRE D'ART DE)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 737 mots

Célèbre théâtre au centre de la vie culturelle moscovite pendant près d'un demi-siècle. Il fut créé à la suite d'une conversation de dix-huit heures d'affilée entre Konstantin Stanislavski, directeur d'une troupe de théâtre amateur de la Société moscovite d'art et de littérature, et Nemirovitch-Dantchenko, auteur dramatique et directeur de l'École moscovite de philharmonie. Mus par un même goût du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-d-art-de-moscou/#i_5573

MOUAWAD WAJDI (1968- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 021 mots
  •  • 1 média

Il est l'homme du théâtre sans frontières, embrassant tout à la fois l'Orient et l'Occident. Son écriture mouvante emprunte aussi bien à la tradition du conte qu'aux techniques du cinéma. Libanais de naissance, Québécois depuis 1983, francophone par la langue, Wajdi Mouawad s'est imposé en une dizaine d'années comme l'une des plus inventives figures du théâtre contemporain. À la fois acteur et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wajdi-mouawad/#i_5573

NICHOLS MIKE (1931-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 443 mots

Cinéaste et metteur en scène américain d'origine allemande, né le 6 novembre 1931 à Berlin. Mike Nichols, de son vrai nom Michael Igor Peschkowsky, émigre aux États-Unis avec sa famille dès l'âge de sept ans. Il fréquente l'université de Chicago (1950-1953) et étudie l'art dramatique auprès de Lee Strasberg à New York. De retour à Chicago, il fonde, avec Elaine May, Shelley Berman, Barbara Harris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mike-nichols/#i_5573

NORDEY STANISLAS (1966- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 852 mots
  •  • 1 média

Fils de la comédienne Véronique Nordey et du cinéaste Jean-Pierre Mocky, Stanislas Nordey est né à Paris le 12 septembre 1966. Il se tourne vers la scène après avoir entrepris des études d'histoire . Il entre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, constituant dès cette époque une partie de l'équipe avec laquelle il ne cessera de travailler. On touche là à l'essentiel de la démarche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-nordey/#i_5573

JE SUIS FASSBINDER (mise en scène S. Nordey et F. Richter)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 096 mots
  •  • 1 média

À peine nommé, en septembre 2014, à la tête du Théâtre national de Strasbourg (TNS), Stanislas Nordey annonçait sa volonté d’y défendre un théâtre vivant, contemporain, capable de témoigner au présent des mouvements de l’histoire et de l’état du monde. Un théâtre politique, donc, qui se conjugue non pas sur le mode militant des vérités toutes faites et de l’agit-prop, mais qui provoque, pose des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/je-suis-fassbinder/#i_5573

ODÉON-THÉÂTRE DE L'EUROPE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 122 mots

Construit à l'initiative de Louis XVI, ce théâtre inauguré le 9 avril 1782 était à l'origine destiné à la troupe de la Comédie-Française. À son emplacement actuel, près du palais du Luxembourg, le projet de théâtre des architectes De Wailly et Peyre s'inscrivait dans une importante opération d'urbanisme du quartier. Sur une nouvelle place semi-circulaire, s'érige le bâtiment bordé sur trois côtés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odeon-theatre-de-l-europe/#i_5573

ŒUVRE D'ART TOTALE

  • Écrit par 
  • Philippe JUNOD
  •  • 8 393 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des arts de la scène »  : […] Or la scène, marquée par l'impact du wagnérisme, ne pouvait manquer d'offrir à ces rencontres un espace privilégié . En 1894, Albéric Magnard (1865-1914) déclarait, dans un article consacré à La synthèse des arts dans la Revue de Paris  : « Le théâtre lyrique est aujourd'hui la forme la plus complète de l'art synthétique et la seule qui permette la fus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvre-d-art-totale/#i_5573

L'ŒUVRE D'ART VIVANT, Adolphe Appia

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 275 mots

Scénographe, metteur en scène, praticien et théoricien suisse, Adolphe Appia (1862-1928), est à l'origine des plus profondes évolutions scéniques du théâtre moderne. Sa réflexion s'amorce en réaction à la représentation du drame wagnérien, qui trahit à ses yeux l'esprit de l'œuvre, par un excès de naturalisme dans un espace scénique inadapté. Les recherches d'Appia vont s'efforcer de rendre toute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-oeuvre-d-art-vivant/#i_5573

OUBLIER LE TEMPS (P. Brook)

  • Écrit par 
  • Raymonde TEMKINE
  •  • 1 080 mots

Dans Oublier le temps (Seuil, Paris, 2003), initialement publié en anglais sous le titre Threads of Time (1998), Peter Brook retrace le parcours qui l'a conduit à devenir un metteur en scène connu et admiré dans le monde entier. Pour lui, « succès et argent ne valent pas la peine d'être atteints ». Par contre, il se dit en quête d'une beauté « bien di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oublier-le-temps/#i_5573

PEONY PAVILION (mise en scène P. Sellars)

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 1 089 mots

Deux versions de l'un des plus célèbres opéras chinois, Le Pavillon aux pivoines (1598) de Tang Xianzu, devaient être présentées en France à l'occasion du festival d'Automne 1998. Le gouvernement chinois a finalement interdit que la mise en scène de l'œuvre dans sa version intégrale, par Chen Shi-Zheng, soit montrée. Restait Peony Pavilion (MC93 Bobign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peony-pavilion/#i_5573

PHÈDRE (mises en scène C. Rist et P. Chéreau)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 204 mots
  •  • 1 média

En 2002-2003, le sable de Trézène, trop souvent foulé, a donné lieu à deux nouvelles et grandes mises en scène. À partir d'un dispositif scénique semblable, la perspective bi-frontale, les choix de Christian Rist (Maison de la culture de Bourges et théâtre de la Tempête de la Cartoucherie de Vincennes, 2002) et de Patrice Chéreau (théâtre de l'Odéon-Ateliers Berthier, 2003) se sont opposés terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phedre-rist-et-chereau/#i_5573

PINTILIE LUCIAN (1933-2018)

  • Écrit par 
  • Bujor Ion RÎPEANU
  •  • 791 mots
  •  • 1 média

Metteur en scène de théâtre et réalisateur, producteur, figure de proue du cinéma roumain contemporain, l’œuvre de Lucian Pintilie est à l’origine de prises de position radicales en matière de politique cinématographique . Pour beaucoup de cinéastes, en effet, il fut un modèle autant qu’un antimodèle, et une constante référence. Né à Tarutino (aujourd’hui Taroutyne en Ukraine) le 9 novembre 1933, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucian-pintilie/#i_5573

PISCATOR ERWIN (1893-1966)

  • Écrit par 
  • Pierre GIRAUD
  •  • 1 009 mots

Erwin Piscator est avec Max Reinhardt l'un des grand rénovateurs de la mise en scène théâtrale en Allemagne, particulièrement sous la république de Weimar, où se déroule la partie la plus féconde de sa carrière. Il peut être considéré comme le promoteur du théâtre politique ou « épique » dont il partage la paternité avec Bertolt Brecht. Né près de Wetzlar dans une famille protestante qui compte pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-piscator/#i_5573

PLANCHON ROGER (1931-2009)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 459 mots

Dans le chapitre « Un réalisme épique »  : […] Au cours de ces années, Roger Planchon s'est affirmé comme une personnalité majeure du théâtre en France. Outre son rôle actif dans l'évolution de la décentralisation et son questionnement sur le rôle du théâtre dans la société, ses mises en scène se révèlent constitutives d'une écriture scénique originale que sous-tend une réflexion critique sur l'œuvre représentée. Influencé par Brecht, qu'il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-planchon/#i_5573

PODALYDÈS DENIS (1963- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 112 mots

Dans le chapitre « Une vocation d'acteur »  : […] Né le 22 avril 1963 à Versailles, Denis Podalydès forme dans son enfance, avec son frère Bruno, un duo qui enchante famille et camarades par les sketches que tous deux écrivent et jouent sans faire de différence entre interprétation et mise en scène. Tandis que Bruno entame des études universitaires d'audiovisuel à Paris-VIII, Denis abandonne rapidement la faculté de lettres pour entrer au cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-podalydes/#i_5573

POMMERAT JOËL (1963- )

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 138 mots
  •  • 2 médias

Le théâtre de Joël Pommerat est celui des mots qui se cherchent, des phrases qui s'élancent et se brisent et s'enroulent jusqu'à faire surgir, du plus profond des silences, les non-dits, les secrets inavoués . Faussement réaliste, réellement poétique, son verbe n'en obéit pas moins à des règles savantes. Inscrit dans le concret des existences en proie à la difficulté d'être, il traite tout à la fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joel-pommerat/#i_5573

PONNELLE JEAN-PIERRE (1932-1988)

  • Écrit par 
  • Imre FABIAN
  •  • 1 308 mots

Oscar Fritz Schuh, le grand homme du théâtre allemand de l'après-guerre, voyait dans la poétique le seul élément véritablement provocateur du théâtre contemporain. En ce sens, Jean-Pierre Ponnelle a été un provocateur, un metteur en scène qui, au-delà d'une pénétration analytique des chefs-d'œuvre, tenait la poésie et la sensualité pour les caractéristiques essentielles du théâtre. Artiste françai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-ponnelle/#i_5573

PY OLIVIER (1965- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 162 mots

Acteur, dramaturge, metteur en scène, Olivier Py est né à Grasse le 24 juillet 1965. Après des études de lettres au lycée Fénelon à Paris, il entre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.), puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1987. Parallèlement, il entreprend des études de philosophie et de théologie à l'Institut catholique de Pari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-py/#i_5573

RÉGY CLAUDE (1922- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 918 mots
  •  • 1 média

Claude Régy est né à Nîmes en 1923. De son éducation dans une famille bourgeoise protestante des Cévennes, il dit avoir rejeté le puritanisme mais gardé un attachement au Texte, à la Bible, constamment citée. Ce spiritualisme sans dogme, ce mysticisme sans religion, annonce l'une des orientations de sa démarche théâtrale. Interrompant Sciences-Po et ses études en droit, Claude Régy rejoint la capi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-regy/#i_5573

REINHARDT MAX (1873-1943)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 615 mots

La carrière de Max Reinhardt, metteur en scène autrichien, s'est déroulée surtout à Berlin, à la tête du Deutsches Theater qu'il dirigea de 1905 à 1933 (malgré plusieurs interruptions). Sa place et son influence dans le théâtre allemand et européen sont considérables. Le théâtre allemand subissait encore l'influence rigoriste des Meininger. Reinhardt, doué d'une grande imagination scénique, met au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-reinhardt/#i_5573

RÉTORÉ GUY (1924-2018)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  • , Universalis
  •  • 559 mots
  •  • 1 média

Né le 7 avril 1924, dans le quartier de Ménilmontant, à Paris, Guy Rétoré est resté attaché, tout au long de son parcours, au XX e  arrondissement. À la Libération, après avoir intégré l’Équipe, compagnie théâtrale de la SNCF, il fonde en 1951 une troupe dramatique, la Guilde, avec laquelle il remporte le premier prix au Concours des jeunes compagnies, en 1957. Il crée l’a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-retore/#i_5573

LE REVIZOR (mise en scène de Meyerhold)

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 279 mots

Le Revizor que Vsevolod Meyerhold (1874-1940) présente en 1926 à Moscou est emblématique : pour la première fois, le metteur en scène apparaît sur l'affiche comme « auteur du spectacle », à côté de l'auteur de la pièce, Nicolas Gogol. Il a fallu un an de répétitions, un travail approfondi sur les variantes pour recomposer la pièce en épisodes et s'approcher au maximum du pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-revizor/#i_5573

RICHARD III (mise en scène T. Ostermeier)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Entre horreur et séduction »  : […] Si, pour cette nouvelle version, Thomas Ostermeier met en évidence les rouages et les intrigues politiques, il concentre aussi logiquement sa mise en scène virtuose et organique autour du personnage central omniprésent en variant les registres dramatiques, passant du tragique au comique, dans un réalisme stylisé. Richard ne semble pas seulement animé de pulsions monstrueuses. Dans son mépris des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-iii/#i_5573

RONCONI LUCA (1933-2015)

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  • , Universalis
  •  • 1 314 mots
  •  • 1 média

En 1970, au pavillon Baltard, le théâtre des Nations donna une série de représentations. Des cavaliers fous chevauchant licornes et hippogriffes fendant la foule, des chariots roulés à bras d'homme installant trois, six aires de jeu simultanées avant d'entraîner le public dans un labyrinthe grillagé, tel était Orlando Furioso d'après l'Arioste, première apparition de Luca Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luca-ronconi/#i_5573

ROULEAU RAYMOND (1904-1981)

  • Écrit par 
  • Jacques SICLIER
  •  • 976 mots

Élève au conservatoire de Bruxelles, sa ville natale, Raymond Rouleau remporte, très jeune, les prix de comédie, de tragédie, de mimique et d'excellence. Il vient, vite, à Paris, où il participe aux côtés d'Antonin Artaud, au théâtre surréaliste Alfred Jarry. Il écrit une pièce, L'Admirable Visite , qui est montée à l'Atelier, par Charles Dullin. Pourtant, c'est à Bruxelles o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-rouleau/#i_5573

ROUSSILLON JEAN-PAUL (1931-2009)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 029 mots

Metteur en scène et interprète de plus d'une centaine de pièces, Jean-Paul Roussillon, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, est décédé le 31 juillet 2009 à Auxerre, à l'âge de soixante-dix-huit ans, au terme d'une vie qui se confond avec le théâtre. Né à Paris, Jean-Paul Roussillon est le fils d'un chanteur de caf'conc' à Bordeaux devenu souffleur, puis directeur de scène à la Comédie-F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-roussillon/#i_5573

RUF ÉRIC (1969- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 964 mots

Dans le chapitre « Comédien, scénographe et metteur en scène »  : […] Avant la fin de son cursus, Éric Ruf, coopté par Jacques Lassalle, son administrateur général, entre comme pensionnaire à la Comédie-Française le 1 er  septembre 1993. Il en deviendra le 498 e  sociétaire le 1 er  janvier 1998. En parallèle, il fonde la Compagnie d’Edvin(e), qui regroupe une vingtaine de comédiens réunis da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-ruf/#i_5573

RUSSIE (Arts et culture) - Le théâtre

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN, 
  • Nicole ZAND
  •  • 8 636 mots

Dans le chapitre « La difficile carrière d'Efros »  : […] La carrière d' Anatoli Efros (1925-1987) – pendant longtemps inconnu hors d'Union soviétique – a subi des hauts et des bas, et la qualité artistique de ses spectacles n'en était nullement responsable. Venu du théâtre central des Enfants, où il s'était fait remarquer, Efros a dirigé de 1963 à 1968 le théâtre des Komsomols léninistes de Moscou, qui depuis très longtemps déjà a perdu son caractère de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-le-theatre/#i_5573

SAVARY JÉRÔME (1942-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 732 mots
  •  • 1 média

Né le 27 juin 1942 à Buenos Aires d'un père écrivain français et d'une mère qui était la petite-fille d'un ancien gouverneur de New York, Jérôme Savary, entré en France à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, vient très jeune à Paris pour y suivre des cours de solfège et de musique . Les spectacles de Jean Dasté puis de Jean Vilar au T.N.P. constituent ses premiers éblouissements théâtraux. Il en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-savary/#i_5573

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 522 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Adolphe Appia »  : […] On peut situer l'origine des plus profondes révolutions de la scénographie contemporaine dans les théories développées par le metteur en scène et scénographe suisse Adolphe Appia (1862-1928). À partir de l'étude d'une mise en scène de l'œuvre de Wagner, L'Anneau du Nibelung , il publie deux essais capitaux : La Mise en scène du drame wagnérien (1895) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_5573

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 224 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'explosion des années 1970 »  : […] Retrouver un spectacle intact, soixante-huit ans après sa création : ce rêve d'un archéologue du théâtre pouvait se réaliser en 1970, au terme de l'histoire des représentations de Pelléas et Mélisande à l'Opéra-Comique. Ni la peinture hallucinée de Valentine Hugo, d'inspiration onirique et fantastique (1947), ni les volumes géométriques d'André Boll, directement inspirés d'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie-lyrique/#i_5573

SCHIARETTI CHRISTIAN (1955- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 801 mots

Philosophe de formation, le metteur en scène Christian Schiaretti est de ceux qui placent l'exigence politique au cœur de la pratique théâtrale. Revendiquant une position de créateur-artisan étranger au sérail, il tente de concilier ses choix esthétiques avec des prises de position vigoureuses sur le devenir de l'institution. De 1975 à 1983, il se forme au théâtre. Animateur, organisateur de stage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-schiaretti/#i_5573

SELLARS PETER (1957- )

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 172 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une esthétique polymorphe »  : […] Né en 1957 à Pittsburgh, Peter Sellars est venu à la mise en scène par le biais des marionnettes, en rejoignant les rangs de la troupe Margot Lovelace dès l'âge de dix ans. Pendant ses études secondaires puis ses années à Harvard, il monte des dizaines de pièces, dont une version condensée du Ring de Wagner pour acteurs et marionnettes, un Revizor en h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-sellars/#i_5573

SERREAU JEAN-MARIE (1915-1973)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 283 mots

On pouvait rencontrer, un jour, une heure, Jean-Marie Serreau dans une galerie du musée du Louvre, notant, regardant, écoutant. Si sa rencontre avec Brecht fut si importante et l'a amené le premier à faire connaître l'auteur en France, il est demeuré aussi l'un des metteurs en scène obstinément vivants du jeune théâtre. Ce théâtre, poursuivi et inachevé, mais qui donne parfois les œuvres les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-serreau/#i_5573

SIMMONS PIP (1942- )

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 750 mots

Metteur en scène anglais, Pip Simmons est l'animateur du Pip Simmons Theatre Group, fondé en 1968. En ces années-là, à l'exemple du jeune théâtre américain, plusieurs groupes tentent de créer à Londres un théâtre différent, qu'ils appellent un « théâtre alternatif ». Le Pip Simmons Theatre Group est un des rares survivants de ce mouvement. Il a su se maintenir, s'affirmer et pousser très loin ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pip-simmons/#i_5573

SIVADIER JEAN-FRANÇOIS (1963- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 048 mots

La première mise en scène de Jean-François Sivadier, en 1996, révèle avec éclat l'originalité d'une démarche théâtrale dont l'écriture, la réflexion et la portée artistique se colorent d'une séduction ludique. Italienne avec orchestre évoque avec humour une répétition de La Traviata de Giuseppe Verdi à laquelle le public est convié. Celui-ci prend plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-sivadier/#i_5573

SOBEL BERNARD (1936- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 912 mots

Détenteur d'une licence d'allemand, le jeune Bernard Rothstein, qui adoptera plus tard le nom de sa mère dans le cadre de ses activités théâtrales, obtient à la fin des années 1950 une bourse pour poursuivre ses études en R.D.A. Il restera quatre ans au Berliner Ensemble dirigé par la veuve de Bertolt Brecht, Hélène Weigel. Là, il met en scène L'Exception et la Règle en 1957, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-sobel/#i_5573

STANISLAVSKI (1863-1938)

  • Écrit par 
  • Emilio DUFOUR
  •  • 1 063 mots

Stanislavski fut à la fois un acteur remarquable, un grand metteur en scène et un prestigieux directeur de théâtre. Mais c'est surtout par ses recherches et ses idées constructives, en constante évolution, sur la formation de l'acteur qu'il s'est fait universellement connaître comme un théoricien réformateur de l'art dramatique et lyrique. Son influence a débordé largement son époque et la Russie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislavski/#i_5573

STEIN PETER (1937- )

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 901 mots
  •  • 1 média

On a pu avancer que Peter Stein a exercé dans son pays, avec la troupe de la Schaubühne, une influence sur la pratique théâtrale comparable à celle du Berliner Ensemble du vivant de Brecht. Né à Berlin le 1 er  octobre 1937, Stein a grandi dans le climat de restauration qui marqua l'après-guerre et auquel fit pièce la contestation au cours des années 1960. Après des étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-stein/#i_5573

STREHLER GIORGIO (1921-1997)

  • Écrit par 
  • Myriam TANANT
  •  • 1 887 mots

Metteur en scène italien parmi les plus importants du théâtre contemporain et qui a exercé une influence non négligeable sur l'évolution de l'écriture scénique , Giorgio Strehler, né à Barcola, près de Trieste, a été le réformateur de la scène italienne, dont il est devenu la figure de proue. Diplômé de l'Accademia dei Filodrammatici en 1940, Strehler commence sa carrière comme acteur et travaille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-strehler/#i_5573

SYMBOLISME - Théâtre

  • Écrit par 
  • Mireille LOSCO
  •  • 1 635 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un théâtre des limites »  : […] Le théâtre symboliste repose sur un double paradoxe : en premier lieu, il a eu un impact extrêmement important dans l'évolution de l'art scénique au xx e  siècle, alors qu'il s'est développé dans des conditions proches de l'amateurisme, qu'il a essuyé de très nombreux échecs et qu'il a été porté par des artistes mineurs dont les noms sont aujourd' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-theatre/#i_5573

TAÏROV ALEXANDRE IAKOVLEVITCH (1885-1950)

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 449 mots

Metteur en scène russe, acteur et théoricien. Passé par les écoles antagonistes de Stanislavski et de Meyerhold, déçu à la fois par le naturalisme du premier et par la stylisation trop poussée du second (avec lequel il partage pourtant le goût de la théâtralité pure, du « théâtre théâtral »), Taïrov fonde en 1914 le théâtre Kamerny (Théâtre de chambre), où il poursuit ses recherches esthétiques. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-iakovlevitch-tairov/#i_5573

TANGUY FRANÇOIS (1960- )

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 162 mots
  •  • 1 média

Le nom de François Tanguy est indissociable de celui du théâtre du Radeau, créé au Mans à la fin des années 1970 et dont il devient le metteur en scène à partir de 1982. À ces deux noms, il faudrait également associer celui du lieu, La Fonderie, que la compagnie investit à partir du milieu des années 1980, en s'installant dans un ancien garage automobile du Mans et qu'elle inaugure en 1992 : lieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-tanguy/#i_5573

LE TARTUFFE (mise en scène J.-M. Villégier)

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 930 mots

Tartuffe ne serait-il pas, aussi, l'image insinuante et sombre d'une France malade ? Tartuffe ne pourrait-il point être l'une de nos constantes nationales : l'appétit de fausseté, le plaisir de vaincre par la force du calcul sordide ? Dès lors, ne peut-on pas trouver Tartuffe parmi les « collabos » vertueux et, un moment, triomphants ? Pour sa cinquième mise en scène au théâtre de l'Athénée-Louis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-tartuffe/#i_5573

TERZIEFF LAURENT (1935-2010)

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 818 mots

Laurent Terzieff est né à Toulouse le 27 juin 1935. Acteur et metteur en scène exigeant, il s'est toujours efforcé de présenter au public des textes d'auteurs contemporains. Appliquant à la lettre le proverbe persan affiché au Lutèce, « Serpent qui ne mue doit périr », il renouvelle le répertoire par une quête incessante et passionnée d'œuvres inédites éloignées du répertoire classique. Né d'un pè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-1935-2010-terzieff/#i_5573

THÉÂTRE D'ART DE MOSCOU - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 465 mots

1898 Vladimir Nemirovitch-Dantchenko et Konstantin Stanislavski fondent le Théâtre d'Art de Moscou (M.H.A.T.). Création de La Mouette de Tchekhov. 1900-1904 Après Oncle Vania (1899), création des Trois Sœurs et de La Cerisaie de Tchekhov, dont les mise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moscou-reperes-chronologiques/#i_5573

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La théâtralité

  • Écrit par 
  • Henri GOUHIER
  •  • 4 012 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'œuvre théâtrale »  : […] Le comédien est un homme qui vit et respire en un certain lieu, à une certaine époque. Le personnage dont il tient le rôle est aussi un homme qui vit et respire en un certain lieu, à une certaine époque. La métamorphose par laquelle le comédien devient le personnage doit donc opérer un changement complet d'univers. Louis Jouvet est sur la scène du théâtre de l'Athénée à Paris en 1947 : Don Juan e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-theatralite/#i_5573

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PIGNARRE
  •  • 8 346 mots

Dans le chapitre « Du siècle des Lumières à l'ère industrielle »  : […] Dans toute l'Europe, le théâtre compte désormais parmi les lieux d'élection où se célèbrent les rites de l'esprit de société. Néanmoins, en ce temps où le mouvement des idées commande l'évolution conjuguée des mœurs et des formes littéraires, la création dramatique reste en retrait par rapport, en particulier, à l'essor du roman. En France, le fait caractéristique est la décomposition de la tragéd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-histoire/#i_5573

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

  • Écrit par 
  • Christian BIET, 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 12 310 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une dramaturgie de la rupture : Brecht et le théâtre épique »  : […] Adoptant une perspective téléologique qui marque les limites de sa théorie, Peter Szondi conclut à un dépassement de la crise du drame ouverte à l'époque du naturalisme et du symbolisme. Sa lecture des pièces du tournant des xix e et xx e  siècles est orientée par l'horizon d'une forme épique du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-dramaturgie/#i_5573

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Le mélange des genres

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 547 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La scène et les écrans »  : […] Depuis l'apparition du septième art, l'influence du cinéma au théâtre s'est manifestée de différentes manières : intégration d'images projetées sur la scène, contribution à l'évolution de la construction et au rythme de la mise en scène, implication constitutive dans l'écriture dramatique. Historiquement, la référence principale à la première de ces manifestations se situe en 1923, avec la mise e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-le-melange-des-genres/#i_5573

THÉÂTRE OCCIDENTAL - L'interprétation des classiques

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 7 281 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle idée du classicisme »  : […] La période dont nous parlons met en effet en question, au théâtre comme dans la critique littéraire, une certaine idée du classicisme fondée sur l'autorité des anciens, sur la nation, sur la conscience d'une apogée du Grand Siècle, bref, sur une idée scolaire. À travers tout ce mouvement, le Grand Siècle devenu simplement le xvii e  siècle s'en es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-l-interpretation-des-classiques/#i_5573

THÉÂTRES DE LA RIVE GAUCHE

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 1 979 mots

Alors que, sur la rive droite, le Boulevard visait et obtenait les grosses recettes, alors que prenait forme, avec éclat au T.N.P., plus difficilement en province, un théâtre à vocation populaire, quelques pauvres petites salles, presque toutes situées sur la rive gauche de la Seine, démunies de soutien financier public comme privé, se sont payé le luxe de découvrir presque tout ce qui a compté da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-de-la-rive-gauche/#i_5573

THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre japonais

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT, 
  • Michel WASSERMAN
  •  • 6 944 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « « Théâtre de la réalité » et « nō d'apparitions » »  : […] Le trait le plus étrange du nō est sans doute dans le traitement qu'il fait de l'anecdote, et c'est là probablement une invention de Zeami, qui remania les textes de son père en fonction de ses propres conceptions. En général dans le théâtre, et c'est le cas également dans le jōruri et le kabuki, la convention essentielle est celle qui fait du spectateur un contemporain d'un événement du passé, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-le-theatre-japonais/#i_5573

UBU ROI (A. Jarry) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Mireille LOSCO
  •  • 919 mots

Dans le chapitre « Un chef-d'œuvre grotesque »  : […] Chef-d'œuvre du cycle imaginé par Jarry, Ubu roi transcende la littérature de potache dont il est issu. Sa langue extraordinaire, travaillée par les néologismes et les déformations lexicales – dont le « merdre » inaugural est l'exemple le plus connu –, renoue avec une inspiration grotesque issue de la fin du Moyen Âge et de Rabelais : «  PÈRE UBU  : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ubu-roi-a-jarry/#i_5573

VAKHTANGOV EUGÈNE (1883-1922)

  • Écrit par 
  • Daniel ZERKI
  •  • 525 mots

La carrière d'Eugène Vakhtangov, metteur en scène russe, trop brève, fut marquée par deux créations qui firent date dans l'histoire du théâtre : Le Dibbouk d'An-ski (1921) et La Princesse Turandot de Gozzi (1922). Élève de Stanislavski, il prend en 1914 la direction d'un groupe théâtral d'étudiants. Doué de grandes qualités pédagogiques, il développe l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-vakhtangov/#i_5573

VAN HOVE IVO (1958- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 077 mots
  •  • 1 média

Personnalité marquante de la scène contemporaine européenne, Ivo van Hove est né le 28 octobre 1958 à Heist-op-den-Berg, commune néerlandophone de Belgique. Élevé dans une famille catholique rigoriste, il passe plusieurs années comme pensionnaire dans un petit séminaire en Région flamande. Là, il découvre le théâtre lors d’ateliers hebdomadaires, sans que cela suscite chez lui une vocation immédi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivo-van-hove/#i_5573

VASSILIEV ANATOLI (1942- )

  • Écrit par 
  • Béatrice PICON-VALLIN
  •  • 1 046 mots

Metteur en scène et pédagogue de réputation internationale, le Russe Anatoli Vassiliev est venu relativement tard au théâtre. Révélé en 1987-1988 en Europe occidentale par son adaptation de Six Personnages en quête d'auteur de Pirandello, et par Cerceau , écrit spécialement pour sa troupe par Viktor Slavkine, Vassiliev a connu un parcours atypique : cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatoli-vassiliev/#i_5573

VILAR JEAN (1912-1971)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 463 mots

Dans le chapitre « La création du festival d'Avignon »  : […] Fils de petits commerçants, Jean Vilar est né à Sète (Hérault) le 25 mars 1912. Après une initiation à la littérature et à la musique et l'obtention du baccalauréat de philosophie, il « monte » à Paris en 1932. Surveillant au collège Sainte-Barbe, le jeune homme s'inscrit à la Sorbonne pour obtenir une licence de lettres. Mais l'invitation d'un ami à assister à une répétition de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-vilar/#i_5573

VILLÉGIER JEAN-MARIE (1937- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 937 mots

Né à Orléans en 1937, élève de l'École normale supérieure, Jean-Marie Villégier fait partie au début des années 1960, avec François Regnault, du groupe de la rue d'Ulm, qui participe aux rencontres organisées par Louis Althusser, avec Bernard Dort, autour de la révolution brechtienne et de l'idée d'un théâtre compris comme objet philosophique. Ce n'est qu'assez tardivement ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-villegier/#i_5573

VINCENT JEAN-PIERRE (1942- )

  • Écrit par 
  • Colette GODARD
  •  • 1 086 mots

Né à Paris, Jean-Pierre Vincent fait ses débuts avec Patrice Chéreau en participant au groupe théâtral du lycée Louis-le-Grand. Dès 1966 éclate L'Affaire de la rue de Lourcine , un Labiche iconoclaste. Lorsque la municipalité de Sartrouville souhaite s'attacher une troupe permanente, elle fait appel à Chéreau. Jean-Pierre Vincent le suit. L'expérience d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-vincent/#i_5573

VISCONTI LUCHINO (1906-1976)

  • Écrit par 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 3 207 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une œuvre habitée »  : […] Visconti déploie son talent dans des domaines différents, proche en cela de Cocteau auquel il doit beaucoup (il suffit de voir L'Aigle à deux têtes ). À la scène, son activité s'est développée de 1945 ( Les Parents terribles de Jean Cocteau) à 1973 ( C'était hier de Harold Pinter) pour le théâtre parlé, et de 1954 ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luchino-visconti/#i_5573

VITEZ ANTOINE (1930-1990)

  • Écrit par 
  • Georges BANU
  •  • 2 241 mots

Dans le chapitre « Un metteur en scène-pédagogue  »  : […] Il y a, certes, de l'orgueil dans cette pratique, car le metteur en scène entend chaque fois se placer à l'origine d'une carrière, et non pas hériter d'interprètes déjà auréolés. Jusqu'à son arrivée à la Comédie-Française en 1988, Vitez aura le souci de toujours privilégier, dans le choix d'un rôle, la révélation aux dépens parfois de la justesse, et le comédien inconnu, jeune, aux dépens du comé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-vitez/#i_5573

WARLIKOWSKI KRZYSZTOF (1962- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 126 mots

Krzysztof Warlikowski est né le 26 mai 1962, dans un milieu ouvrier, à Szczecin, ville située au nord-est de la Pologne. Quelques années plus tard, il intègre la célèbre université Jagellonia de Cracovie, où il étudie l'histoire et la philosophie. En 1983, il quitte son pays, alors placé sous le régime de la loi martiale par le général Jaruzelski, et s'installe notamment à Paris, où il approfondi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krzysztof-warlikowski/#i_5573

WARNER DEBORAH (1959- )

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 714 mots

Deborah Warner est née en 1959 à Oxfordshire, dans une famille de quakers. C'est à la Central School of Speech and Drama de Londres qu'elle effectue sa formation théâtrale, avant de fonder à l'âge de vingt et un ans sa propre compagnie, le Kick Theatre, sans lieu fixe ni subvention conséquente. Assez vite pourtant, la Royal Shakespeare Company lui offre un statut institutionnel et les moyens néces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deborah-warner/#i_5573

WEBER JACQUES (1949- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 741 mots

Acteur imposant par sa stature comme par la force de ses convictions, Jacques Weber milite pour un théâtre populaire et décentralisé. Ses mises en scène cherchent d'abord à « dépoussiérer » les classiques. Né le 23 août 1949 à Paris, il entre à seize ans, au centre des Arts du spectacle de la rue Blanche. L'année suivante, il s'inscrit au Conservatoire national supérieur d'art dramatique et joue, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-weber/#i_5573

WELLES ORSON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 095 mots

6 mai 1915 Naissance d'Orson Welles à Kenosha, Wisconsin. 1925 Joue et interprète dans un camp de vacances une version de Dr.   Jekyll et Mr.   Hyde , d'après R. L. Stevenson. 1926-1930 Monte, joue, écrit de nombreuses pièces à la Todd School de Wood […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/welles-reperes-chronologiques/#i_5573

WERNICKE HERBERT (1946-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX
  •  • 918 mots

Le parcours d'Herbert Wernicke ressemble à celui d'autres hommes de théâtre de sa génération, mais son style demeure unique. Sa mort, survenue à Bâle le 16 avril 2002, à l'âge de cinquante-six ans, l'a empêché de mener à terme une nouvelle mise en scène de La Tétralogie de Wagner à la Bayerische Staatsoper de Munich. Elle a surpris et secoué le monde du spectacle, qui a perd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-wernicke/#i_5573

WILSON GEORGES (1921-2010)

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 793 mots

Grand acteur de théâtre – il campera quelque deux cents rôles – et metteur en scène, Georges Wilson, né en banlieue parisienne (à Champigny-sur-Marne) mais dont le grand-père maternel est irlandais, choisit pour nom de scène le nom de sa mère. Pierre Renoir, au cours d'une audition où il était membre du jury au Centre de la rue Blanche, met sa carrière sur les rails, sous l'égide de Louis Jouvet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-wilson/#i_5573

WILSON ROBERT

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 066 mots

Robert Wilson se dit plus volontiers artiste visuel que metteur en scène, et, bien qu'il soit surtout connu pour son travail théâtral, il s'est aussi illustré dans le dessin, la peinture, la sculpture et la vidéo. C'est que l'image sous toutes ses formes – et sa construction, son éclairage – constitue son terrain de prédilection : origine et destin du mouvement tout ensemble, elle a tendance à se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-wilson/#i_5573

WILSON ROBERT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 794 mots

1941 Le 4 octobre, naissance de Robert Wilson à Waco, Texas. 1962 Fréquente la scène artistique new-yorkaise. Travaille avec des enfants handicapés. 1963 Étudie la peinture avec George McNeil à Paris. 1968 Crée la Byrd Hoffman School of Byrds. 1969-1973 Premiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilson-reperes-chronologiques/#i_5573

ZADEK PETER (1926-2009)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 030 mots
  •  • 1 média

« La véritable provocation n'est pas d'ordre idéologique ou politique, mais esthétique » ( L'Art du théâtre , n o  7, Actes sud-Théâtre national de Chaillot, 1987). La formule est de Peter Zadek, star de la mise en scène internationale en même temps que son enfant terrible. Né en 1926 à Berlin, il a grandi en Grande-Bretagne où ses parents, juifs, ém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-zadek/#i_5573


Affichage 

Edward Gordon Craig, vers 1960

photographie

Edward Gordon Craig (1872-1966) lors d'une exposition à la Saint George's Gallery de Londres, vers 1960 Par ses écrits et ses recherches sur l'art théâtral, Craig fut l'un des grands inspirateurs de l'esthétique théâtrale contemporaine 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Gertrud (Le Cri), H. Barker

photographie

Gertrud (Le Cri), Howard Barker réécrit la tragédie d'Hamlet en choisissant le point de vue de la mère Mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti Théâtre national de l'Odéon, Paris, 2009 

Crédits : B. Horvat/ AFP/ Getty

Afficher

Hamlet de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier

photographie

Un des metteurs en scène les plus marquants du théâtre allemand depuis la fin des années 1990, Thomas Ostermeier a fait de Shakespeare un de ses auteurs de prédilection Ici, une répétition générale de Hamlet, présenté avec la troupe de la Schaubühne de Berlin à l'occasion du festival... 

Crédits : Artur Widak/ NurPhoto/ Getty Images

Afficher

Intérieur, de Maurice Maeterlinck.

photographie

En 2014, Claude Régy met en scène, au festival d'Avignon puis à la Maison du Japon, Intérieur, un des « petits drames pour marionnettes » de Maeterlinck qu'il avait monté une première fois en 1985 

Crédits : K. Miura/ Festival d'Automne à Paris, 2014

Afficher

Jean Anouilh en 1963

photographie

L'auteur dramatique Jean Anouilh (1910-1987) en compagnie de l'actrice Doris Schade, lors d'une répétition de la pièce de Vitrac Victor, ou les Enfants au pouvoir, qu'il monte en 1963 Écrivain grinçant et sarcastique, notamment dans ses comédies bourgeoises, Anouilh fut un des grands auteurs... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Jérôme Savary monte Fregoli

photographie

Amoureux de la Belle Époque, Jérôme Savary ne pouvait qu'être séduit par le personnage de Fregoli, le maître de l'illusion Il monta ce spectacle en 1991, avec Bernard Haller dans le rôle-titre 

Crédits : Micheline Pelletier/ Sygma/ Getty Images

Afficher

La Divine Comédie de Dante, mise en scène de Romeo Castellucci

photographie

Les variations de Romeo Castellucci sur «La Divine Comédie» de Dante ont été un des événements marquants du festival d'Avignon 2008 Le recours insistant à la musique et aux sonorités distordues, la violence des images rythment ce qui se donne comme un voyage intérieur Ici, une scène du... 

Crédits : B. Horvat/ AFP/ Getty

Afficher

La Visite de la vieille dame, F. Dürrenmatt

photographie

Une scène de La Visite de la vieille dame, de Friedrich Dürrenmatt Mise en scène de Jean Mercure (1976), avec Edwige Feuillère dans le rôle-titre 

Crédits : De Agostini

Afficher

Lucinda Childs

photographie

Lucinda Childs lors de sa première venue au festival d'Avignon en 1976, dans le célèbre «Einstein on The Beach» de Robert Wilson: une histoire d'amour avec la France qui allait se confirmer au cours de sa carrière 

Crédits : M. Kalter/ AKG

Afficher

Patrice Chéreau

photographie

Après les premières représentations données au Louvre en 2010, Rêve d'automne a entamé une tournée dans plusieurs théâtres européens Ici, Patrice Chéreau, Bulle Ogier et Valeria Bruni-Tedeschi (de dos) lors des répétitions au Théâtre de la Ville à Paris 

Crédits : P. Victor/ ArtComArt/ Théâtre de la Ville

Afficher

Peter Zadek

photographie

Peter Zadek et Angela Winkler à la maison de la culture de Bobigny Le metteur en scène y donna Hamlet en 2000, avec une de ses actrices de prédilection dans le rôle-titre 

Crédits : M. Deghati/ AFP/ Getty

Afficher

Ricercar, F. Tanguy

photographie

Avec la Compagnie du Radeau, François Tanguy poursuit une expérience d'une grande originalité, où le dialogue avec la littérature et la musique occupe une place centrale Ici, une scène de «Ricercar» avec, de gauche à droite, Laurence Chable et Claudie Douet Festival d'Avignon 2008 

Crédits : M. Gangne/ AFP/ Getty

Afficher

Tadeusz Kantor

photographie

Chez Kantor, notamment par le biais des œuvres de Witkiewicz et Schulz, le théâtre se fait séance dramatique, cirque funèbre, «entre éternité et poubelle» 

Crédits : M. Kalter/ AKG

Afficher

Bertolt Brecht

photographie

L'Allemand Bertolt Brecht (1898-1956), auteur dramatique et poète dont l'œuvre continue d'influencer le théâtre contemporain 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Louis Jouvet dans Entrée des artistes, M. Allégret

photographie

Louis Jouvet (1887-1951) dans le film de Marc Allégret Entrée des artistes (1938), où l'interprétation du professeur Lambertin par le célèbre acteur et metteur en scène de théâtre français semble, par son aspect proprement documentaire, parler autant pour lui que pour son... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Luca Ronconi

photographie

En montant des œuvres atypiques (« Orlando Furioso », « Les Derniers Jours de l’humanité »), Luca Ronconi a profondément transformé notre vision de la scène théâtrale  

Crédits : Giorgio Lotti/ Mondadori Portfolio/ AKG images

Afficher

Romain Rolland

photographie

L'écrivain français Romain Rolland (1866-1944), Prix Nobel de littérature en 1915 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Edward Gordon Craig, vers 1960
Crédits : Hulton Getty

photographie

Gertrud (Le Cri), H. Barker
Crédits : B. Horvat/ AFP/ Getty

photographie

Hamlet de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier
Crédits : Artur Widak/ NurPhoto/ Getty Images

photographie

Intérieur, de Maurice Maeterlinck.
Crédits : K. Miura/ Festival d'Automne à Paris, 2014

photographie

Jean Anouilh en 1963
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jérôme Savary monte Fregoli
Crédits : Micheline Pelletier/ Sygma/ Getty Images

photographie

La Divine Comédie de Dante, mise en scène de Romeo Castellucci
Crédits : B. Horvat/ AFP/ Getty

photographie

La Visite de la vieille dame, F. Dürrenmatt
Crédits : De Agostini

photographie

Lucinda Childs
Crédits : M. Kalter/ AKG

photographie

Patrice Chéreau
Crédits : P. Victor/ ArtComArt/ Théâtre de la Ville

photographie

Peter Zadek
Crédits : M. Deghati/ AFP/ Getty

photographie

Ricercar, F. Tanguy
Crédits : M. Gangne/ AFP/ Getty

photographie

Tadeusz Kantor
Crédits : M. Kalter/ AKG

photographie

Bertolt Brecht
Crédits : Hulton Getty

photographie

Louis Jouvet dans Entrée des artistes, M. Allégret
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Luca Ronconi
Crédits : Giorgio Lotti/ Mondadori Portfolio/ AKG images

photographie

Romain Rolland
Crédits : Hulton Getty

photographie