MINIMAX

CONTINGENCE

  • Écrit par 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 4 892 mots

Dans le chapitre « La contingence dans les sciences sociales »  : […] Il ne s'agit pas ici d'examiner le rôle que les grandes philosophies de l'histoire attribuent à l'idée de contingence, mais de considérer si, parmi les sciences sociales, il en est qui recourent à cette notion dans leurs descriptions concrètes ou leurs hypothèses explicatives. Si les sciences sociales, en effet, se dotent d'un concept de contingence, nous le trouverons soit dans la présentation ob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contingence/#i_16080

HASARD

  • Écrit par 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 6 801 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La théorie des jeux »  : […] Jusqu'ici, le hasard est apparu comme étroitement lié aux aléas extérieurs, qu'on peut ranger, schématiquement, en deux classes : l'incertitude relative aux événements naturels ou non intentionnels et l'incertitude qui résulte de l'impossibilité de prévoir la conduite d'autrui . Les jeux fournissent une illustration très simple de ces deux cas : dans une loterie, le résultat dépend du mouvement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hasard/#i_16080

JEUX THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Bernard GUERRIEN
  •  • 8 066 mots

Dans le chapitre « Concepts de solution et solutions d'un jeu »  : […] Un jeu est un modèle, dans lequel des individus (rationnels) doivent choisir une stratégie, dans le cadre de règles précises. Quelle peut alors être la « solution » d'un tel modèle ? La réponse semble aller de soi : c'est le choix fait, simultanément, par les joueurs en adoptant un comportement rationnel. Cette réponse n'est toutefois valable que s'il existe un choix qui s'impose à tous (et donc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-jeux/#i_16080

NOUVELLE ÉCONOMIE POLITIQUE, analyse économique du vote

  • Écrit par 
  • Jean-François LASLIER
  •  • 7 212 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La compétition électorale downsienne »  : […] Pour établir le lien entre la notion de choix majoritaire et les institutions politiques réelles, il faut une théorie de la démocratie. Celle qui est classiquement utilisée par les économistes est associée au nom d'Anthony Downs ( An Economic Theory of Democracy , 1957). Il s'agit d'une représentation idéalisée de la compétition électorale fondée sur les hypothèses suivantes  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-economie-politique/#i_16080

THEORY OF GAMES AND ECONOMIC BEHAVIOR, John von Neumann et Oskar Morgenstern - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe MAMAS
  •  • 1 046 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une théorie mathématique des interactions stratégiques »  : […] Theory of Games and Economic Behavior s’adresse en priorité aux économistes. Son objet principal est l’étude des « jeux », terme qui désigne toute situation d’interaction dans laquelle plusieurs individus ou groupes d’individus disposent d’un ensemble de choix, appelés « stratégies », qui leur permettent d’obtenir des « gains », en argent ou en « utilité ». De nombreuses in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theory-of-games-and-economic-behavior/#i_16080