MINÉRALISATION, métallogénie

GANGUE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 328 mots

L'origine de ce terme remonte au mot allemand Gang , qui veut dire filon. La gangue comprend généralement tous les minéraux d'un gîte métallifère qui, d'une part, diffèrent de ceux de la roche encaissante et qui, d'autre part, ne sont pas recherchés par l'exploitant. Pour certains auteurs, cette notion de gangue rejoint plus ou moins la notion de « stérile » employée par le mineur et qui désigne t […] Lire la suite

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 825 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Relations des corps minéralisés avec les roches encaissantes »  : […] Les corps métallifères se rencontrent aussi bien dans les roches sédimentaires et métamorphiques que dans les roches volcaniques ou plutoniques. Ils sont de formes variées, concordants ou non avec la stratification des roches (fig. 1) . La minéralisation peut y être disséminée dans la roche sous forme de « mouches » (gisement disséminé) ; elle peut y être en lits et concordante avec la stratifica […] Lire la suite

MÉTAUX - Métallogénie

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 4 298 mots

Dans le chapitre « Provinces métallogéniques »  : […] Le terme de province métallogénique a été introduit en 1913 par le métallogéniste français Louis de Launay, et, dans son sens originel, il fait simultanément appel à la notion d'espace et à celle de temps. L' emploi de ce concept spatio-temporel s'est avéré extrêmement utile lorsque l'on considère des ensembles clairement définis, comme les minéralisations stannifères liées aux granites varisques […] Lire la suite

OOLITES ou OOLITHES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PLAZIAT
  •  • 745 mots

Grains à structure concentrique dont l'accumulation peut conduire à la formation d'un sédiment ou d'une roche purement oolitique, appelée anciennement oolithe par extension (oolite blanche du Jurassique du Bassin parisien). Surtout abondantes dans le Jurassique, en Europe, les oolites sont connues du début du Paléozoïque à nos jours. Ces grains, généralement petits et sphériques à ovoïdes (de 0,5 […] Lire la suite

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les gisements situés dans une couverture sédimentaire carbonatée sans lien avec un magmatisme ou un volcanisme »  : […] Ces gisements sont eux-mêmes subdivisés en plusieurs sous-types, qui peuvent d'ailleurs coexister dans la même région, voire dans le même site. Ces gisements de types divers sont soit contemporains entre eux, soit d'âges différents et superposés stratigraphiquement. Les publications géologiques anglo-saxonnes les regroupent sous le nom de Mississippi Valley Type . En simplifiant la classification, […] Lire la suite