MIMÉSIS

ACTEUR

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 798 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La mimésis antique »  : […] La mimésis (imitation) de l'acteur consistera donc en l'imitation d'actions au moyen de techniques éprouvées : « L'action consiste dans l'usage de la voix, comment il faut s'en servir pour chaque passion, c'est-à-dire quand il faut prendre la forte, la faible et la moyenne, et comment employer les intonations, à savoir l'aiguë, la grave et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acteur/#i_47759

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 292 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les avatars de la rhétorique aristotélicienne : la « khaṭāba » »  : […] la nature de ce lien, il faut s'arrêter un moment sur le concept de muḥākāt par lequel Avicenne traduit et interprète la mimêsis d'Aristote. Alors que, pour ce dernier, la poésie est une imitation des actions humaines qui passe par la création d'une fable (mythos) et qu'il n'y a de mimêsis que là où il y a un « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-litterature/#i_47759

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La poétique »  : […] d'œuvres. La poésie est, d'une façon générale, « imitation » (mimèsis), par quoi il faut entendre non un simple décalque de la réalité, mais une sorte de re-création de cet « acte » (énergeia) qui constitue la vie. En particulier, la tragédie « imite non pas les hommes, mais une action et la vie, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristote/#i_47759

L'ART ET L'ILLUSION, Ernst Gombrich - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 034 mots

Dans le chapitre « Naissance et métamorphoses de la « mimesis » »  : […] profil d'évolution qu'il trace correspond donc à celui qu'avait esquissé Vasari dans ses Vies. Cette assimilation de la réussite d'une œuvre à son pouvoir d'imiter la réalité en suggérant la vie et en provoquant l'émotion du spectateur – conception dont Roger de Piles était un des champions au xviie siècle – se trouve mise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-et-l-illusion/#i_47759

ARTS POÉTIQUES

  • Écrit par 
  • Alain MICHEL
  •  • 5 918 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mythe et représentation »  : […] Si Platon chasse les poètes de sa république parce qu'ils sont des imitateurs et qu'ils pratiquent la mimésis au lieu du récit, Aristote, dans sa Poétique, décrit les lois du récit épique ou dramatique et justifie la mimésis, capacité d'imitation dévolue au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-poetiques/#i_47759

ARTS POÉTIQUES, notion de

  • Écrit par 
  • Filippo D' ANGELO
  •  • 1 341 mots

Dans le chapitre « La « Poétique », un texte fondateur »  : […] au milieu du ive siècle avant J.-C. D'après Aristote, toute forme d'expression artistique se fonde sur la mimèsis, terme que l'on traduit, alternativement, par imitation ou représentation. Pour ce qui est de la mimèsis poétique, Aristote considère qu'elle a pour objet les actions des hommes. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-poetiques-notion-de/#i_47759

AUERBACH ERICH (1892-1957)

  • Écrit par 
  • Georges MOLINIÉ
  •  • 626 mots

Né à Berlin, ce professeur à l'université de Marburg, chassé par les nazis, réfugié à Istanbul puis aux États-Unis, est l'auteur de travaux sur Dante, le symbolisme chrétien, la littérature latine médiévale, la littérature française. Il est surtout universellement connu depuis la publication, en 1946, de Mimésis : la représentation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-auerbach/#i_47759

GOMBRICH ERNST HANS (1909-2001)

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK, 
  • Universalis
  •  • 1 615 mots

Dans le chapitre « La place du spectateur »  : […] Dans les arts de la « mimésis » comme devant le monde, l'esprit humain est un « projecteur mobile », qui procède par hypothèses et ajustements. Les « pathologies de la représentation », notamment dans le portrait, et l'abondante tradition d'enseignement des académies prouvent qu'on ne saurait voir, ou reproduire, sans schémas mentaux et corrections […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-hans-gombrich/#i_47759

IMITATION, esthétique

  • Écrit par 
  • Danièle COHN, 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 3 911 mots
  •  • 1 média

un concept caractéristique des réflexions sur l'activité artistique. À l'origine était la mimèsis. Ce terme grec, dont « imitation » est une traduction, désigne ce que l'on pourrait appeler une action interprétative. L'imitation ne restitue pas le réel, elle construit une représentation qui produit de la réalité. Nous croyons en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-esthetique/#i_47759

INSPIRATION (Grèce antique)

  • Écrit par 
  • Luc BRISSON
  •  • 2 323 mots

Dans le chapitre « La folie poétique »  : […] de Platon dans la République est beaucoup plus élaborée, qui refuse à la poésie et donc à son interprétation le statut d'art, en raison de ses rapports avec la mímēsis, l'imitation : la poésie étant productrice d'apparences, ses produits sont d'entrée de jeu dépourvus de réalité, et les pseudo-enseignements qu'elle propose ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inspiration/#i_47759

PARADOXE SUR LE COMÉDIEN (D. Diderot) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 050 mots

Dans le chapitre « La dialectique du paradoxe »  : […] C'est aussi, propose P. Lacoue-Labarthe, que le Paradoxe sur le comédien nous invite à une réflexion sur la mimésis : s'y voit posée la nécessité d'un retrait du sujet – car point de « je » arrêté chez Diderot, le Premier interlocuteur ne pouvant être assimilé à l'auteur –, condition préalable à la représentation qui, loin d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paradoxe-sur-le-comedien-livre-de-d-diderot/#i_47759

POÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marie SCHAEFFER, 
  • Tzvetan TODOROV
  •  • 4 791 mots

Dans le chapitre « Poétique, rhétorique, herméneutique »  : […] (ce que nous appelons ainsi) – et dans ce sens le livre n'est pas un ouvrage de théorie littéraire – mais la représentation (mimésis) à l'aide du langage. En conséquence, après une introduction consacrée à la représentation en général, Aristote décrit les propriétés des genres représentatifs (ou « fictifs »), c'est-à-dire l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetique/#i_47759

POÉTIQUE, Aristote - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 910 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La poésie comme art mimétique »  : […] La caractérisation de la poésie par la mimèsis (terme tellement surchargé d'interprétations qu'on hésite parfois aujourd'hui à le traduire simplement par imitation, pour lui préférer « représentation » – mais au risque d'atténuer le lien avec ce qu'Aristote considère comme une activité instinctive) vaut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetique-aristote/#i_47759

RÉALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Gerald M. ACKERMAN, 
  • Henri MITTERAND
  •  • 6 489 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La littérature comme reflet de la réalité »  : […] Et, puisque le mot « mimèsis » vient d'être écrit, rappelons qu'il s'agit là d'un des concepts qui, d'Aristote à Barthes en passant par Batteux, Lessing et Quatremère de Quincy, ont le plus obsédé la réflexion occidentale sur la littérature, et qu'un des plus grands livres d'histoire et de critique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/realisme-art-et-litterature/#i_47759

TEMPS ET RÉCIT, Paul Ricœur - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 882 mots

a que trop tendance à occulter. Le « voir-comme » de la métaphore serait « le révélateur d'un „être-comme“ au niveau ontologique le plus radical ». La fonction mimétique dont Aristote fait l'essence du récit (identifié par lui à l'épopée), « mimésis d'une action », est conçue au départ comme une « application particulière » de ce que Ricœur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-et-recit/#i_47759

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

  • Écrit par 
  • Christian BIET, 
  • Hélène KUNTZ
  •  • 12 311 mots
  •  • 1 média

: il ne s'agit donc pas ici – et on le lit chez Aristote – de mimer la réalité pour l'imiter exactement, mais de fournir une mimésis, autrement dit d'installer un rapport, réfléchi et médiatisé par l'œuvre d'art, avec le monde. Enfin, le théâtre est encore un texte plus ou moins fixé, produit par un ou plusieurs auteurs, destiné à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-dramaturgie/#i_47759

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 199 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence et rapport à autrui »  : […] désire ». Autrement dit, pour Girard, dès que je désire quelque chose, mon désir signale l'objet à un rival qui le désire à son tour. Le désir est par nature mimétique, sans cesse à la recherche d'un modèle. La mimesis (le mouvement d'imitation) du désir engendre ainsi le conflit. Par un renversement prévisible la violence devient alors « le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_47759