MILLÉNARISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les grands moments du millénarisme chrétien

Du christianisme primitif au Moyen Âge occidental

Le millénarisme, très vivace dans le christianisme des premiers siècles, était professé aussi bien par des « orthodoxes », tels Irénée de Lyon à la fin du iie siècle et Hippolyte de Rome au début du iiie siècle, que par des « hérétiques » comme les montanistes, d'origine phrygienne, et, déjà à la fin du ier siècle, par certains gnostiques (Cérinthe). Au début du iiie siècle, le millénarisme asiate touche des chrétiens africains comme Tertullien. Au début du ive siècle encore, Lactance place le millenium parmi les attraits du christianisme. Mais un courant antimillénariste se dessinait au sein du christianisme. Il fut d'abord inspiré par le discrédit d'une conception trop terrestre et matérielle de l'idéal chrétien, puis par la crainte ressentie devant les tendances hérétiques et révolutionnaires des mouvements millénaristes. Origène, au iiie siècle, transporta le millenium de la société terrestre dans l'âme individuelle. Après des hésitations, Augustin, au début du ve siècle, interpréta le millénarisme comme une allégorie spirituelle (Cité de Dieu, XX, vii), et le poids de son autorité au Moyen Âge fut une arme essentielle contre les millénaristes. En 431, le concile d'Éphèse condamna la conception littérale du millenium. Désormais l'Église insistera sur la parousie, le Jugement dernier, le second millenium, le millenium céleste.

Pendant le Moyen Âge, l'antithèse qui oppose Rome, tête du paganisme, ville de la Bête (à l'instar de Babylone), et Jérusalem, lieu de l'Incarnation appelé à redevenir, en Terre sainte ou ailleurs, la capitale du Royaume, change de sens. Rome, c'est l'Église matérielle qui doit être et sera détruite ; Jérusalem, c'est l'Église spirituelle qu'il faut instaurer. Ainsi le millénarisme médiéval ne sera pas seulement entraî [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

La croisade des Enfants

La croisade des Enfants
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Flagellants

Flagellants
Crédits : AKG

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MILLÉNARISME  » est également traité dans :

ADVENTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 089 mots

Le terme « adventisme » vient du latin adventus , venue. Il désigne une doctrine centrée sur l'attente du retour du Christ à la fin des temps. En lui-même, le vocable adventisme pourrait s'appliquer à tous les mouvements du genre eschatologique de l'histoire du christianisme. En ce sens, il existe un adventisme pré-adventiste ou des traits adventistes dans de nombreux mouvements chrétiens. Sans do […] Lire la suite

AMÉRINDIENS - Hauts plateaux andins

  • Écrit par 
  • Carmen BERNAND
  •  • 4 680 mots

Dans le chapitre « Millénarismes andins »  : […] Après la conquête, l'exécution, à trente ans d'intervalle, d'Atahualpa et du jeune Tupac Amaru donna lieu à des croyances millénaristes nourries également d'eschatologie chrétienne. Le chroniqueur Cieza de León rapporta qu'Atahualpa, avant de mourir garrotté, aurait déclaré qu'il reviendrait sous la forme d'un serpent. En 1572, la tête de l'Inca rebelle Tupac Amaru, exposée sur la place de Cuzco […] Lire la suite

ANABAPTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 399 mots

Dans le chapitre « Le spiritualisme de Thomas Müntzer »  : […] L'historiographie traditionnelle, suivant, consciemment ou non, les points de vue polémiques de Luther, considère Thomas Müntzer (1489 env.-1525), comme le premier des anabaptistes. En fait, il semble bien qu'il n'ait jamais pratiqué le baptême des adultes, mais seulement attaqué celui des enfants. Prêtre catholique, puis ministre luthérien, Müntzer avait acquis une connaissance approfondie de la […] Lire la suite

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme chinois

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET, 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 4 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sectes et textes sacrés »  : […] Des textes sacrés du bouddhisme, les Chinois n'ont retenu qu'un petit nombre (et parfois certains chapitres de sūtra ) dont le succès a été immense : Lotus de la Vraie Loi ( Fahuajing , en sanskrit Saddharmapundarīka ), Jingangjing ( Vajracchedikā , sūtra de la Sapience de diamant), Banroxinjing ( Prajnāpāramitāhrdaya ), sūtra de Vimalakīrti, sūtra d'Amitābha... Certains apocryphes ont connu un t […] Lire la suite

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

Dans le chapitre « La bataille des dieux »  : […] Avec les phénomènes de possession, on passe de l'étude des systèmes religieux à celle des réponses religieuses à des problèmes posés par le changement social. Ce qui caractérise le xx e siècle, c'est à coup sûr l'accélération des contacts entre civilisations différentes. Cette situation ne pouvait pas ne pas influencer l'ethnologie religieuse, en conduisant de nombreux savants à délaisser l'étude […] Lire la suite

FAMILISTES (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 419 mots

Fondée en 1540 par Hendrik Niclaes, la Famille d'amour, souvent assimilée à tort à une secte anabaptiste, entend rétablir dans son innocence la communauté humaine originelle. Son organisation comprend un évêque, dont l'autorité est épaulée par douze sages et quatre classes de prêtres. Tous font don à la secte de leurs biens personnels. Elle comptait un assez grand nombre de fidèles, principalement […] Lire la suite

FLAGELLANTS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 024 mots

Bien que la flagellation comptât parmi les pratiques de macération jadis admises par l'Église, il faut attribuer aux espérances millénaristes (fondées sur la valeur prophétique attribuée par Joachim de Flore à l'année 1260) l'extension collective du phénomène d'autopunition et ses prétentions chiliastiques. L'idée d'une apocalypse imminente et de l'avènement d'un royaume des saints, largement répa […] Lire la suite

GUILLELMITES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 994 mots

Le rassemblement, autour d'une certaine Guiglelma qui s'est acquis une réputation de sainteté, de fidèles prêchant l'imminence du troisième âge semble, à première vue, ne relever que de l'agitation joachimite si fréquente dans la seconde moitié du xvi e siècle. Deux traits prêtent cependant au phénomène un caractère particulier : l'un, qui reste dans l'orthodoxie, souligne la surenchère lucrative […] Lire la suite

HOFMANN MELCHIOR (1495 env.-1543)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 743 mots

Propagandiste de la foi anabaptiste, Melchior Hofmann appartient à cette génération de prophètes engendrés par la Réforme que leur exégèse personnelle de la Bible et leur enthousiasme rendent suspects à toutes les factions. Bien que résolument pacifistes, lui et ses partisans, appelés melchiorites, eurent à subir la persécution qui est attisée par la haine conjointe de Luther et de Rome, et que gé […] Lire la suite

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Scission parmi les traditionalistes : 1818-1857 »  : […] Pendant un siècle, l'empereur moghol resta nominalement sur son trône à Delhi. Les savants traditionnels ou oulémas ( ‘ulamā ) demeurèrent en majorité fidèles à l'ordre médiéval enseigné dans les séminaires ( madrasa ) qui maintenaient une culture arabe et persane et s'en tenaient à la soumission ( taqlīd ) aux écoles de droit (majorité sunnite hanafite avec quelques chaféites sur les côtes ; min […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques LE GOFF, « MILLÉNARISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/millenarisme/