TROPICAL MILIEU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géomorphologie

Tel qu'il a été délimité au début de cet article, le domaine tropical s'étend sur quelque 20 p. 100 des terres émergées, de part et d'autre de l'équateur. Une aussi vaste étendue ne saurait constituer une unité morphodynamique et morphoclimatique. Il convient, en particulier, de différencier les régions forestières et celles de savanes, tant du point de vue des modalités de l'érosion que des modelés du relief. Par ailleurs, des héritages géomorphologiques y témoignent de variations climatiques subies par les unes et les autres au cours du Quaternaire.

Érosion et modelés en milieux forestiers

Processus d'érosion

L'érosion en milieux forestiers doit son originalité à la permanence de la chaleur et de l'humidité. En premier lieu, cette permanence assure, dans l'attaque des roches, la prépondérance absolue de l'altération biochimique sur les actions mécaniques. L'eau en est l'agent essentiel, renforcé par le dioxyde de carbone de l'atmosphère et par les acides humiques issus de la décomposition rapide de la matière organique fournie en abondance par la puissante couverture forestière. Selon l'acidité des roches attaquées et les conditions du drainage, l'hydrolyse des silicates et des constituants alumino-silicatés du matériel éruptif et métamorphique, abondant dans les boucliers tropicaux, donne divers produits de néoformation en proportions variables, par élimination différentielle d'un grand nombre des constituants primaires. Dans les bas-fonds marécageux dominent les argiles du type montmorillonite (bisiallitisation), alors que celles du type kaolinite se forment sur les versants (kaolinisation ou monosiallitisation). Le lessivage total de la silice, dans le cas de roches mères basiques, notamment, aboutit à une production d'hydroxydes de fer (goethite) ou d'aluminium (gibbsite) en fortes concentrations (latéritisation ou allitisation).

Les altérites issues de ces transformations, dont la puissance peut dépasser une cinquantaine de mètres, montrent une superposition de zon [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Paysage de Cuba

Paysage de Cuba
Crédits : Insight Guides

photographie

Monde inter-tropical

Monde inter-tropical
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mousson d'été, mousson d'hiver

Mousson d'été, mousson d'hiver
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pain de Sucre, Rio de Janeiro

Pain de Sucre, Rio de Janeiro
Crédits : Rodrigo Soldon Souza/ Flickr ; CC-BY-ND 2,0

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur des Universités, professeur émérite à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne
  • : professeur à l'université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Autres références

«  TROPICAL MILIEU  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le climat »  : […] Les climats africains présentent une forte composante zonale, particulièrement nette dans l'hémisphère Nord : se succèdent, du nord au sud, les climats méditerranéen, aride, tropical sec, tropical humide, équatorial. Ce dispositif est déterminé par la dynamique des masses d'air qui a fait l'objet de différents modèles explicatifs depuis celui de la « cheminée équatoriale » attribuant un rôle déc […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 077 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les cultures à la houe des savanes intertropicales »  : […] Dans plusieurs régions tropicales d'Afrique, le déboisement a conduit dès la fin du Néolithique à la formation de savanes ou de steppes herbeuses, parfois arbustives ou arborées, dans lesquelles les agriculteurs ont développé, sur les meilleures terres, toute une variété de systèmes de cultures à la houe. Celles-ci ont pris de l'ampleur avec la houe métallique, qui a permis de défricher des tap […] Lire la suite

AMAZONIE

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 3 262 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Le dernier grand massif forestier tropical et le plus grand bassin hydrographique du monde »  : […] Le terme Amazonie, apparu au xix e  siècle, fait référence à deux ensembles naturels : un bassin hydrographique et une immense forêt ombrophile. Le bassin hydrographique amazonien occupe 1/20 e de la surface terrestre, les 2/5 e de l'Amérique du Sud, la moitié du Brésil ; il représente 1/5 e du total d'eau douce de la planète. Six pays se partagent ce bassin hydrographique (Brésil, Bolivie, Co […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Relief et climat »  : […] Le relief exerce son influence de plusieurs manières. Les cordillères, qui bordent les rives occidentales, continues, massives et élevées empêchent une large pénétration des influences adoucissantes et régulatrices du Pacifique, aux latitudes tempérées où la circulation atmosphérique se fait normalement d'ouest en est. Dans l'étroit cordon isthmique de l'Amérique centrale, et surtout dans les An […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 36 981 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'Argentine tropicale »  : […] Présentant des indices de développement plus modestes, l'Argentine tropicale se subdivise entre les provinces de Misiones et Corrientes, le Chaco (provinces du Chaco, de Formosa, une partie de Santiago del Estero) et enfin le nord-ouest andin (Salta, Jujuy et Tucumán). Ce sont les provinces de Chaco et de Formosa qui enregistrent les plus mauvais taux de mortalité infantile et d'analphabétisme. […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Climat et végétation »  : […] L'Asie méridionale est de climat tropical. La chaleur en plaine est constante toute l'année : il n'y a un « hiver », au sens thermique, que dans le nord-ouest du sous-continent indien où Lahore a une moyenne de 12,6  0 C en janvier avec des gels assez fréquents, et Delhi une moyenne de 15  0 C, ainsi que dans les deltas du nord du Vietnam où Hanoi a une moyenne de 14  0 C en janvier. Ailleurs, en […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 361 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Le climat »  : […] Véritable petit continent situé de part et d'autre du tropique du Capricorne, entre 10 0 et 40 0 de latitude sud, l'Australie a une position symétrique de celle du Sahara dans l'hémisphère Nord : aussi est-ce un continent sec, les régions bien arrosées ne constituant qu'une frange littorale plus ou moins large au nord, à l'est et au sud. La circulation atmosphérique générale explique un tel cl […] Lire la suite

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 386 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un milieu naturel fertile, mais vulnérable »  : […] Une grande partie des terres du Bangladesh se trouvent à moins de 12 mètres au-dessus du niveau de la mer, et les zones côtières se situent à moins de 2 mètres : il est donc un des pays les plus plats du monde. Plateaux et collines ne représentent que 20 p. 100 de sa superficie, et se situent essentiellement dans le nord-est (région de Sylhet) et dans le sud-est du pays (Chittagong Hill Tracts). À […] Lire la suite

BIOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Daniel GOUJET
  •  • 11 054 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Forêt ombrophile tropicale »  : […] Dans la forêt ombrophile tropicale (forêt dense, forêt tropicale humide, selva, hylea, Regengehölze, tropical rainforest, pluviilignosa), les arbres sempervirents à feuilles larges occupent plusieurs strates. La régularité de la strate supérieure est parfois perturbée par des arbres plus élevés. Les troncs, parfois arc-boutés par des contreforts, se ramifient surtout dans le tiers ou le quart sup […] Lire la suite

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Un pays de contrastes physiques »  : […] À divers égards, la Birmanie est à l'image de l'Asie du Sud-Est continentale : son relief est lui aussi marqué par des directions orographiques nettement méridiennes qui cloisonnent plaines et bassins alluviaux et ont influencé les migrations et les répartitions humaines au cours des siècles. Ainsi, la Birmanie centrale est un bassin d'effondrement qui s'étire sur 1 000 kilomètres du nord au sud, […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Roger COQUE, François DURAND-DASTÈS, « TROPICAL MILIEU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-tropical/