KALATOZOV MIKHAÏL (1903-1973)

RUSSIE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 10 172 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le dégel »  : […] de Tenguiz Abouladze et Rezo Tchkheidze, est un signe avant-coureur de leur renaissance. Mais le film qui redonne une présence internationale au cinéma soviétique est Quand passent les cigognes (1957), du vétéran géorgien Mikhaïl Kalatozov : film d'émotions qui renoue avec la tradition humaniste russe, mais aussi mélodrame qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-le-cinema/#i_70533

SAMOÏLOVA TATIANA (1934-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Letyat zhuravli, 1957). Cette même année, le film de Mikhaïl Kalatozov remportait la palme d’or. Il tranchait, par ses qualités filmiques virtuoses, avec la production ordinaire du cinéma soviétique et jetait un œil neuf sur un thème traité de nombreuses fois : une histoire d’amour tragique dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatiana-samoilova/#i_70533