MICROCRÉDIT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un outil au service du développement ?

Espoirs et désillusions

Au milieu des années 2000, 1,2 milliard de personnes (dont 75 p. 100 sont des femmes) vivaient avec moins de 1 dollar par jour en parité de pouvoir d'achat et près de 2 milliards de personnes vivaient avec 1 à 2 dollars par jour.

Le microcrédit a été promu comme un outil au service du développement en faveur de cette population ; il s'appuie sur une stratégie de marché et qui peut théoriquement fonctionner sans subvention nationale ni internationale. Si les pauvres ont besoin de financement, des crédits à des taux d'intérêt couvrant les coûts des prêteurs restent attractifs comparativement aux crédits offerts par les prêteurs locaux. Les très bonnes performances des institutions de microcrédit en matière de remboursements ont initialement conforté les bailleurs de fonds dans cette idée : en 2004, le taux de remboursement des plus grandes institutions de microcrédit au Maroc était de 100 p. 100 et les performances mises en avant dépassaient souvent les 97 p. 100. Lors du sommet sur le microcrédit (Microcredit Summit) organisé à Washington en 1997, la communauté de la microfinance et les nombreux hommes politiques participants s'étaient fixé l'objectif de donner accès au crédit et aux autres services financiers aux 100 millions de familles les plus pauvres avant 2005. En 2006, plus de 10 000 institutions de microcrédit servaient plus de 130 millions de personnes, dont presque la moitié issue des populations les plus pauvres (55 millions environ).

Ces éléments expliquent l'enthousiasme général envers la microfinance et lui ont valu une part non négligeable des budgets de développement (1 milliard d'euros sur les 84 milliards d'euros d'aide publique au développement en 2005). Les taux de croissance à deux chiffres du portefeuille de crédit et du nombre de clients ont confirmé le succès mondial de la microfinance dans une première phase, couronné par l'octroi du prix Nobel de la paix en 2006 à la Grameen Bank et à son fondate [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  MICROCRÉDIT  » est également traité dans :

A.M.A.P. (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 2 981 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les questions posées par les élargissements sociologiques et géographiques des A.M.A.P.  »  : […] Les profils socioculturels des « consom’acteurs » membres des associations de type A.M.A.P. apparaissent certes assez divers mais avec cependant une surreprésentation de catégories sociales relativement aisées financièrement aussi bien en France qu’aux États-Unis. Comment permettre à des catégories sociales moins favorisées de bénéficier de ces produits locaux ? Quelques rares A.M.A.P. tentent de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-m-a-p/#i_47785

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 386 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une « success story » du développement ? »  : […] Les progrès économiques et sociaux de ces dernières décennies amènent la Banque mondiale à parler d’une success story du développement. Selon les Nations unies, la majorité des Objectifs du millénaire pour le développement seront atteints en 2015 : 98 p. 100 des enfants ont accès à l’école primaire depuis 2001 et les inégalités d’accès entre filles et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bangladesh/#i_47785

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie GODQUIN, Solène MORVANT-ROUX, « MICROCRÉDIT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/microcredit/