MICROBIOME HUMAIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Exploration du microbiome humain

Depuis les années 2004-2005, l’étude des microbiotes humains s’est considérablement développée, comme en témoigne l’explosion du nombre d’articles consacrés à ce sujet sur le site bibliographique PubMed. Cette expansion exceptionnelle est le résultat du développement des approches dites « -omiques » (génomique, protéomique, etc.). Ces méthodes permettent de décrire la complexité du vivant dans son ensemble, sans poser de conditions restrictives au départ, comme la nécessité de mettre en culture des micro-organismes sur divers milieux nutritifs pour les étudier, qui exclut a priori ceux qui ne poussent pas.

La clé des travaux portant sur les microbiotes humains est l’émergence de la métagénomique liée au développement simultané des appareils de séquençage de l’acide désoxyribonucléique (ADN) à haut débit et des logiciels permettant de donner sens aux multiples séquences d’ADN obtenues à partir d’une simple biopsie ou de matière fécale. Dans les faits, on s’intéresse principalement aux bactéries. L’ADN total contenu dans un échantillon est dupliqué en grand nombre (amplification en chaîne par polymérase, ACP ; polymerase chain reaction, PCR) puis séquencé. On obtient ainsi des millions de séquences. On examine ensuite particulièrement les séquences nucléotidiques de la région hypervariable 4 de l’acide ribonucléique (ARN) ribosomique 16S bactérien, car ces séquences sont différentes d’une espèce bactérienne à une autre. L’analyse métagénomique de ces « big data » identifie et quantifie les micro-organismes présents dans l’échantillon. La méthode est rapide, codifiée et peu onéreuse.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages



Médias de l’article

Lactobacilles en microscopie électronique

Lactobacilles en microscopie électronique
Crédits : Science Photo Library

photographie

Lien possible entre inflammation intestinale et maladie de Parkinson

Lien possible entre inflammation intestinale et maladie de Parkinson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Étal de probiotiques

Étal de probiotiques
Crédits : Sam Dao/ Alamy/ Hemis

photographie




Classification


Autres références

«  MICROBIOME HUMAIN  » est également traité dans :

MICROBIOME ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Chih-Jung CHANG, 
  • Yun-Fei KO, 
  • Hsin-Chih LAI, 
  • Jan MARTEL, 
  • David OJCIUS, 
  • John D. YOUNG
  •  • 6 522 mots
  •  • 5 médias

Notre corps abrite une communauté complexe de milliards de microbes, surtout des bactéries, mais aussi des virus, levures et protozoaires, un nombre à peu près équivalent à celui des cellules humaines. Dans des conditions normales, cette population vit en équilibre avec l’organis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-et-sante/#i_56393

ASTHME ET IMMUNITÉ INNÉE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 487 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comment retrouver un environnement protecteur ? »  : […] Ainsi, l’excès d’hygiène pour se protéger des microbes dès la petite enfance n’est donc pas nécessairement favorable. Un environnement dit « naturel », au sens de non ou peu aseptisé, rendrait les enfants moins vulnérables aux allergies et à l’asthme. Mais comment retrouver un effet protecteur, puisqu’il est saugrenu d’envisager un retour au mode de vie rural du xix e  siècle ? Posée en ces termes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asthme-et-immunite-innee/#i_56393

Voir aussi

Pour citer l’article

« MICROBIOME HUMAIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-humain/