MICROBIOME ET SANTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le microbiote des organes génitaux

On sait peu de choses sur le microbiote normal de l’organe génital masculin. En revanche, le microbiotevaginal est bien connu. Sa flore est dominée par différentes espèces de bactéries comme les lactobacilles et Prevotella qui produisent de l’acide lactique. Il s’agit d’un véritable système de défense contre les infections. Les lactobacilles bloquent la croissance de bactéries à potentiel pathogène, principalement en utilisant les ressources nutritives limitées et en produisant l'acide lactique qui diminue le pH vaginal (< 4,5). Ils peuvent également bloquer l’adhérence des bactéries pathogènes à l'épithélium vaginal. Les lactobacilles produisent également du peroxyde d'hydrogène et des bactériocines qui peuvent inactiver d’autres bactéries. La composition du microbiote vaginal des femmes en bonne santé varie en fonction de facteurs endogènes tels que le cycle menstruel et l'origine ethnique, ainsi qu’en fonction de facteurs exogènes comme la situation géographique, les rapports sexuels et les traitements aux antibiotiques.

En dépit de sa stabilité, ce microbiote peut être modifié par de nombreux événements qui amenuisent son caractère défensif et ouvrent la porte à des modifications pathologiques. La vaginose bactérienne est caractérisée par un microbiote altéré dominé par Gardnerella vaginalis et montrant une augmentation de Sneathia sanguinegens ainsi que des espèces anaérobies et des mycoplasmes. Ce microbiote vaginal altéré pourrait prédisposer les femmes aux maladies sexuellement transmissibles à Chlamydia trachomatis et Neisseria gonorrhoeae, ainsi qu’au protiste Trichomonas vaginalis. Bien que présente dans le vagin d'environ 20 p. 100 des femmes en bonne santé, la levure Candida albicans est également associée aux infections vaginales. Les troubles hormonaux et certains traitements ou contraceptifs peuvent mener à la croissance accrue de Candida albicans, provoquant ainsi infection et inflammation locales.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Les divers microbiotes humains

Les divers microbiotes humains
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Diversité des maladies liées au microbiote intestinal

Diversité des maladies liées au microbiote intestinal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les cellules de l’épithélium intestinal

Les cellules de l’épithélium intestinal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Le champignon asiatique Antrodia cinnamomea

Le champignon asiatique Antrodia cinnamomea
Crédits : Chang Gung Biotechnology

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chercheur postdoctorant à l'université Chang Gung (Taïwan)
  • : docteur ès sciences, président de Chang Gung Biotechnology (Taïwan)
  • : docteur ès sciences, professeur à l'université Chang Gung (Taïwan)
  • : docteur ès sciences, chercheur statutaire à l'université Chang Gung (Taïwan)
  • : docteur ès sciences, professeur à l'université du Pacifique, San Francisco (États-Unis)
  • : docteur en médecine, docteur ès sciences, président du conseil d'administration de Chang Gung Biotechnology (Taïwan), professeur associé à l'université Rockefeller, New York (États-Unis)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Chih-Jung CHANG, Yun-Fei KO, Hsin-Chih LAI, Jan MARTEL, David OJCIUS, John D. YOUNG, « MICROBIOME ET SANTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-et-sante/