THONET MICHAEL (1796-1871)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pionnier autrichien de la fabrication industrielle de mobilier. Ses innovations en matière de production de meubles en bois courbé influencèrent profondément ses contemporains, mais aussi les créateurs de l'époque moderne, et les chaises qu'il conçut, aux lignes à la fois fonctionnelles et raffinées, sont encore fabriquées de nos jours.

À l'origine simple artisan, Michael Thonet, né le 2 juillet 1796 à Boppard, près de Trèves en Allemagne, ouvrit son propre atelier en 1819. Il se spécialisa dans la parqueterie avant d'explorer, à partir de 1830, des techniques inédites d'ébénisterie. Grâce à un système permettant de courber des lames de bois à la vapeur, puis de les coller sur quatre ou cinq épaisseurs, il put assembler entièrement des chaises légères et curvilignes. Des techniques comparables – mais appliquées avec moins de souplesse – étaient en usage à la même époque à New York, chez le fabricant de meubles d'origine allemande John Henry Belter.

L'inventivité de Thonet retint l'attention du prince Richard Metternich, fils du chancelier de Cour et d'État de la monarchie autrichienne, qui, en 1842, l'invita à venir s'établir à Vienne. Durant cinq ans, Thonet travailla au décor des intérieurs néo-rococo du palais Liechtenstein. Un certain nombre des pièces fabriquées à Vienne contenaient des éléments en bois dur, courbé et mis en forme selon les méthodes traditionnelles des charrons. Elles furent produites en sous-traitance par l'entreprise du fabricant de meubles Carl Leistler, qui avait été chargé de décorer le palais et dont Thonet devint l'associé (jusqu'à ce que leur partenariat fût dissous, en 1849).

Les œuvres les plus représentatives de Thonet, montrées à la Great Exhibition of All Nations de Londres en 1851, y eurent un succès retentissant. En 1853, il fonda avec ses fils une société qu'il nomma Gebrüder Thonet (Thonet Frères). Trois ans plus tard, ayant perfectionné le procédé lui permettant d'obtenir des formes curvilignes en exposant du bois de hêtre à la chaleur, il put [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Classification


Autres références

«  THONET MICHAEL (1796-1871)  » est également traité dans :

PAULIN PIERRE (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Stéphane LAURENT
  •  • 926 mots

Né à Paris en 1927, Pierre Paulin est sensibilisé au design par son oncle, dessinateur automobile dans l'Angleterre d'avant guerre et à la sculpture par un grand-oncle, Frederik Balthazar Stoll. Il apprend la taille sur pierre à Beaune (Bourgogne), mais en 1947 une grave blessure au bras l'empêche de poursuivre son dessein. Ses parents l'orientent alors vers la poterie, avec laquelle il se famili […] Lire la suite

Pour citer l’article

« THONET MICHAEL - (1796-1871) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-thonet/