SCHUMACHER MICHAEL (1969- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des débuts tonitruants, un pilote sulfureux

Michael Schumacher naît le 3 janvier 1969, à Hürth-Hermülheim, près de Cologne. Très tôt, son père l'initie au karting ; le jeune garçon est champion d'Allemagne junior en 1984 et 1985, puis champion d'Europe en 1987. Vient le temps de la course automobile : formule Ford (1988), formule 3 (1989-1990), sport-prototypes (1990-1991). Cette trajectoire le conduit tout naturellement à la formule 1. Il fait ses débuts dans la discipline reine du sport automobile en 1991. Flavio Briatore remarque immédiatement son talent et l'engage pour Benetton. En 1992, il remporte sa première victoire, en s'adjugeant le Grand Prix de Belgique. L'année 1994 marque un tournant dans l'histoire de la formule 1. Alain Prost s'est retiré, la voie semble libre pour Ayrton Senna, qui a récupéré le volant du Français chez Williams-Renault. Hélas, le Brésilien se tue le 1er mai à Imola. Orpheline de ses deux « stars », la discipline voit alors survenir un nouveau champion hors norme, Michael Schumacher.

Cependant, les rapports entre les autorités du sport automobile et Michael Schumacher s'avéreront souvent tendus. Dès 1994, il se voit suspendu pour deux courses en raison d'une manœuvre interdite à Silverstone ; lors du dernier grand prix de l'année, alors qu'il est au coude à coude avec Damon Hill pour le titre, les deux pilotes s'accrochent et Michael Schumacher obtient la consécration dans la confusion. Très souvent, l'Allemand se trouvera au cœur de diverses polémiques en raison d'une conduite peu sportive. En outre, au plus fort de la domination de Schumacher et de Ferrari, la Fédération internationale de l'automobile (F.I.A.) modifiera sans cesse les règlements technique et sportif pour tenter, sinon de favoriser la concurrence, du moins de réduire les écarts de performances...

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  SCHUMACHER MICHAEL (1969- )  » est également traité dans :

FORMULE 1

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 476 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Schumacher au cœur des débats »  : […] Orpheline de Prost et Senna, la formule 1 se trouve une nouvelle idole : l'Allemand Michael Schumacher. Au volant d'une Benetton-Ford, il est champion du monde en 1994. En 1995, il conserve son titre, cette fois sur Benetton-Renault. En 1996, il rejoint Ferrari, et va s'employer, avec le team manager français Jean Todt, à apporter à la Scuderia un titre qui lui échappe depuis 1979. En cette anné […] Lire la suite

SPORT - L'année 2004

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 210 mots

Sur le plan sportif, 2004 peut être vue comme l'année de la Grèce : son équipe nationale de football a remporté l'Euro, à la surprise générale ; les XXV es  jeux Olympiques d'été se sont tenus sur son sol, à Athènes, du 13 au 29 août, et furent une inattendue réussite. Mais elle peut aussi se voir considérée – plus encore que les années précédentes – comme celle de Michael Schumacher et de Lance […] Lire la suite

SPORT - L'année 2003

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 006 mots

Ponctuée par trois événements majeurs – le Tour de France du centenaire, les Championnats du monde d'athlétisme au Stade de France et la V e  Coupe du monde de rugby –, l'année sportive 2003 restera également marquée par deux champions d'exception : Michael Schumacher et Lance Armstrong. En 2002, le pilote allemand avait écrasé la concurrence au volant de sa Ferrari, incitant la F.I.A. à modifier […] Lire la suite

SPORT - L'année 2002

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 485 mots

Ponctuée par deux événements majeurs – les XIX es  jeux Olympiques d'hiver et la XVII e  Coupe du monde de football –, l'année sportive 2002 fut également marquée par les exploits de champions ou d'équipes qui, en étoffant leur palmarès, en établissant des records prestigieux ou en réalisant des performances inédites, sont entrés dans l'histoire du sport. Au premier rang figure Michael Schumacher. […] Lire la suite

SPORT - L'année 2001

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 508 mots

Dans le chapitre « Formule 1 »  : […] Michael Schumacher a régné une nouvelle fois sur le Championnat du monde en s'attribuant 9 victoires (record égalé), 11 pole-positions, 123 points (record) et un quatrième titre mondial. Au volant de sa Ferrari, il a battu deux autres records : celui du nombre de victoires dans une carrière (53, contre 51 pour Alain Prost) ; celui du nombre de points marqués au cours d'une carrière (801, contre 7 […] Lire la suite

TODT JEAN (1946- )

  • Écrit par 
  • Bernard CHEVALIER
  •  • 944 mots

Issu d'une famille juive polonaise, le père de Jean Todt était arrivé en France à dix-sept ans. Il avait fréquenté la Sorbonne puis fait des études de médecine avant de se marier et d'aller s'installer dans le Cantal, à Pierrefort, où son fils vit le jour le 25 février 1946. Par la suite, l'emménagement de sa famille à Bezons, en banlieue parisienne, aurait été peu de chose s'il n'avait, pour le g […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SCHUMACHER MICHAEL (1969- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-schumacher/