MI YOUREN [MI YEOU-JEN] (1086-1165)

MI FU [MI FOU] (1051-1107)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 2 130 mots

Dans le chapitre « Une nouvelle conception de la peinture »  : […] Dans sa peinture, Mi Fu renoue donc avec Dong Yuan et Juran, consacrant ainsi de façon définitive leur leçon qui était tombée un moment en déshérence. Mais il réinterprète leur art de manière très personnelle, en le simplifiant et en l'allégeant ; pour lui, en effet, il s'agit d'éliminer de la peinture les éléments spécialisés de « métier » pour la transformer en une pure écriture : il réduit la p […] Lire la suite