MEXIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielÉtats-Unis du Mexique (MX)
Chef de l'État et du gouvernementAndrés Manuel López Obrador (depuis le 1er décembre 2018)
Note :
CapitaleMexico
Langue officielleespagnol
Unité monétairepeso mexicain (MXN)
Population126 424 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)1 964 375

Géographie

Géographie physique

Des données climatiques exceptionnelles

Le rapprochement, unique sur notre globe, d'un monde tropical de basse altitude poussé vers le nord et d'un monde tempéré des hautes terres avancé vers le sud rend compte à lui seul des traits les plus singuliers de la géographie du Mexique. L'Éthiopie pourrait lui être comparée mais elle se situe tout entière au sud du 15e degré de latitude, et donc en position subéquatoriale, tandis que le territoire mexicain est tout entier au nord du 15e degré, à des latitudes sahariennes. Reportée sur celle de l'Afrique, la carte du Mexique s'inscrirait entre le sud-ouest du Maroc (Safi) et la cuvette nord-tchadienne (Ténéré). Mexico se placerait dans le Tanesrouft, entre Tombouctou et Tamanrasset. Sur la côte du Pacifique, au nord de Mazatlán, la borne qui, en bordure de la route panaméricaine, signale le tropique du Cancer, est édifiée dans une forêt claire de mimosées. En Afrique occidentale, sur la côte atlantique, elle serait plantée dans le désert qui s'étend jusqu'au fleuve Sénégal à 800 kilomètres au sud.

Pour expliquer que, pendant l'été, le Mexique soit baigné presque tout entier dans une humide atmosphère tropicale et reçoive des pluies abondantes, il ne suffirait pas d'invoquer le rôle du relief. Au Sahara, les massifs de l'Adrar et du Hoggar ne provoquent pas de telles précipitations. Ce sont les eaux exceptionnellement chaudes des deux océans Atlantique et Pacifique qui apportent au Mexique l'humidité dont il bénéficie. Les alizés de l'est-nord-est la distribuent sur les côtes orientales cependant qu'une sorte de mousson courte amène des précipitations sur les régions côtières du Pacifique. Les eaux chaudes (28 0C) de la mer Caraïbe viennent du golfe de Guinée et s'échappent par le Gulf Stream après avoir tourné dans le golfe du Mexique. Celles de la zone équatoriale du Pacifique se déplacent en été du [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 48 pages

Médias de l’article

Mexique : carte physique

Mexique : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mexique : drapeau

Mexique : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Palenque

Palenque
Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Désert de Basse-Californie, Mexique

Désert de Basse-Californie, Mexique
Crédits : P. Schermeister/ National Geographic/ Getty

photographie

Afficher les 25 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite des Universités en sciences économiques
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux
  • : maître assistant à l'université de Paris-VIII
  • : docteur en droit public, coordinatrice scientifique au Centre de recherche et d'analyse FUNDAR à Mexico
  • : attaché de recherche au C.N.R.S.
  • : géographe, professeure émérite à l'université de Paris-VIII, Creda-UMR 7227
  • : agrégé de géographie, professeur au lycée Simone-de-Beauvoir, Garges-lès-Gonesse, chargé d'enseignement à l'université de Marne-la-Vallée

Classification

Autres références

«  MEXIQUE  » est également traité dans :

FRONTIÈRE

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 6 352 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Nouvelles configurations frontalières dans la mondialisation »  : […] La « défrontiérisation » entraîne donc une modification du régime frontalier, mais s’accompagne paradoxalement, dans le contexte contemporain de la mondialisation, d’une « refrontiérisation » qui se traduit par le renforcement des procédures de sécurisation et de contrôle des flux. Cette dynamique duale transforme les configurations frontalières. Tout d’abord, les frontières deviennent plus denses […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Canada. Présentation du projet de loi sur la neutralité carbone. 19-25 novembre 2020

Mountain, qui relie l’Alberta à la Colombie-Britannique, et la construction du pipeline Keystone XL vers le golfe du Mexique. Le 25, le ministre des Ressources naturelles Seamus O’Regan rappelle le « rôle essentiel » de l’industrie pétrolière et gazière « dans le développement et le fonctionnement de notre économie ». […] Lire la suite

États-Unis – Mexique. Extradition d’un ancien ministre mexicain. 18 novembre 2020

dans le cadre de la coopération judiciaire entre les deux pays. Salvador Cienfuegos est extradé vers le Mexique. Mexico s’était élevé contre son arrestation effectuée sans que les autorités mexicaines aient été averties et menaçait d’interrompre sa coopération avec la Drug Enforcement Administration (DEA) américaine. Le parquet mexicain annonce l’ouverture d’une enquête contre Salvador Cienfuegos. […] Lire la suite

Asie. Signature d’un accord de libre-échange entre quinze États d’Asie et du Pacifique. 15 novembre 2020

en vigueur en décembre de la même année pour ceux qui l’ont ratifié, l’Australie, le Canada, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Vietnam (en janvier 2019). […] Lire la suite

Mexique. Avancée dans l’enquête sur la disparition des étudiants d’Ayotzinapa. 26 septembre 2020

À l’occasion de la célébration du sixième anniversaire de la disparition des quarante-trois étudiants de l’école normale d’Ayotzinapa (Guerrero) enlevés à Iguala par des policiers liés au narcotrafic, le président Andrés Manuel López Obrador « présente des excuses au nom de l’État » aux familles de victimes. En novembre 2019, la version officielle de leur disparition avait été mise en cause par la […] Lire la suite

Restauration du tribunal d’appel de l’OMC. 3 août 2020

par les pays de l’Union européenne et une vingtaine d’autres membres dont la Chine, le Canada, le Brésil et le Mexique. Le tribunal d’appel de l’OMC ne fonctionne plus depuis décembre 2019 en raison du refus de Washington, qui critique le fonctionnement de l’organisation, de prendre part au renouvellement de ses juges. Les États-Unis n’adhèrent pas à la PPM, pas plus que le Japon, l’Inde, la Russie ni tous les États africains. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques BRASSEUL, Henri ENJALBERT, Roland LABARRE, Cécile LACHENAL, Jean A. MEYER, Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, Philippe SIERRA, « MEXIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/