MÉTHYLÈNE

ACÉTYLACÉTIQUE ESTER

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 1 352 mots

Dans le chapitre « Réactions du méthylène actif »  : […] Ce groupe méthylène porte un hydrogène acide (p K a  = 11) qui peut être l'objet de réactions de substitution par les réactifs électrophiles, notamment par les halogènes, l'acide nitreux et les sels de diazonium ; dans les trois cas, c'est la forme énolique qui intervient. Cette acidité se manifeste également par la formation, avec les cations des métaux de transition, de sels complexes dans lesqu […] Lire la suite

HYDROCARBURES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 4 540 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une chimie brillante »  : […] L'hydrocarbure le plus simple, ayant un atome de carbone et un atome d'hydrogène, est la molécule CH. Elle est très instable et ne survit qu'à l'état isolé, dans l'espace interstellaire en particulier. La molécule CH 2 , nommée méthylène, est le prototype des carbènes, très réactifs. L'atome de carbone y porte deux électrons de valence, non liés aux hydrogènes. Selon qu'ils sont appariés ou non, […] Lire la suite

THIÉTANNE ou SULFURE DE TRIMÉTHYLÈNE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 121 mots

Hétérocycle monohétéro-atomique à quatre chaînons comportant un atome de soufre. Masse moléculaire : 74,16 g Point d'ébullition : 94 0 C Liquide incolore, volatil, d'odeur forte et désagréable, soluble dans l'eau. Le thiétanne ou sulfure de triméthylène peut être oxydé en sulfone correspondante : De nombreux réactifs provoquent une ouverture du cycle, comme le chlore et l'iodure de méthyle. Les co […] Lire la suite