MÉTÉO-FRANCE

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le suivi des conditions hydriques »  : […] L' eau peut constituer un facteur limitant de la production agricole, par excès ou par défaut. Les excès d'eau au printemps peuvent retarder, voire compromettre, la préparation du sol et la bonne mise en place (semis et levée) d'une culture de printemps-été telle que le maïs . À l'inverse, une sécheresse précoce de printemps, en avril, dans les couches superficielles du sol, par absence de pluie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrometeorologie/#i_55667

BROUILLARDS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 266 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Observation et prévision des brouillards »  : […] En France métropolitaine, d’après Météo-France, on observe un nombre de jours de brouillard par an (calculé sur la période 1981-2010) qui est de 1 à Nice, 52 à Bordeaux-Mérignac, 85 à la pointe du Raz et 241 au mont Aigoual. Les régions les plus exposées sont les régions humides (zones marécageuses, zones côtières, vallées, zones forestières…). Les saisons les plus favorables sont l’automne et l’h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brouillards/#i_55667

MARÉES NOIRES

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 7 597 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La lutte à terre »  : […] Les déplacements des nappes d'émulsion en surface sont provoqués par les courants marins, qui entraînent les nappes dans leur direction et à leur vitesse propre, et par les vents, qui poussent les nappes dans leur direction, mais avec une vitesse de 3 p. 100 seulement de leur vitesse propre. Courants et vents combinent donc leur action et les nappes se déplacent selon la résultante de ces deux fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees-noires/#i_55667

MÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 309 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les systèmes de prévision de Météo-France »  : […] Les progrès accomplis ces dernières années ont été considérables. La qualité de la prévision permet de gagner un jour à peu près tous les dix ans. Ainsi, la prévision à trois jours d’échéance est-elle aujourd’hui aussi bonne que celle de la prévision à 24 heures il y a une vingtaine d’années. On appelle « temps sensible », l’ensemble des éléments significatifs de l’atmosphère ressentis par un obs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorologie/#i_55667

TEMPÊTES EN FRANCE (1999 et 2009)

  • Écrit par 
  • Christian BARTHOD
  •  • 968 mots
  •  • 1 média

Des tempêtes de grande ampleur ont touché la France depuis la fin des années 1990. La tempête du 26 décembre et celle de la nuit du 27 au 28 décembre 1999 , nommées respectivement Lothar et Martin, ont causé des dégâts sans précédent, tout en affectant sévèrement les forêts suisses, allemandes (Bade-Wurtemberg) et danoises, marquant durablement les paysages et les mémoires ; la tempête du 23 au 25 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tempetes-en-france/#i_55667