MÉTAPSYCHOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Explicitations

Le point de vue dynamique considère que les formations psychiques – des rêves au caractère, en passant par les symptômes ou les idéaux – sont des processus temporels dont la stabilité est relative. Elles résultent de conflits entre des forces psychiques sous-jacentes, d'origine pulsionnelle, qui se dépensent dans l'entretien desdites formations et peuvent varier, entraînant des changements ou la disparition des formations psychiques correspondantes. Freud a apporté une rupture épistémologique, en psychologie et en psychiatrie, en introduisant un point de vue dynamique dans des études auparavant statiques. Ce travail est amorcé dès 1892 dans son premier article de praticien : « Un cas de guérison hypnotique suivi de remarques sur l'apparition de symptômes hystériques par “contre-volonté” ». En effet, seule la perspective dynamique justifie, en droit et en fait, la possibilité de changements psychiques, donc de psychothérapie. Elle gomme en outre toute distinction nette entre normal et pathologique.

Le point de vue topique procède des stylisations freudiennes successives du psychisme, qui distinguent des lieux psychiques selon leurs modalités de fonctionnement. Ainsi, la première topique propose trois instances – l'inconscient, le préconscient et le conscient –, chacune séparée des autres par une censure. Dans cette première stylisation, l'inconscient est le lieu des représentations refoulées, et il fonctionne selon le processus dit primaire, régulé par le principe de plaisir. Tous deux sont à l'œuvre dans la création des rêves, symptômes, lapsus et mots d'esprit, par exemple. La fonction du conscient s'identifie à son nom. Le préconscient est le lieu de représentations non actuellement conscientes, mais susceptibles de le devenir sans qu'il faille lever un refoulement. Préconscient et conscient fonctionnent selon le processus [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  MÉTAPSYCHOLOGIE  » est également traité dans :

PSYCHANALYSE (théories et pratiques)

  • Écrit par 
  • Jacques SÉDAT
  •  • 6 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Interrelation entre pratique et théorie »  : […] Les textes de Freud n'exposent jamais de manière disjointe point de vue pratique et point de vue théorique, dans la mesure où les deux points de vue, sous des aspects divers, privilégient l'activité psychique. Outre les histoires de malades, on trouve des écrits « métapsychologiques » et des textes consacrés à des recommandations techniques. Freud prend soin de définir ainsi ses exposés métapsych […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Michèle BOMPARD-PORTE, « MÉTAPSYCHOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/metapsychologie/