MÉTAMORPHISME RÉGIONAL

AMPHIBOLES & PYROXÈNES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 3 904 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Principaux types et paragenèses »  : […] On peut distinguer trois grandes catégories d'amphiboles. a ) Les amphiboles purement ferromagnésiennes (Mg, Fe) 7 Si 8 O 22  (OH) 2 , surtout présentes dans les roches métamorphiques, mais dont les termes riches en fer sont connus dans certaines roches volcaniques (dacites). L'ion Fe 2+ (0,074 nm) peut s'intégrer sans modification à la structure de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphiboles-et-pyroxenes/#i_92539

CHLORITOÏDES

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 320 mots

Le nom des chloritoïdes provient de leur ressemblance avec les micas de la famille des chlorites, dont ils possèdent la couleur verte et les possibilités de clivages en fines lamelles. Les chloritoïdes sont des subnésosilicates : en plus des tétraèdres [SiO 4 ] 4— , indépendants et isolés, la trame cristalline montre des ions oxygènes non liés au silicium et qui, dans le c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chloritoides/#i_92539

CORDIÉRITE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 410 mots

Minéral auquel le géologue français Louis Cordier donna son nom, connu aussi sous les termes d'iolite (roche violette) ou de dichroïte (roche bicolore). Longtemps classée parmi les cyclosilicates, la cordiérite est classée parmi les tectosilicates depuis que des études cristallographiques fines ont montré que tout l'aluminium est en position tétracoordonnée, en substitution de la silice. Le systè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordierite/#i_92539

ÉPIDOTES

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 393 mots

Ainsi nommées (du grec épidosis , accroissement) pour rappeler que les sections transversales des cristaux sont souvent parallélépipédiques, les épidotes forment un vaste groupe d'espèces minérales, se différenciant par leur composition chimique et le type de cristallisation. Ce sont des sub-sorosilicates, c'est-à-dire qu'en plus du doublet de tétraèdres silice-oxygène, de fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidotes/#i_92539

ROCHES (Classification) - Roches métamorphiques

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 4 369 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Textures microscopiques »  : […] Examinons maintenant les effets du métamorphisme à l'échelle des grains minéraux de la roche. Dans les schistes cristallins, la « recristallisation métamorphique » s'accompagne généralement d'un accroissement du grain quand le matériau initial est d'origine sédimentaire ou volcanique, mais il n'en est pas nécessairement ainsi s'il existait au départ une roche plutonique, tel un granite ou un gabbr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-classification-roches-metamorphiques/#i_92539

STAUROTIDE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 206 mots

Du grec « stauros » (croix), car on observe souvent ce minéral sous la forme de macles en croix. D'un point de vue structural, la staurotide est un subnésosilicate, proche des silicates d'alumine, comme le disthène, l'andalousite ou la sillimanite. En plus des tétraèdres [Si O 4 ] isolés, caractéristiques des nésosilicates stricto sensu , il existe d'autres polyèdres anioniqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/staurotide/#i_92539

TERMIER PIERRE (1859-1930)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 694 mots

Géologue français. Sorti major de Polytechnique, Pierre Termier entre en 1883 à l'École des mines comme élève ingénieur. Là, il se passionne pour la géologie et l'histoire des transformations de la Terre. Il se rattache à Eduard Suess et à Marcel Bertrand, fondateurs de la tectonique, science à laquelle il fit faire un progrès remarquable. Le premier, Termier a considéré le problème alpin dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-termier/#i_92539