MÉTALLURGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les premiers établissements industriels

Naissance de l'industrie du fer

Hier encore on pensait que l'industrie du fer ne s'était implantée qu'en Mésopotamie : 160 tonnes de fer – lingots et objets trouvés à Ninive vers 1865 – en témoignaient. Ils datent de l'an 1200 avant J.-C. Plus récemment, Contenau déchiffre une tablette, qu'il date de 1300 environ (fouilles de Boghaz Köy – publiées en 1934) : un roi hittite mentionne le retard d'une livraison.

Métaux industriels classés d'après l'ordre chronologique de leur découverte

Tableau : Métaux industriels classés d'après l'ordre chronologique de leur découverte

Tableau

Principaux métaux industriels classés d'après l'ordre chronologique de leur découverte. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

En 1969, A. France-Lanord rassemble, avec ses propres analyses, toutes celles portant sur les épées en fer du Luristān et conclut qu'une véritable industrie de qualité s'était établie dans cette région dès le Ier millénaire avant J.-C.

Les découvertes archéologiques se multipliant, on voit s'étendre les régions où le fer est exploité – sans pour autant remplacer totalement le bronze – et reculer les dates de son usage intensif.

En Europe, les premières stations s'établissent à Villanova, à Hallstadt (900 av. J.-C.), peut-être par l'intermédiaire des Étrusques, puis à La Tène (à partir de 500). Étudiant les lingots, puis les épées, France-Lanord parvient à esquisser une filiation à partir d'études métallographiques portant sur la manière dont le fer était élaboré, cémenté, corroyé et poli.

L'industrie à l'époque classique

En Grèce, l'exploitation des mines du Laurium est la seule industrie indépendante des métiers d'art, encore que l'argent soit extrait du plomb par le procédé déjà connu de la coupellation. À l'époque gréco-romaine, les ponts des navires sont recouverts de plomb pour protéger le bois, et le plomb, utilisé pour les poids, servira aussi à faire les ancres.

La monnaie d'argent frappée et non plus coulée, devient fiduciaire. Du coup, en Grande Grèce, on trouve des pièces « fourrées », de même volume que les monnaies en argent massif ; ce sont des éponges de plomb parfaitement argentées, témoins de l'ingéniosité des monnayeurs officiels. L'usage du laiton se répand : d'après Dioscoride (ier s. apr. J.-C.), les Grecs cémentent le cuivre, n [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Les progrès de la métallurgie

Les progrès de la métallurgie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Four de fusion du fer ancien

Four de fusion du fer ancien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Métaux industriels classés d'après l'ordre chronologique de leur découverte

Métaux industriels classés d'après l'ordre chronologique de leur découverte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Réduction dans un fourneau primitif

Réduction dans un fourneau primitif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MÉTALLURGIE  » est également traité dans :

ACIER - Technologie

  • Écrit par 
  • Louis COLOMBIER, 
  • Gérard FESSIER, 
  • Guy HENRY, 
  • Joëlle PONTET
  •  • 14 167 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Traitements thermiques des aciers »  : […] Ces considérations sur la structure de l'acier, fonction des conditions de refroidissement, ont une grande importance pratique. Elles sont, en effet, à la base des divers traitements thermiques qui permettent d'attribuer à un acier un large éventail de propriétés. Le plus simple de ces traitements est le recuit , qui comporte soit un chauffage au-dessus du point de transformation Ac 1 – avec un […] Lire la suite

AIMANTS

  • Écrit par 
  • Roger FONTAINE
  •  • 6 368 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les aimants obtenus à partir de poudres »  : […] En application des théories sur les grains fins, les recherches se sont orientées vers la production d'aimants permanents à partir de poudres dont les dimensions sont de l'ordre de celles des monodomaines magnétiques. Le processus de fabrication comporte deux stades : la préparation de la poudre et l'agglomération par compression en présence ou non d'un champ magnétique, suivie d'un frittage pour […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Les progrès de l'industrialisation »  : […] L'évolution de la société allemande au temps du II e  Reich ne saurait se dissocier de l'évolution économique. L'ère de prospérité, inaugurée vers 1850, s'est poursuivie après la victoire. Les 5 milliards de francs-or payés par la France développent une fièvre économique que traduit le nombre des sociétés financières et commerciales : on en crée 207 en 1871, 479 en 1872 (représentant un capital pa […] Lire la suite

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 350 mots
  •  • 5 médias

Les alliages représentent une illustration matérielle du vieux dicton « l'union fait la force ». L'homme a toujours cherché des matériaux plus performants à l'utilisation, plus faciles à fabriquer ou à mettre en œuvre et plus économiques. Les alliages métalliques sont particulièrement importants dans la société humaine, et ce depuis l'Âge du bronze. Les métaux de grande pureté (99,99 p. 100 en p […] Lire la suite

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Procédés électrolytiques »  : […] Le schéma de la production électrolytique de l'aluminium est le suivant : une cuve garnie de charbon contient de la cryolithe fondue avec quelque pour-cent d'alumine en solution. L' électrolyse de l'alumine donne de l'aluminium, qui se dépose au fond de la cuve (cathode), et de l'oxygène, qui brûle des anodes en carbone pur plongeant dans l'électrolyse. Ce processus, imaginé par Hall et Héroult, […] Lire la suite

APPARITION DE L'INDUSTRIE DU FER

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 181 mots

Les premières traces de l'industrie du fer sont attestées vers 1700 à 1500 avant J.-C. dans le sud du Caucase. À cette époque, les forgerons chalybes faisaient chauffer un mélange de minerai de fer et de charbon de bois dans un simple trou. Chez les Hittites, ce procédé primitif évolue vers le bas foyer, sorte de four semi-enterré dans lequel la combustion est activée par l'air insufflé au moyen d […] Lire la suite

APPARITION DES HAUTS-FOURNEAUX

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 222 mots

En Occident, les premiers hauts-fourneaux apparaissent vraisemblablement dans la région de Liège durant la seconde moitié du xiv e  siècle. Le principe est d'augmenter la taille des foyers pour accroître la production de fer. Cependant la réduction (élimination de l'oxygène) de minerais de fer mélangés au charbon de bois ne donne plus, dans les hauts-fourneaux, une masse pâteuse de fer mais un pr […] Lire la suite

ARGENT, métal

  • Écrit par 
  • Robert COLLONGUES
  •  • 5 186 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « État naturel »  : […] L'argent est disséminé sur toute la surface de la Terre. C'est cependant un métal très rare qui ne vient qu'au 63 e rang dans l'ordre d'abondance des éléments de l'écorce terrestre. Il existe aussi dans l'eau de mer à une concentration correspondant sensiblement à la solubilité du chlorure (10 -5 g/l), et on l'a signalé dans les pierres météoriques. Les principales espèces minéralogiques considé […] Lire la suite

BERG

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 685 mots

En allemand, le mot Berg signifie tout à la fois la montagne et la mine, et l'association n'est pas fortuite. Il s'agit moins de la haute montagne, où l'on reconnaît plutôt des massifs ( Gebirge ) et des crêtes qui s'attirent les noms de Spitze , Stein , Kopf , que de la moyenne montagne, tel le massif volcanique du Vogelsberg, les plateaux fortement disséqués, comme les Keuperberge du bassin de […] Lire la suite

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 432 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Métallurgie »  : […] La préparation du béryllium métallique a toujours été un problème difficile en raison du point de fusion élevé du métal, de sa grande réactivité à l'état fondu et de la toxicité des composés du béryllium. Deux procédés seulement se sont maintenus industriellement, auxquels s'ajoute un procédé pour la préparation directe de l'alliage mère cuivre-béryllium. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Élection de Geoffroy Roux de Bézieux à la présidence du Medef. 3 juillet 2018

, spécialisé dans la gastronomie et le sport « outdoor », et le cofondateur du fonds d’investissement ISAI dédié aux entrepreneurs de l’Internet. Il était opposé à Alexandre Saubot, ancien président de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM). Geoffroy Roux de Bézieux succède à Pierre Gattaz à la tête du Medef. […] Lire la suite

France. Procès en appel de Denis Gautier-Sauvagnac. 1er décembre 2015

La cour d’appel de Paris condamne Denis Gautier-Sauvagnac à deux ans de prison avec sursis et 100 000 euros d’amende dans l’affaire de la « caisse noire » de la fédération patronale de l’Union des industries et métiers de la métallurgie que celui-ci dirigeait. En février 2014, Denis Gautier-Sauvagnac avait été condamné à trois ans de prison, dont un ferme, et 375 000 euros d’amende. […] Lire la suite

France. Élection de Philippe Martinez à la tête de la C.G.T. 3 février 2015

Le comité confédéral national de la C.G.T. élit au poste de secrétaire général de la centrale Philippe Martinez, patron de la Fédération de la métallurgie. Celui-ci remplace Thierry Lepaon, contraint de quitter ses fonctions en janvier à la suite de révélations sur le coût élevé de la remise en état de son logement de fonction et de son bureau. […] Lire la suite

France. Condamnation de Denis Gautier-Sauvagnac dans l'affaire de l'U.I.M.M. 10 février 2014

Le tribunal correctionnel de Paris condamne Denis Gautier-Sauvagnac, ancien délégué général de la fédération patronale de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (U.I.M.M.), à une peine de trois ans de prison, dont un ferme, et à 375 000 euros d'amende. Denis Gautier-Sauvagnac […] Lire la suite

France. Crise entre le Medef et l'U.I.M.M. 1er-3 mars 2008

Le 1er, l'hebdomadaire Marianne révèle que Denis Gautier-Sauvagnac, démissionnaire en novembre 2007 de la présidence de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (U.I.M.M.), a obtenu de cette dernière une indemnité de départ de 1,5 million […] Lire la suite

Pour citer l’article

Adrienne R. WEILL, « MÉTALLURGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/metallurgie/