PURINES & PYRIMIDINES MÉTABOLISME DES

GOUTTE MALADIE

  • Écrit par 
  • Antoine RYCKEWAERT
  •  • 3 135 mots

Dans le chapitre « Causes et mécanismes de l'hyperuricémie »  : […] Dans quelques cas, l'hyperuricémie est la conséquence d'autres maladies, comme l'insuffisance rénale ou diverses maladies du sang ; elle résulte parfois de l'entrave que certains médicaments, notamment les diurétiques, apportent à l'élimination urinaire de l'acide urique. La goutte qui peut en être la conséquence est dite secondaire. Assez souvent, la suralimentation concourt à l'hyperuricémie : e […] Lire la suite

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Déficits prédominants de l'immunité cellulaire »  : […] a )   Aplasie thymique ou syndrome de Di George . L'aplasie thymique est une embryopathie dominée par le défaut de développement des ébauches thymiques. L'étiologie en est inconnue. Dans tous les cas décrits, une tétanie néo-natale liée à une anomalie de développement des parathyroïdes représente le premier symptôme. Le diagnostic est aisément évoqué devant une malformation cardiaque et des malfo […] Lire la suite

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Nucléotides puriques et pyrimidiques »  : […] Les nucléotides jouent un rôle important dans l'organisme puisqu'ils entrent dans la constitution des coenzymes telles que l'ATP, le NAD  + , le FAD. Suivant la nature de la base qui les constitue, on distingue deux types de nucléotides : – Les nucléotides puriques sont synthétisés dans la cellule par une série complexe de réactions qui impliquent l'incorporation d'atomes émanant de sources diver […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE - Immunorégulation

  • Écrit par 
  • Didier FRADELIZI
  •  • 6 834 mots

Dans le chapitre « Les inhibiteurs des bases nucléiques »  : […] Les cellules, pour fabriquer leurs acides nucléiques, leur ADN ou leurs ARN, doivent synthétiser des bases puriques et pyrimidiques. Deux voies métaboliques permettent cette synthèse : une voie principale, dite de novo , et une voie accessoire, dite de secours. Les lymphocytes utilisent presque exclusivement la voie de novo, de sorte que les drogues qui bloquent cette voie métabolique sont des in […] Lire la suite