MESETA IBÉRIQUE

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

La Castille, c'est le pays de « los castillos » , des châteaux qui hérissaient cette région frontière, fréquemment attaquée par les armées musulmanes. Bien que cette étymologie ait été contestée, elle répond au moins au rôle historique joué à ses débuts par la Castille. La Vieille-Castille, formée autour de la haute vallée du Duero, s'étend vers le sud avec la Reconquête, et finit par s'adjoindre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_27153

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La « Meseta » »  : […] Ce terme s'applique, comme un nom propre, à l'ensemble des plateaux centraux espagnols et à leur structure géologique : un socle ancien, arasé depuis l'ère secondaire. L'orogénie alpine le malmena sans l'entamer mais, en le basculant vers l'ouest, c'est toute l'hydrographie qui fut orientée vers l'Atlantique. Trois grands fleuves traversent également le Portugal (le Duero, le Tage et le Guadiana) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_27153

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Europe hercynienne »  : […] Tirant son nom du massif du Harz, en Allemagne, l'Europe hercynienne résulte du cycle hercynien (ou varisque) développé de 400 à 240 Ma et marqué par différentes périodes orogéniques dont celle qui est dite palatine – du Palatinat, en Allemagne – est la dernière. À la suite de cette orogenèse, l'ensemble des continents furent soudés en une masse unique, la Pangée , ce qui, po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_27153

IBÉRIQUE PÉNINSULE

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le socle de la Meseta »  : […] Du Protérozoïque supérieur schisto-gréseux affleure en Galice orientale, dans les monts de Tolède, en sierra Morena, ainsi que, d'une manière imprécise mais, en tout cas, sur de larges surfaces, en Estrémadure et au Portugal. Ce Protérozoïque, légèrement métamorphique, est généralement discordant sous le Cambrien ou sous l'Ordovicien transgressif. La base probable de ce Protérozoïque supérieur es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/#i_27153