TYRRHÉNIENNE MER

APENNIN

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean DEMANGEOT
  •  • 2 774 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Géologie »  : […] Il faut séparer de l'Apennin la zone de flyschs et de calcaires de la Lucanie, ou Basilicate, et le massif cristallin de Calabre (l'ensemble se rattachant par la Sicile aux structures de l'Afrique du Nord), ainsi que les grandes masses calcaires des Pouilles et du Monte Gargano, qui représentent l'avant-pays commun à l'Apennin et aux Dinarides ( zone d'Apulie ). Les montagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apennin/#i_28891

CALABRE

  • Écrit par 
  • Robert BERGERON
  •  • 879 mots
  •  • 2 médias

Péninsule montagneuse du sud de l'Italie, la région de Calabre (15 080 km 2 ) se distingue du reste de l'Appenin par la nature des roches. Au nord, à la limite de la Basilicate, le Pollino (2 248 m) est le dernier massif calcaire. En allant vers le sud, puis au-delà du fossé du Crati, l'ossature de la Calabre se compose de horsts métamorphiques sujets aux séismes : chaîne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calabre/#i_28891

ELBE ÎLE D'

  • Écrit par 
  • Michel ROUX
  •  • 328 mots
  •  • 1 média

Cette île italienne de la mer Tyrrhénienne (223 km 2 , 31 000 hab. en 2007) appartient à la province de Livourne (région de Toscane). Elle est connue depuis l'Antiquité pour l'exploitation de ses gisements de fer. L'île d'Elbe a un soubassement de socle hercynien (granodiorites), visible à l'ouest dans le mont Capanne (1 019 m, point culminant) et recouvert à l'est par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-d-elbe/#i_28891

LIVOURNE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX
  •  • 235 mots
  •  • 1 média

Situé sur la côte de la mer Tyrrhénienne dans le nord du bassin toscan (en Italie centrale), le port de Livourne (Livorno), chef-lieu de province, avait une population de 160 900 habitants en 2008. Développé par les Médicis à partir de la fin du xvi e  siècle, le port de Livourne s'est substitué pour la desserte de la Toscane à celui de Pise ensa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livourne/#i_28891

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Morphologie, structure, géophysique »  : […] Le trait le plus marquant de la géomorphologie de la mer Méditerranée est la brusque plongée des côtes vers les grands fonds de 2 500 à 5 000 mètres, disposés sous forme de plaines abyssales au centre des principaux bassins. Rares sont en effet les plateaux continentaux : parmi eux, celui du golfe du Lion, celui des Baléares entre cet archipel et la côte espagnole, celui de Tunisie-Sicile entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/#i_28891

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 628 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La mer des Caraïbes et la Méditerranée »  : […] La mer des Caraïbes et la Méditerranée sont des cas particuliers. Dans la mer des Caraïbes, la subduction est active dans les Petites Antilles, qui forment un arc insulaire double ; le premier, dit externe, à l'est, est l'émergence du prisme d'accrétion sédimentaire dans la position d'arc frontal qui forme la ride portant l'île de la Barbade ; le second, dit interne, à l'ouest, en position d'arc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-marginales/#i_28891

PONTINE PLAINE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX
  •  • 335 mots

Il n'y a plus de marais Pontins, en dépit de la persistance de cette dénomination, sauf dans le parc national du Monte Circeo. Cette plaine pontine au sud de Rome, riveraine de la mer Tyrrhénienne, limitée vers l'intérieur par les monts Albains et Lepini, autrefois marécageuse, infestée de malaria, s'est au xx e  siècle couverte de riches cultures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plaine-pontine/#i_28891


Affichage 

Rotation de l'ensemble corso-sarde

diaporama

Paléomagnétisme appliqué à la mégatectonique : la rotation de l'ensemble corso-sarde En a, disposition supposée de l'ensemble corso-sarde avant la rotation, d'après Alvarez (1972) On a disposé l'ensemble corso-sarde en rapprochant les pentes continentales (figurées par des lignes... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rotation de l'ensemble corso-sarde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama