BALTIQUE MER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hydrologie et biologie

Le bilan hydrologique de la Baltique est fortement positif. Si, sur ses 400 000 km2 de superficie, elle ne reçoit en moyenne que 475 mm de précipitations par an, à peu près compensé par l'évaporation, les fleuves qui s'y jettent lui apportent chaque année environ 500 km3 d'eau, le quarantième de son volume, et elle doit donc déverser dans la mer du Nord un volume équivalent.

Ces eaux douces et légères restent en surface, et se mêlent peu aux eaux salées qui franchissent les détroits en profondeur. Aussi la salinité de surface est-elle partout inférieure à 10 p. 1 000, tandis qu'en profondeur l'eau est plus salée.

Baltique : profil de salinité dans le Kattegat et la mer des Belt

Dessin : Baltique : profil de salinité dans le Kattegat et la mer des Belt

Dessin

Profil de salinité dans le Kattegat et la mer des Belt, par temps calme anticyclonal, le 2 septembre 1937. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dans les détroits, cette stratification, peu sensible en hiver quand les fleuves sont gelés, est très nette en été : le courant superficiel de sortie de l'eau peu salée abaisse la salinité de surface à 20 p. 1 000 jusqu'à hauteur du Danemark septentrional, alors que l'eau atlantique, qui entre en profondeur le long de la côte suédoise, garde jusqu'en baie de Kiel des salinités de l'ordre de 25 p. 1 000. En mer Baltique, les courants de surface, assez lents, circulent à l'inverse des aiguilles d'une montre, vers le nord le long de la côte est, vers le sud le long de la côte suédoise.

Mer continentale, la Baltique connaît de fortes variations de température de l'eau : le maximum thermique, atteint en août (moyenne 15 0C) pour les eaux superficielles, est moins marqué et plus tardif en profondeur. C'est en mars que l'englacement atteint son maximum : les côtes au nord de 580 de latitude nord sont englacées à peu près chaque année, mais ce n'est que lors des hivers les plus froids que les trois grands golfes sont complètement bloqués par les glaces.

Baltique : températures moyennes de l'eau en surface

Dessin : Baltique : températures moyennes de l'eau en surface

Dessin

Températures moyennes de l'eau en surface. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Baltique : les glaces au cours d'un hiver dur

Dessin : Baltique : les glaces au cours d'un hiver dur

Dessin

Les glaces de la Baltique au cours d'un hiver dur : situation au 30 janvier 1942 (d'après Palosuo). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les marées atlantiques ne pénètrent pratiquement pas en mer Baltique. Celle-ci a ses marées propres, diurnes, dont l'amplitude ne dépasse pas 15 cm.

Par contre, les variations de niveau d'origine météor [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Baltique : le lac proglaciaire

Baltique : le lac proglaciaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Baltique : le lac à Ancylus

Baltique : le lac à Ancylus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Baltique : remontée isostatique actuelle

Baltique : remontée isostatique actuelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Baltique : relief et sédiments

Baltique : relief et sédiments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  BALTIQUE MER  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 047 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les régions de tourisme et de loisirs »  : […] Nombreuses et diverses sont, en effet, les régions où les activités touristiques et de loisirs contribuent à l'organisation de l'espace. La mise en tourisme des vignobles, ancienne en Rhénanie, en renaissance dans la vallée de l'Elbe et de la Saale, prend la forme de routes des vins qui traversent des paysages soignés et qui valorisent des vins de cépage réputés et de qualité (Riesling et Silvan […] Lire la suite

AMBRE

  • Écrit par 
  • Christine FLON
  •  • 1 672 mots
  •  • 2 médias

Le terme d'ambre est employé couramment par les minéralogistes et les paléontologistes pour désigner une résine fossile que l'on trouve principalement dans les sédiments des bords de la mer Baltique. L'ambre se présente généralement sous forme de nodules irréguliers relativement tendres, jaunâtres, plus ou moins translucides et parfois fluorescents ; ils contiennent souvent des bulles d'air et su […] Lire la suite

COURLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 409 mots

Province occidentale de la Lettonie, située sur la Baltique, au sud du golfe de Riga, la Courlande eut une existence propre à partir du xvi e siècle. Peuplée par les Koures qui parlaient un dialecte letton, la province est conquise, entre 1245 et 1250, par les chevaliers Teutoniques qui convertissent de force la population au christianisme et fondent un diocèse. Après la révolte de 1261 et en dép […] Lire la suite

ÉPICONTINENTALES MERS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PINOT
  •  • 1 834 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Hydrologie »  : […] Les échanges d'eau des mers épicontinentales avec l'océan mondial se font par des ouvertures relativement étroites, soit que la mer forme un cul-de-sac n'ayant qu'une seule communication avec l'océan (mer Baltique), soit qu'elle forme un couloir ouvert aux deux bouts (ensemble Manche-mer du Nord), soit encore qu'elle ait des issues multiples (mer de la Sonde). Les eaux océanographiques qui pénètre […] Lire la suite

ESTONIE

  • Écrit par 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS, 
  • Jean-Luc MOREAU
  •  • 9 142 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des îles et des lacs »  : […] L'Estonie est le pays du ciel, de la forêt, de l'eau et du vent ; elle est bordée par la mer Baltique à l'ouest, par le golfe de Finlande au nord. Sa superficie actuelle est de 45 227 kilomètres carrés, avec 3 800 kilomètres de côtes en raison des très nombreuses îles. La frontière avec la Russie, à l'Est, est longue de 294 kilomètres ; elle suit la rivière Narva puis, sur plus de la moitié de sa […] Lire la suite

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 354 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les grandes plaines septentrionales »  : […] Entre cette première rangée de reliefs et l'épine dorsale européenne formée par les vieilles montagnes centrales s'étendent les plus grandes plaines européennes. Leur physionomie diffère selon le compartimentage des hauteurs auxquelles elles s'appuient et aussi selon leur latitude et les vicissitudes des changements climatiques récents qu'elles ont subis. En Angleterre et en France jusqu'à l'Arto […] Lire la suite

FINLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Yvette VEYRET-MEKDJIAN
  •  • 22 473 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les vicissitudes de l'union »  : […] Le règne de Gustave Vasa (1523-1560), l'une des grandes figures de l'ère moderne, eut une importance considérable dans l'histoire finlandaise. L'instauration de la Réforme luthérienne, sous l'impulsion parfois modératrice des évêques Martinus Skytte (1528-1550) et Michael Agricola (1550-1557), n'en fut que l'un des aspects. Tout aussi décisifs furent la mise sur pied d'une administration plus eff […] Lire la suite

FRÉDÉRIC II (1534-1588) roi de Danemark et de Norvège (1559-1588)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 382 mots

Roi de Danemark et de Norvège (1559-1588), né le 1 er  juillet 1534 à Hadersley (Danemark), mort le 4 avril 1588 à Antvorskov (Danemark). En juin 1559, Frédéric rejoint ses oncles Jean et Adolphe, ducs des provinces danoises du Schleswig et du Holstein, dans la conquête de la république paysanne de Dithmarschen (aujourd'hui allemande). En 1559, il succède à son père, Christian III, sur le trône […] Lire la suite

GDAŃSK, anc. DANTZIG

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 1 251 mots
  •  • 3 médias

En allemand Danzig, francisé en Dantzig. Citée pour la première fois en 957, dans l' Histoire de la Mission d'Adalbert de Prague, qui introduisit le christianisme dans la région, Dantzig a, en 1254, un statut de ville. La population est formée surtout d'immigrants allemands : marchands, paysans, moines. C'est un des points d'appui du Drang nach Osten germanique au Moyen Âge. Du xiii e au xvii e […] Lire la suite

GERMANO-POLONAISE PLAINE

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • François ELLENBERGER
  •  • 3 267 mots

Dans le chapitre « Données stratigraphiques »  : […] Entre le môle fenno-scandinave et la chaîne varisque, la dépression germano-polonaise était, jusqu'aux glaciations quaternaires, la vraie mer Baltique géologique, dépendance de l'ombilic permanent de la mer du Nord, golfe fermé ou bras de mer, selon les époques. La subsidence, déjà amorcée au sud au Westphalien supérieur, lequel est connu en profondeur, notamment près d'Emden, devient très active […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Russie – Ukraine. Conclusion d’un accord gazier. 31 décembre 2019

Nord Stream 2 à travers la mer Baltique doit permettre l’exportation du gaz russe par d’autres voies. L’accord russo-ukrainien s’accompagne du versement par le groupe gazier russe Gazprom de 2,9 milliards de dollars d’amende à son homologue ukrainien Naftogaz, en règlement d’un jugement de la Cour d’arbitrage de Stockholm rendu en février 2018, en contrepartie de l’abandon des autres poursuites visant le groupe russe. […] Lire la suite

Russie – France. Visite du président Dmitri Medvedev en France. 1er-2 mars 2010

.-Suez et du géant gazier russe Gazprom signent, en présence des deux présidents, un accord qui permettra au groupe français d'être actionnaire à hauteur de 9 p. 100 du projet russo-allemand de gazoduc North Stream, qui reliera la Russie à l'Allemagne en passant sous la mer Baltique. Le 2, Dmitri […] Lire la suite

Russie – France. Visite de Vladimir Poutine à Paris. 26 novembre - 3 décembre 2009

les négociations pour entrer dans le projet russo-allemand du gazoduc North Stream (sous la mer Baltique), sans toutefois signer de contrat. Le 27 également, le constructeur automobile Renault, qui détient 25 p. 100 du capital d'Avtovaz, numéro un de l'automobile russe, signe un protocole d'accord […] Lire la suite

Russie. Incident dans une centrale nucléaire. 24 mars 1992

Le 24, une fuite de gaz radioactifs se produit à la centrale nucléaire de Sosnovy Bor, située au bord de la mer Baltique, à environ 80 kilomètres de Saint-Pétersbourg. Classé au niveau trois de l'échelle de l'Agence internationale de l'énergie atomique, qui en comprend sept, cet incident […] Lire la suite

Pologne. Nouvelle épreuve de force entre le pouvoir et Solidarność. 15-31 août 1988

de dockers arrêtent le travail dans le port de Szczecin sur la mer Baltique. Les forces de sécurité encerclent les lieux de travail occupés par les grévistes, empêchant ceux-ci de recevoir tout ravitaillement. Le 19, au cours d'un meeting tenu dans les chantiers navals de Gdańsk, Lech Wałęsa menace […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Pierre PINOT, « BALTIQUE MER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-baltique/