MÉNANDRE, roi de Bactriane (-160 env.-env. -140)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des rois indo-grecs les plus connus des auteurs classiques de l'Occident et de l'Inde, Ménandre (en pāli : Milinda) est né dans un village appelé Kalasi, non loin d'Alexandrie du Caucase. Il régna pendant à peu près vingt ans, à partir d'environ ~ 155, sur le territoire qui s'étendait de la vallée de Kaboul à l'ouest jusqu'à la Ravi à l'est, et de la vallée de la Swat au nord à l'Arachosie au sud. Trogue Pompée et Justin le considèrent comme un roi de l'Inde. Plutarque l'appelle roi de Bactriane et Strabon le compte parmi les Grecs de Bactriane « qui conquirent plus de peuples qu'Alexandre ». Il est possible qu'il ait régné sur la Bactriane et qu'il ait apporté son concours au roi séleucide Démétrios II contre les Parthes. Apollodore d'Athènes, cité par Strabon, rapporte que la conquête de l'Inde par les Grecs de Bactriane fut effectuée surtout grâce à Ménandre et que celui-ci s'avança au-delà d'Hypanis jusqu'à l'Imaus ou Isamos (soit l'actuelle Jumna, soit le Son). Le traité grammatical de Pantanjali, le Maha-bhashya, et le drame de Kalidara, Malavikagnimitra, parlent tous deux d'une invasion yavana avortée, au milieu du iie siècle. Il s'agit probablement de Ménandre qui lança quelques expéditions militaires dans le Rajputana et l'Inde centrale et qui avança vers l'est, dans la vallée du Gange, jusqu'à Patna. Il est évident que ces expéditions aventureuses furent sans succès, et la seule inscription concernant Ménandre a été trouvée à Bajaur dans la vallée de la Swat.

Ménandre est connu par l'ouvrage pāli Milindapanha (Les Questions de Milinda) comme le roi Yavana qui fut converti au bouddhisme par Nagasena, après une longue discussion. Il est possible que la roue que l'on trouve sur certaines des pièces de monnaie de Ménandre soit en relation avec le bouddhisme. L'affirmation de Plutarque selon laquelle, après la mort de Ménandre, les reliques de celui-ci furent distribuées en partage entre les différentes villes et que des monuments furent érigés pour les recueillir est une réminiscence de l'histoire du Bouddha. On [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur ès lettres, maître assistant à l'université d'Aix-Marseille

Classification


Autres références

«  MÉNANDRE, roi de Bactriane (~160 env.-env. ~140)  » est également traité dans :

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme indien

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 10 625 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'extinction du Buddha à Kaniṣka »  : […] De nos jours, les bouddhistes de Sri Lanka et de l'Asie du Sud-Est placent l'« extinction » ( nirvāṇa ) du Buddha en 543 avant J.-C. La critique moderne propose plusieurs hypothèses, en fonction, d'une part, de la date du sacre d' Aśoka (257 ou 267 av. J.-C.) et, d'autre part, d'une donnée de la tradition singhalaise qui place deux cent dix-huit an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-indien/#i_28032

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les grandes invasions »  : […] Cette unité, pourtant, se lézarde rapidement après lui. Mais l'idée d'empire est désormais présente à l'horizon de toutes les entreprises guerrières qui jettent l'une contre l'autre les dynasties locales. Le cours des événements, pour plusieurs siècles, n'est plus connu que par fragments, grâce à des listes dynastiques, à des inscriptions éparses, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_28032

MILINDA QUESTIONS DE

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 313 mots

On trouve dans la littérature bouddhique en pāli un ouvrage exceptionnel : Les Questions de Milinda ( Milinda-pañha ) qui se présente comme un dialogue entre le moine bouddhiste Nāgasena et le roi grec de Bactriane Ménandre (en pāli, Milinda). Au début du texte, Siālkot ( Sakala ), capitale du royaume, est présentée comme une ville importante que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/questions-de-milinda/#i_28032

Pour citer l’article

Roland BRETON, « MÉNANDRE, roi de Bactriane (-160 env.-env. -140) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/menandre-roi-de-bactriane-160-env-env-140/