MÉMOIRES, Philippe de CommynesFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une nouvelle écriture de l'histoire

D'abord conseiller et chambellan de Charles le Téméraire, Commynes passe en 1472 au service de Louis XI. Avoir servi jusqu'à la fin de sa vie ce prince « dygne de tres excellente memoire », suffit déjà à garantir la valeur et la vérité de l'œuvre de mémorialiste qu'entreprend Commynes et la force démonstrative de son témoignage. Il se plaît en effet à souligner qu'il a joué un rôle de premier plan dans la plupart des intrigues et des guerres menées par Louis XI. Sa vaste expérience diplomatique, acquise en France mais aussi dans les états de Bourgogne, en Angleterre, en Savoie, en Suisse et en Italie, a été véritablement « européenne ». Bien des pages des Mémoires sont chargées d'événements et de circonstances dont le lecteur moderne peine parfois à comprendre le détail. Le mémorialiste s'attache en effet à retracer dans leur complexité les faits, leurs motivations, souvent retorses, leurs conséquences, souvent imprévisibles. L'écriture discontinue, la pratique des retours en arrière et des digressions assumées, le ton de libre conversation qu'entretient Commynes avec le premier destinataire de l'œuvre, Angelo Cato, archevêque de Vienne et autre familier de Louis XI, et, par-delà, avec les lecteurs à venir, miment ce parcours restitué sur le vif, selon l'ordre du souvenir, rompant de manière sans doute consciente avec le style flamboyant d'un Froissart ou l'écriture empesée des historiographes bourguignons.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Emmanuèle BAUMGARTNER, « MÉMOIRES, Philippe de Commynes - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-philippe-de-commynes/