e siècle"/ >

MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE, François René de ChateaubriandFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire et subjectivité

Le lecteur des Mémoires d'outre-tombe se rappelle, peut-être parce que Proust se réfère à cet épisode dans Le Temps retrouvé, le gazouillement de la grive, trille magique qui fait reparaître aux yeux de l'écrivain le château paternel et la campagne environnante. Mais on fausserait le sens des Mémoires d'outre-tombe si on interprétait le monde de Chateaubriand comme celui d'une subjectivité qui n'accède que grâce à l'écriture à une forme supérieure d'existence. Le temps des Mémoires est d'abord celui de l'Histoire, et si on a pu dénoncer son auteur comme le « roi des égotistes » (Stendhal), c'est parce qu'il n'a cessé de se porter, ou de se voir, ou de croire qu'on le voyait, sur le théâtre où se jouaient les grandes affaires du monde. Miroir déformant de ce demi-siècle où la France est passée de la monarchie d'Ancien Régime aux débuts de la société industrielle, les Mémoires ne reflètent aussi qu'imparfaitement la vie de Chateaubriand puisque, par pudeur ou esprit de dissimulation ou parce que ce n'est pas le sujet du livre, en sont voilés des pans entiers. Ainsi Mme Récamier occupe-t-elle en ces quelque deux mille pages une place très inférieure à celle qu'elle tint réellement dans le cœur et l'esprit de l'écrivain.

Les Mémoires d'outre-tombe continuent de valoir par leur éloquence : celle-ci éclate dans des documents d'époque que Chateaubriand y a insérés, comme cet article qu'il donna au Mercure en 1807 et où, se comparant à Tacite, il fustige Napoléon Ier, le Néron moderne ; parfois, grâce au recul du temps, Chateaubriand a, mieux que dans l'action, découvert en quels termes il convenait de répondre au despotisme et aux bassesses. Ils valent enfin par leur poésie, lorsqu'un sentiment de mélancolie personnelle qui conduit, l'âge aidant, à surimposer aux fantômes de jeunesse des figures de rencontre, fusionne avec la mélancolie d'un serviteur des Bourbons qui contemple l'effondrement d'un monde.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Louis REY, « MÉMOIRES D'OUTRE-TOMBE, François René de Chateaubriand - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-d-outre-tombe/