MÉMOIRE, psychologie

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 4 250 mots
  •  • 1 média

De prime abord, la mémoire renvoie à une représentation de notre passé. Cette courte phrase élude en fait de nombreuses facettes d’une fonction mentale éminemment complexe. En termes de mécanismes de fonctionnement, la mémoire est une construction composite qui permet d’encoder (ou enregistrer), de stocker (ou consolider) et de récupérer (ou rappeler) des informations (ou toutes autres formes de r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/#i_32889

MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE

  • Écrit par 
  • Arnaud D' ARGEMBEAU
  •  • 1 952 mots

La mémoire autobiographique désigne l’ensemble des souvenirs et des connaissances qu’un individu a de son passé personnel. L’étude systématique de la mémoire autobiographique a émergé dans les années 1980 en réaction aux recherches qui évaluaient les mécanismes de la mémoire exclusivement sur la base de situations de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-autobiographique/#i_32889

AUTORÉFÉRENCE ET MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRÉDART
  •  • 844 mots

L’effet de l’autoréférence sur la mémoire désigne le fait que les informations relatives à soi sont mieux mémorisées que les informations relatives à autrui.La procédure classique qui a permis la mise en évidence de cet effet consiste à présenter des adjectifs décrivant des traits de personnalité (par exemple, « g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoreference-et-memoire/#i_32889

MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 2 444 mots

La mémoire est une fonction mentale indispensable aux apprentissages et, au-delà, elle est essentielle à la construction de l’identité personnelle. La mémoire est ici considérée comme un ensemble de systèmes en partie indépendants et en interaction constante, mis en place progressivement au cours du développement. Considérant le nombre d’informations pouvant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-chez-l-enfant/#i_32889

ALEXIES

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre de PARTZ
  •  • 1 650 mots

Dans le chapitre « Les habiletés du lecteur expert »  : […] Depuis une quarantaine d’années, des chercheurs analysent l’activité de lecture pour comprendre comment le lecteur habile est capable d’extraire et de transformer précisément et rapidement les chaînes de caractères que sont les lettres pour accéder au sens des mots et à leur prononciation. La première étape de l’activité de lecture consiste à identifier les lettres qui composent les mots. Celles- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexies/#i_32889

ANAMNÈSE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 408 mots

Issu des mots grecs ána (remontée) et mnémè (souvenir), l'anamnèse signifie rappel du souvenir. Pour Platon, elle est la restauration de l'idée contemplée, avant l'incarnation, par l'âme humaine dans le ciel des idées et dont le souvenir serait resté inconscient sans l'opération de la « réminiscence ». Aristote refuse cette conception de la theôria et fait de l'anamnèse la faculté, propre à l'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anamnese/#i_32889

APPRENTISSAGE, psychologie

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H, 
  • Jean-François LE NY
  •  • 5 932 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Depuis les années 1990 »  : […] Alors que, dans les années 1970-80, la psychologie cognitive a accordé plus d’attention à l’étude de la mémoire qu’à celle de l’apprentissage, l’évolution des connaissances à partir de la fin des années 1980 a conduit à une fusion des concepts et des théories de ces deux champs. En effet, les théories récentes qui cherchent à rendre compte des processus d’apprentissage s’appuient sur les conceptio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-psychologie/#i_32889

CERVEAU ET GESTES

  • Écrit par 
  • Didier LE GALL, 
  • François OSIURAK
  •  • 912 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Orientation actuelle de la recherche »  : […] Une question non clairement résolue concerne la nature et le format des connaissances impliquées en mémoire à long terme dans les gestes d’utilisation. On trouve ici deux approches différentes. Une première approche avance que le lobe pariétal inférieur gauche serait le siège de connaissances sur la manipulation. L’utilisation d’un couteau, par exemple, nécessite généralement des mouvements amples […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-gestes/#i_32889

CONSCIENCE PRISE DE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 1 594 mots

Le paradoxe aurait dû s'imposer depuis Freud : la prise de conscience ne rend pas conscient ce qui ne l'est pas ; elle n'admet (et ne garde) à la conscience claire que ce qui la sert sans la gêner, sans l'humilier, sans la troubler. Si quelque chose l'ennuie, elle le chasse ou s'y efforce. Si quelque chose l'offusque, l'irrite, elle ne l'affronte guère, ou elle ne l'affronte que le jour où elle es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prise-de-conscience/#i_32889

EBBINGHAUS HERMANN (1850-1909)

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 334 mots

Psychologue allemand, qui s'est attaché à mettre au point des méthodes de mesure pour l'étude des processus mentaux supérieurs. Né près de Bonn, fils de marchand, Ebbinghaus fait des études d'histoire, de philologie, puis de philosophie à Bonn, Halle et Berlin et commence une existence indépendante d'homme de science. Il découvre chez un bouquiniste parisien, en 1875, l'ouvrage de Fechner Element […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-ebbinghaus/#i_32889

EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

  • Écrit par 
  • Cyril TARQUINIO
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cadre théorique »  : […] Nous avons retenu trois pistes théoriques susceptibles d’expliquer ce qui se passe durant la psychothérapie EMDR : – L’hypothèse du sommeil REM. Depuis la fin du xx e  siècle, les chercheurs se sont surtout intéressés aux mouvements oculaires susceptibles de constituer l’un des principes actifs de l’EMDR. Un parallèle a été fait avec ce qui se passe dans le sommeil à mouvements oculaires rapides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emdr/#i_32889

EXPLICATIONS PROXIMALES ET ULTIMES DES COMPORTEMENTS

  • Écrit par 
  • Patrick BONIN
  •  • 1 017 mots

Traditionnellement, les recherches en psychologie cognitive portent sur le « comment » des comportements : comment apprenons-nous ? comment parlons-nous ? La psychologie évolutionniste propose non seulement des explications – dites proximales – à ces questions mais, aussi et surtout, elle cherche à comprendre le « pourquoi » des comportements – des explications dites ultimes. Ces deux types d'exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explications-proximales-et-ultimes-des-comportements/#i_32889

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 073 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Définition et fondement de l’intelligence artificielle »  : […] Pour les promoteurs de cette école d’été de 1956, l’intelligence artificielle visait initialement à la simulation, sur des machines, de chacune des différentes facultés de l’intelligence, qu’il s’agisse de l’intelligence humaine, animale, végétale ou sociale . Cette discipline scientifique reposait sur la conjecture selon laquelle toutes les fonctions cognitives, en particulier l’apprentissage, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence-artificielle-ia/#i_32889

MORPHOLOGIE (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Séverine CASALIS, 
  • Pascale COLÉ
  •  • 2 908 mots

Dans le chapitre « Le mode de représentation en mémoire de la structure morphologique des mots  »  : […] Une des questions vives de la recherche dans le domaine de la morphologie consiste à se demander s’il est pertinent de concevoir l’existence d’un niveau de représentation morphologique spécifique dans la mémoire du lecteur ou de l’auditeur, et ce, au même titre qu’un niveau de représentation orthographique, par exemple. Ce débat, initié dans les années 1990, oppose deux conceptions du mode de rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morphologie/#i_32889

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Philippe PEIGNEUX
  •  • 1 393 mots

Dans le chapitre « Sommeil et consolidation en mémoire »  : […] L’hypothèse que le sommeil favorise l’apprentissage et les processus de consolidation en mémoire est soutenue par un vaste ensemble d’études tant comportementales que par neuro-imagerie. La consolidation est le processus temporel par lequel des traces mnésiques récemment acquises et initialement fragiles sont renforcées et/ou améliorées en mémoire à long terme, en dehors de l’épisode d’apprentiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-sommeil/#i_32889

ORALE TRADITION

  • Écrit par 
  • Pascal BOYER
  •  • 4 909 mots

Dans le chapitre « Authenticité et pertinence : le témoignage oral »  : […] Du point de vue de l'observateur extérieur, les cultures à tradition orale sont marquées par un paradoxe fondamental. La mémoire individuelle constitue un dispositif de stockage des informations aux limites évidentes ; en outre, lorsqu'il est utilisé à l'exclusion de tout autre système, ce dispositif est censé se contrôler lui-même, fournir la mesure de sa propre exactitude, ce qui augmente d'auta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition-orale/#i_32889

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Alfred Binet, psychologue de la mémoire, de l’attention et de l’intelligence »  : […] L’approche psychophysiologique de Charcot établissant un lien entre la neurologie et la psychologie se trouvait en opposition avec celle de Wundt centrée sur l’étude de sujets normaux entraînés aux procédures expérimentales de laboratoire. L’opposition des méthodes était manifeste et c’est le psychologue français Alfred Binet qui établira un lien entre ces deux écoles de pensée et initiera de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-psychologie/#i_32889

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Dans le chapitre « Directions de recherche en psychologie cognitive »  : […] Les limites du présent article ne permettent pas de passer en revue la variété des modèles qui ont été proposés dans les différents secteurs de la psychologie cognitive. On rappellera au moins la controverse qui occupa longtemps les psychologues sur la question de la nature des représentations mentales. Pour les uns, en effet, les représentations conservent la trace de la modalité sensorielle à pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_32889

PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 5 817 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’émotion favorise-t-elle la connaissance ? »  : […] L’opposition entre cognition et émotion a souvent dominé la recherche, et le fonctionnement cognitif a été typiquement étudié séparément des processus émotionnels considérés comme néfastes au bon fonctionnement de l’esprit. Cependant, les recherches expérimentales suggèrent des effets positifs de l’émotion sur de nombreuses activités cognitives telles que la perception, l’attention, la mémoire et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-des-emotions/#i_32889

PSYCHOLOGIE DÉVELOPPEMENTALE DU LIFESPAN

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 527 mots

Dans le chapitre « Des fonctions psychologiques en interaction »  : […] Lorsque les psychologues du développement lifespan ont cherché à comprendre la réalité des liens entre les différentes fonctions psychologiques au cours du développement, ils ont découvert non seulement une relative autonomie, mais aussi une importante interaction entre les fonctions psychologiques. Un développement intellectuel important peut, par exemple, se dérouler parallèlement à un développ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-developpementale-du-lifespan/#i_32889

PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

  • Écrit par 
  • Claudine BILAND, 
  • Jacques PY
  •  • 2 011 mots

Dans le chapitre « L’analyse du discours dans la détection du mensonge »  : […] Si nous mentons fréquemment, nous sommes, hélas, de piètres détecteurs de mensonge. En effet, sans l’aide de technologies particulières, la justesse de détection du mensonge comme de la vérité ne dépasse pas 55 p. 100, soit à peine mieux que le hasard. Les professionnels confrontés dans leur pratique quotidienne à la nécessité de distinguer la vérité du mensonge ne sont pas plus performants que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-mensonge/#i_32889

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 365 mots

Dans le chapitre « Les biais cognitifs  »  : […] Les biais cognitifs (d’attention, de mémoire, d’interprétation) renvoient aux situations dans lesquelles les personnes traitent préférentiellement certains types d’informations par rapport à d’autres, en fonction de leurs préoccupations spécifiques. Ainsi, les biais d’attention sélective envers certaines informations représentent un facteur important dans l’apparition et le maintien des troubles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopathologie-cognitive/#i_32889

ROEDIGER HENRY (1947- )

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 353 mots

Né en 1947, le psychologue américain Henry L. Roediger III, docteur de l’université de Yale (1973, thèse dirigée par Robert Crowder), est professeur à l’université Washington de Saint Louis (Missouri). Il est spécialiste de la mémoire et des apprentissages scolaires. Son activité de recherche est centrée sur le fonctionnement de la mémoire, et notamment sur les processus de récupération des infor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-roediger/#i_32889

SUBLIMATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 5 962 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la purification des traces à la parousie mythique »  : […] De l'usage chimique Freud retient la notion de dialyse ; mais d'emblée le concept est rendu solidaire d'une théorie de la mémoire. Et dix ans avant les Trois Essais sur la théorie de la sexualité (1905), les lettres à Fliess laissent présager l'évolution ultérieure, dans une double référence aux registres de l'éthique et de l'esthétique. Plus précisément, la sublimation est alors conçue non seule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublimation-psychanalyse/#i_32889

TRACE MNÉSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 343 mots

Modification du tissu nerveux constituant la base neurophysiologique de la conservation du passé dans la mémoire. Le terme de trace mnésique a été employé dès le début du xx e  siècle par les psychologues pour désigner ce qui est conservé par la mémoire. Deux points de vue se sont opposés au sujet de l'interprétation de l'évolution de la trace. Dans la perspective la plus ancienne, la trace mnésiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trace-mnesique/#i_32889

TULVING ENDEL (1927- )

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 407 mots

Endel Tulving, spécialiste de la mémoire humaine, est né en Estonie en 1927 et est professeur émérite à l’université de Toronto. Il est l’auteur de plus de deux cents publications et a reçu des prix prestigieux, comme le Wilhelm Wundt-William Jam es Award . Les contributions d’Endel Tulving associent des avancées conceptuelles et des développements méthodologiques en psychologie expérimentale et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endel-tulving/#i_32889

WARRINGTON ELIZABETH (1931- )

  • Écrit par 
  • Liliann MANNING
  •  • 341 mots

Elizabeth Warrington, figure marquante du courant de la neuropsychologie cognitive, est née en 1931 au Royaume-Uni. Elle est professeur émérite et membre du Groupe de recherche sur la démence à l’University College London (UCL). Elle est l’auteur de deux cent cinquante publications y compris dans la revue Nature . Son rayonnement international lui a valu d’être nommée f ellow de la Royal Societ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-warrington/#i_32889


Affichage 

Le modèle MNESIS

dessin

Le modèle MNESIS de la mémoire humaine distingue cinq grands systèmes de mémoire et souligne leurs interactions À gauche, trois systèmes de représentation à long terme (mémoire perceptive, mémoire sémantique, mémoire épisodique) sont organisés de façon hiérarchique Deux flèches... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le modèle MNESIS
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin