MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mémoire épisodique, mémoire événementielle et amnésie infantile

L’étude de la mémoire chez le tout-petit se heurte à l’absence de langage, ce qui limite les outils d’investigation. Différents travaux révèlent des compétences d’apprentissage et de mémoire implicite. Les systèmes mnésiques sous-tendant ces compétences (mémoire procédurale, mémoires perceptives) se développent très tôt, en lien avec la maturation précoce des structures cérébrales sous-jacentes (striatum, cervelet, cortex visuel associatif…), et constituent le mode d’entrée privilégié des apprentissages chez les tout-petits. Toutefois, ces capacités mnésiques ne sont pas synonymes de mémoire au sens plein du terme du fait que les différents processus qui participent au fonctionnement de la mémoire émergent à des âges différents.

Décrit initialement par Freud, le terme d’« amnésie infantile » renseigne également sur le développement de la mémoire chez l’enfant. Ce phénomène renvoie au fait qu’une fois adulte il est quasiment impossible, pour tout un chacun, de se rappeler d’événements survenus avant l’âge de trois ans, et les souvenirs d’événements survenus entre trois et sept ans sont peu nombreux. La maturation des régions cérébrales indispensables à la constitution de la mémoire autobiographique, et notamment des régions préfrontales, ne serait pas suffisante chez le jeune enfant pour organiser et maintenir les traces dans leur contexte (le lieu et le moment où l’événement s’est déroulé).

Le fait que l’oubli soit plus marqué chez les très jeunes enfants que chez les plus âgés est en phase avec les mécanismes de la neurogenèse, c’est-à-dire la production de neurones. Dans nombre de régions du cerveau, celle-ci est en grande partie terminée à la naissance, mais pas dans l’hippocampe, zone carrefour de la mémoire, où la production atteint son maximum durant les premiers mois de vie puis diminue jusqu’à l’âge adulte. Cette neurogenèse pourrait modifier l’architecture des réseaux neuronaux et perturber l’intégrité des [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études, directeur de l'unité 1077 de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale, université de Caen Normandie

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Francis EUSTACHE, « MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-chez-l-enfant/